3 semaines de tournage + 2 semaines de reportage photos = 5 semaines d’un splendide voyage en Indonésie ! Six heures de décalage horaire entre ce coucher de soleil sur les îles de Komodo et la France, peu de chose.

Mais ajoutez à cela la fatigue cumulée de 3 semaines de travail intensif suivies de 2 semaines de plongée sous-marine, une dizaine de vols inter-îles (les distances sont vastes dans l’archipel indonésien), et la différence de température entre les 32° de la mer de Java et les 20° de Marseille, et vous comprendrez dans quel état d’hébétude je me trouve à peine 48 heures après notre retour.

medium_Jour_3_11_.jpg

Je ne me plains pas ! Quel voyage extra-ordinaire !…

Laissez-moi encore quelques jours avant d’être en état de synthétiser mes souvenirs encore récents et de trier les 100 Go de photos (mon job sur place), puis je vous raconterai.

Je vous dirai la gentillesse presque naïve des Indonésiens, la grâce des Balinaises, la ferveur des pêcheurs de cachalots, les éclats de rire des Dayaks, la fureur des volcans, la violence des courants sous-marins, l’agressivité des dragons, la flamboyance des oiseaux et les effluves des parfums, épices, saveurs de cette Indonésie pauvre mais chatoyante, plurielle, et généreuse.

Encore un peu de patience…

N'hésitez pas à commenter ou à poser des questions, j'y réponds volontiers :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.