Croisière sur le Nil en EgypteUn voyage en Egypte ?… Soyons honnête, quand il s’agit de l’Egypte le voyageur lui associe immédiatement l’image du Sphinx ou des pyramides. S’il est plongeur, il songera Mer Rouge. L’Egypte est une destination facile pour un Européen puisque proche et peu onéreuse mais jusqu’à l’année dernière je ne m’y étais pourtant jamais promenée, étant spontanément attirée par des destinations plus lointaines. Pourtant en février dernier, après des plongées superbes en Mer Rouge pour ce reportage avec l’agence Blue Lagoon (spécialiste des voyages plongée), je survolais les montagnes rouges et une partie de la vallée du Nil en rentrant vers la France, et j’écarquillais les yeux pour tenter d’apercevoir le sommet des fameuses pyramides…

montagnes d'Egypte

L’Egypte est un Graal culturel même si certains renâclent en pensant « vieilles pierres ». De vous à moi, et malgré un fort penchant pour l’histoire, je m’étais toujours promis d’aller contempler un jour l’Egypte ancienne mais lorsque je n’aurais plus que cela à découvrir, disons-le tout net : pour mes vieux jours…

Ils sont encore loin !

Et après des années à courir le monde pour des voyages extra ordinaires, après avoir foulé le sol de contrées aussi exotiques que Bornéo ou le Groenland (exotisme ne signifie pas forcément palmiers), j’ai eu envie de faire une pause, et pourquoi pas de faire du « classique ». Pour ce début d’année je rêvais d’un voyage à moins de quatre heures de vol, sans décalage horaire, avec du soleil mais pas sous des températures exténuantes. Je voulais un peu de culture comme dans les livres d’histoire. Avec de tels critères j’avais sélectionné quatre jours à Marrakech ou sept jours en Egypte. Entre parfums d’épices et l’Histoire, j’ai choisi l’Egypte !

Kheops, Louxor, le Sphinx, Karnak, Abou Simbel,…  Je veux tout voir !

Vivre l’émotion des pyramides, retrouver le sourire des Égyptiens, respirer le parfum d’archéologie des grands longs métrages façon Indiana Jones mais avec la sophistication des reines d’Egypte. Il y a des années j’ai lu la biographie de la plus célèbre d’entre elles, Cléopâtre, même si peu de traces de son histoire ont été finalement retrouvées et que beaucoup de ses légendes ont été romancées, ou embellies. J’ai une admiration instinctive pour cette femme moderne qui défiait les plus grands empires au nom du pouvoir, du patriotisme et de l’amour. Cette femme livrée par le fleuve alimentant un peuple qui fait parler de lui depuis des millénaires : le Nil.

Croisière sur le Nil en Egypte avec MarmaraAlors me voici en croisière sur le Nil. A moi les belles lumières aux petites heures du jour, les voiles des felouques qui glissent entre les rives commerçantes ou agricoles, les profils burinés des pêcheurs et les yeux clairs des jeunes filles voilées. A gauche vous trouverez la carte de mon périple. Et si vous souhaitez me suivre au jour le jour et faire le même voyage que moi, voici cette croisière sur le Nil avec Marmara.

Je vais travailler, certes. Je ne peux pas faire autrement ! Rester bras croisés alors que tant d’émotions vont modeler ma sensibilité ? Oublier cadrages et poésie pour flirter avec la langueur d’une croisière sur un fleuve mythique ?… Impossible ! Je veux voir, sentir, entendre, toucher, goûter. Et vous raconter ensuite.

Magie d’Internet et de la programmation d’articles, à l’heure où vous me lisez je suis déjà sur le Nil depuis dimanche. J’ai déjà pris un nombre considérable de photos (j’en suis certaine !) et j’ai noirci les pages de mon carnet de notes pour pouvoir tout vous décrire dès mon retour, dimanche prochain. Jusque-là, et j’espère que vous me pardonnerez, je ne pourrai pas me connecter sur Un Monde Ailleurs. D’ailleurs j’apprécie l’idée de pouvoir me concentrer pendant quelques jours uniquement sur mes passions, la photo et l’écriture, sans dépendre d’une connexion.

Même si je sais que je me sentirai probablement frustrée en moins de trois jours !…

Alors puisque nous ferons tout de même escale dans quelques lieux civilisés et que nous serons au Caire très bientôt, pariez que je viendrai tout de même vous saluer ici avant la fin de la semaine !…
😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :