Welcome back to Miami Beach !

boulerecit.jpgConnaissez-vous Miami Beach ?… Et bien moi, j’adore ! C’est une avenue (photo ci-dessous), d’à peine quelques kilomètres (souvenez-vous que tout est disproportionné aux Etats-Unis, il est donc normal que leurs avenues fassent des kilomètres), du bitume bordé d’une pelouse descendant jusqu’à l’Atlantique et une rangée de vieux buildings Art Déco, restaurés depuis une quinzaine d’années à grands frais et avec des kilos de teintes pastel.

Ocean Drive à Miami Beach, Floride

Les anciens hôtels ont des façades de jeunes filles alors que les chambres sont décorées de bronze fatigué, d’estampes sur les murs et d’accessoires années 50. Le Colony Hotel et l’Avalon, sont les deux hôtels emblématiques d’Ocean Drive. Et les vieilles américaines ont la première place le long du trottoir…

Ocean Drive à Miami Beach, Floride

Ceux qui n’y sont jamais allés confondront Miami et Miami Beach, mais c’est comme confondre Paris et Versailles : rien à voir ! Il faut se rendre sur Collins Avenue pour le shopping, et être bien chaussé (à cause des kilomètres…), puis décider de vous restaurer sur une terrasse au soleil, et donc arpenter la très célèbre Ocean Drive.

En ce qui me concerne, j’aime prendre le temps de choisir mon restaurant tranquillement, et m’installer en terrasse pour choisir le breakfast typiquement américain (recommandé plutôt pour les appétits féroces) ou faire plus raffiné en choisissant les gaufres légèrement saupoudrées de sucre glace, garnies de lamelles de fraises ou de myrtilles, et arrosées allègrement de sirop d’érable. Devinez ce que j’ai choisi ?!…

L’hôtel Colony sur Ocean Drive, Miami Beach

Pendant que vous sirotez votre jus d’oranges plein de pulpe, vous regardez défiler les voitures de luxe avec les blondes au volant. Cliché, mais tellement glamour ! Les couples sexagénaires sont vêtus de blanc et de greige, couleurs chics et seyantes. Les lunettes de soleil sont forcément griffées, les marques s’exposent, le train de vie aussi. Ici on aime la haute couture française ou italienne. Il est de bon ton d’être souriant, relax, et… nanti (ou de le faire croire). L’agence de top-models attire les femmes jeunes et belles, pulpeuses ou non, et l’endroit grouille d’apprenti(e)s vedettes qui aimeraient faire carrière. De toutes façons, la plage de Miami Beach attire les stars (voir les résidences privées extravagantes sur les petites îles entre Miami et Miami Beach) et les hommes d’affaires.

Mais si j’aime Ocean Drive, c’est autant pour l’atmosphère qu’elle dégage que pour les souvenirs que j’y ai : j’y suis déjà venue, il y a un peu plus de douze ans. Mon fils était tout jeune et pétillant de vie, découvrant les Etats-Unis et leur démesure avec des yeux jamais rassasiés, sautillant sur les trottoirs d’Ocean Drive avec ses baskets clignotantes toutes neuves, fraîchement acquises dans l’une des boutiques de Collins Avenue, et qui ont fait fureur en France l’année suivante. Son premier grand voyage. Son premier ailleurs. Aujourd’hui il vit dans un autre ailleurs démesuré : l’Australie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.