Dubai, sommet de la tour Burj Khalifa de nuit © Marie-Ange Ostré

Visiter l’émirat de Dubai ne figurait pas sur la liste des top-destinations que je rêvais de voir dans le monde. Pourtant quand l’occasion m’a été donnée il y a quelques semaines de m’éloigner de mon ordinateur pour quelques jours (promis, c’était des vacances même si…) afin de profiter juste du soleil, de la plage et de la piscine, je ne me suis pas fait prier trop longtemps. Un vol Etihad direct Paris / Abu Dhabi, puis un bus Etihad pour une heure d’acheminement vers le centre de Dubai Marina, un taxi, et trois minutes plus tard je respirais les 42° de l’été début juin sur le golfe persique.

Dubai sommet tour Burj Khalifa

(photo de nuit du sommet de la tour Burj Khalifa, photo prise depuis l’observatoire du 124ème étage)

J’y suis allée, j’ai vu, je ne sais pas si j’y retournerai. A priori quelques jours suffisent pour faire le tour et voir l’essentiel de Dubai, cette ville suffisamment grande pour qu’une voiture soit absolument nécessaire. Si vous êtes voyageur sac au dos (backpacker pour le terme anglo-saxon), sachez qu’il faudra compter avec des frais de taxi sinon vous ne verrez rien ou très peu en dehors de votre hôtel. Mais pour celui qui a envie de se distraire juste deux ou trois heures par jour, entre plage et piscine, avant le cocktail du soir, ou avant-après une excursion d’une journée dans les montagnes ou le désert des émirats alentours, il y a de quoi satisfaire toute curiosité.

Aujourd’hui je vous entraîne vers le monument que j’ai pourtant boudé toute une semaine : la tour actuellement la plus haute du monde, la tour Burj Khalifa.

Dubai tour Burj Khalifa, photo de nuit

(photo de nuit de la tour Burj Khalifa, la lumière urbaine intense aux alentours créant ce halo de lumière)

Vous en avez forcément entendu parler puisque les festivités lors de son inauguration le 4 janvier 2010 ont été retransmises dans le monde entier. Je n’aime pas particulièrement l’apparat, le clinquant, l’esbroufe. Mais quand on sillonne les routes de Dubai pour en explorer quelques quartiers ou des centres commerciaux on ne peut ignorer très longtemps cette longue et fine aiguille métallique dressée vers le ciel. De jour, je la trouve plutôt insipide : grise, un aspect pointu la rendant trop agressive à mon goût, le soleil la rendant étincelante mais dans le sens aveuglant du terme. C’est en fin de journée qu’elle se transforme, revêtant un habit de lumière chatoyant, jouant avec les lueurs dorées puis oranges du coucher de soleil se répercutant à l’infini sur toutes les structures de verre ou de métal qui l’entourent . Ajoutez à cela un fond de ciel sombre à l’heure bleue, un éclairage artificiel somptueux tout au long de sa silhouette, et la tour Burj Khalifa devient alors un chef-d’oeuvre de l’architecture moderne…
Cet avis très personnel ne tient évidemment pas compte des chiffres qui accompagnent sa réalisation. En voici un aperçu pour bien comprendre l’ampleur de cette architecture très particulière :

 

Les records du monde de la tour Burj Khalifa

La tour Burj Khalifa mesure 828 mètres de haut (antenne comprise, mais 739m à la pointe de son toit), avec 163 étages (+ 43 dit-on pour la maintenance). Elle accumule plusieurs records inégalés à ce jour :

– plus haute tour du monde,

– plus haute structure architecturale au monde,

– le nombre d’étages le plus important au monde,

– l’étage habité le plus haut du monde,

– l’observatoire à l’air libre le plus haut du monde,

– l’ascenseur ayant la plus haute trajectoire au monde.

Photo de nuit de la tour Burj Khalifa Dubai faite depuis le 124ème étage de la tour

(photo de nuit de la tour Burj Khalifa, depuis l’observatoire en plein air au 124ème étage de la tour)

 

Les chiffres de la tour Burj Khalifa

L’observatoire est situé au 124ème étage. Un restaurant de qualité est situé au 122ème étage. Il y a 900 appartements de haut standing dans la tour, 37 étages dévolus à des espaces bureaux, 160 chambres et suites pour l’hôtel Armani et 144 appartements privés pour la Résidence Armani, 11 hectares de parc, 6 jeux d’eau et fontaines, 3000 espaces de parking en sous-sol, des espaces de fitness ou récréatif. A la base de la tour vous trouverez aussi le plus grand centre commercial du monde (à faire en plusieurs fois, j’en témoigne), un aquarium géant avec tunnel et affichant le mur de plexy le plus large au monde, une patinoire immense, de trop nombreux restaurants, etc…

Dubai sommet de la tour Burj Khalifa

C’est aussi :

– 330 000 m3 de béton armé,

– 39 000 tonnes de poutres d’acier,

– 142 000 m2 de verre pour les façades,

– chantier ouvert le 21 septembre 2004,

– tour inaugurée le 04 janvier 2010 avant la fin des travaux de finition =

– 22 millions d’heures de travail.

 

Photo de nuit sur Dubai depuis tour Burj Khalifa

Tout comme je vous ai montré ce qui était encore annoncé en Chine l’année dernière comme la plus haute tour du monde (voir mon article et ma vidéo ici), je n’ai pas résisté ce soir-là à Dubai au plaisir de photographier et de filmer quelques séquences pour vous montrer ensuite. Je viens d’en réaliser le montage, voici donc une petite vidéo sur Dubai de nuit vu depuis le 124ème étage de la tour Burj Khalifa, la plus haute du monde :

httpvhd://youtu.be/WaPa7ueSr40
Si vous passez à Dubai il faut impérativement monter jusqu’au 124ème étage de la tour, ne serait-ce que pour comprendre la complexité de cette ville du futur bâtie sur du sable. La vue sur la ville est spectaculaire (ci-dessus). J’ai donc arpenté l’immense centre commercial et ses (immenses) boutiques de grand luxe (vous y trouverez aussi H&M et Sephora !). J’ai visité l’aquarium, même si je n’aime pas particulièrement voir ces requins et raies prisonniers entre des parois de plexyglas. J’ai admiré les jeux d’eau des fontaines à l’extérieur (après 19:00 en juin, photo ci-dessous), et je suis montée au 124ème étage dans un ascenseur à l’animation futuriste pour voir Dubai à la nuit tombée (l’émirat ressemble un peu à un immense chantier à ciel ouvert).

Le ballet des jeux d'eau avec les fontaines de la tour Burj Khalifa, à Dubai.

Cette tour est présentée comme un symbole du progrès et un exemple de coopération internationale sans précédent. On en parle peu, mais elle aurait coûté la somme de : 1 500 000 000 U$. Lisez en toutes lettres : un milliard et cinq cent millions de dollars, soit environ un milliard d’Euros seulement pour la tour, hors complexe urbain des alentours.

Si je reste admirative devant la prouesse technique, je ne peux que m’interroger humblement : combien de millions de dollars suffiraient aux chercheurs de tous pays pour trouver des remèdes et vaccins aux principaux maux de notre siècle ? Cancer, SIDA, malnutrition, faim et soif,…

Quand la vanité des hommes cédera-t-elle la place devant l’intérêt général, le soin ou la protection des plus démunis sur cette planète ?

Lire tous mes articles sur Dubai Voir toutes mes photos sur Dubai
[geo_mashup_map]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :