boulephoto.jpg– Le feu, là !

– Mais ils brûlent un corps, ce n’est pas un feu de joie !

– Tu es sûre ? Regarde autour de toi !

L’Homme me houspille depuis dix minutes sous le soleil qui chauffe à blanc l’immense plage en arc de cercle de Kuta, à Bali. Nous sommes en palier de décompression obligatoire avant le retour vers la France après 3 semaines de tournage intensif à travers tout le pays. La tension retombant d’un coup, le manque de pression soudain nous a jetés à terre et nous venons de passer quasiment 24 heures à dormir, ne sortant de l’hôtel que pour nous nourrir rapidement. Comme deux de nos autres compagnons de tournage, Bornéo nous a laissés sur le flanc et nous nous sentons convalescents, têtes embrumées et corps fourbus.

Devant le restaurant tout à l’heure, une procession colorée a traversé la ville en musique et nous pensions qu’il s’agissait d’une célébration. La charmante serveuse balinaise nous a précisé dans un sourire qu’il s’agit d’une crémation. Crémation… Pas de frisson dans le dos, mais… notre mentalité d’occidentaux voyageurs nous incite à la curiosité, pas de voyeurisme, non, juste le besoin de comprendre. Nous les avons suivis de loin.

Tout de suite l’Homme a regretté d’avoir, dans un élan de nonchalance, laissé son appareil photo à l’hôtel. Mais moi, je l’ai ! Et il me presse, me bouscule, me tarabuste… Là, surveille ses gestes ! Je virevolte, change d’axe, cherche le soleil, m’agenouille, me redresse, cours sur la plage, reviens, repars… Mais je n’arrive pas à m’en défaire !!!… L’Homme a décidé de me former au reportage, et ma vision des choses ne pourra pas l’en faire démordre : il faut TOUTES les photos, pour choisir ensuite… Et je vous invite à regarder l’album photo mis en ligne en colonne de gauche, intitulé Renaître à Bali pour comprendre comment se déroule une crémation sur la plage de Kuta, à Bali.

Parce que l’Homme a raison : il s’agit bien d’une cérémonie joyeuse, avec rires, danses et musique. Entre autres. Parce que, un guide du Bat Cave Temple me l’apprendra une semaine plus tard, au pays du sourire, chaque geste a un sens.

Ci-dessus une courte vidéo enregistrée avec mon appareil photo sur le site de la crémation, pour voir les instruments de musique. Ce petit clip n’est pas très lourd mais il faut néanmoins patienter quelques minutes, le temps que le fichier se télécharge totalement, avant de le lancer en cliquant sur la petite flèche de gauche sur le lecteur… Activez le son, mais pas trop fort si vous êtes au bureau ! 😉

(12 octobre 2006)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :