Nouveau site web pour la blogueuse voyage Marie-Ange Ostré

Je l’annonce officiellement aujourd’hui : avec cet article je mets un point final au blog de voyages Un Monde Ailleurs.

J’ai créé ce blog de voyages fin 2004, à l’époque des balbutiements du phénomène blog en France. J’ai depuis alimenté mes lecteurs en récits et photos de voyages pendant 10 ans pour mon plus grand bonheur. Mais j’ai pris une décision depuis peu : avec cet article je mets un point final au blog de voyages Un Monde Ailleurs.

Rédiger ce blog et partager mes expériences de voyages avec mes lecteurs pendant dix ans s’est révélé une expérience terriblement enrichissante et je vous suis infiniment reconnaissante : nos échanges à travers des commentaires sur ce blog ou sur les réseaux sociaux m’ont soutenue dans les moments difficiles et m’ont poussée en avant quand je m’apprêtais à vivre des minutes exaltantes car je savais que je le faisais pour vous tout autant que pour moi.

Je l’ai souvent dit : chaque fois que je pars, je pars aussi pour vous.

J’ai connu un grand succès d’audience avec Un Monde Ailleurs, de celui qui a suscité mesquineries et campagne de diffamation (notamment sur Twitter).

Dès le printemps 2008 j’ai fourni mes statistiques d’audience importantes aux professionnels du tourisme qui m’invitaient à découvrir leur destination, leur compagnie aérienne ou leur hôtel. Cependant ce qui me faisait frémir de plaisir c’était de découvrir le lundi matin combien de temps mes lecteurs avaient passé sur mon blog pendant le week-end pour se changer les idées et quels articles avaient été le plus lus. Vous m’aidiez ainsi sans le savoir à déterminer ma ligne éditoriale, et même si j’étais seule à décider de mes voyages j’en ai fait beaucoup en sachant par avance que vous apprécieriez tout autant que moi.

Ces statistiques qui indiquaient au plus fort de mon audience + de 150 000 lecteurs uniques par mois avaient à mes yeux deux intérêts :

  • vous me prouviez ainsi qu’à mes sponsors que les Internautes lisent sur Internet, du début à la fin des articles ! Sur Internet on ne peut pas tricher : les statistiques indiquent le temps de lecture par article et le nombre de lecteurs, et leur origine géographique. La presse magazine ne peut rien prouver malgré des chiffres d’édition qui n’indiquent pas le nombre d’invendus en librairie, ni prouver qu’un lecteur n’a pas zappé un ou plusieurs articles dans un numéro. Lisez-vous tous les articles du magazine que vous avez acheté cette semaine ? Sans doute non. Par contre si un lecteur vient sur mon blog et qu’il lit une page c’est une vérité garantie.

 

  • ces statistiques m’indiquaient ce qui vous plaisait ou non, même si parfois vos préférences n’allaient pas dans le sens des miennes ! Par exemple vous êtes toujours friands de mes articles sur les îles tropicales (Maurice, Seychelles, Bali, Bahamas, Maldives,…) beaucoup moins de mes articles sur la Chine ou sur le Malawi alors qu’il y a tant à raconter sur ces pays. Mon audience compte beaucoup de plongeurs, cette prédilection pour les eaux chaudes était donc parfaitement naturelle. Et mes autres lecteurs me suivaient juste « pour rêver », en cherchant un moment d’évasion.

J’ai découvert que vous êtes aussi des gourmands pour la majorité d’entre vous, car mes articles sur la cuisine du monde ont toujours eu beaucoup de succès ! Finalement vous et moi, nous nous ressemblons beaucoup.

En dix ans nous avons bâti une relation privilégiée. Vos e-mails ainsi que vos messages privés sur Facebook me prouvent que vous avez le sentiment de me connaître bien davantage que ce que j’ai bien voulu exposer au final. Vous étiez entrés dans mon monde, dans mon univers de voyageuse, parce que je vous avais pris par la main pour vous emmener avec moi.

Quand je rédige je pense toujours à ce lecteur inconnu qui découvre mon blog pour la première fois : je fais en sorte qu’il m’accompagne, qu’il respire les mêmes parfums que moi, qu’il vive la même expérience à travers les mots et les images. J’ai rencontré un bon nombre d’entre vous au cours de mes voyages, même ici à Lombok où j’ai posé mon sac de voyage depuis plus de 2 ans.

En dix ans j’ai créé 5 blogs de voyage, dont seulement 2 ont survécu. Même si des petits malins vous répètent qu’il faut diversifier le nombre de vos blogs pour gagner de l’argent (avec affichage de publicité, de liens ou d’articles sponsorisés) un vrai blogueur voyage a du mal à tenir le rythme : selon ma perception, pas de vrai blog de voyages sans voyages effectués par l’auteur !

Je suis partie jusqu’à 14 fois par an aux quatre coins du monde, tout en publiant au moins 4 fois par semaine sur Un Monde Ailleurs. Trois blogs sont donc passés à la trappe, par manque de temps. Parce qu’il faut être honnête, bloguer est chronophage. Aux dépens de votre vie sociale, aux dépens de votre vie privée.

J’ai aussi créé le premier magazine de voyages online, gratuit de surcroît pour le lecteur. Vous avez adoré ! Certains numéros du magazine Repérages Voyages (toujours en ligne gratuitement à votre disposition) ont été lu par plus d’un million et quatre cent mille lecteurs en quelques semaines. Merci à vous ! Merci pour votre fidélité et pour votre vote de confiance.

Depuis deux ans ma vie a pris une autre orientation puisque je vis à moitié en Europe et à moitié sur une île indonésienne. Après l’expérience enrichissante du blogging voyage je me suis interrogée sur ce que j’avais envie de faire désormais. Je me lance donc dans une nouvelle aventure, sur un rythme plus lent, mais toujours en voyageant et en gardant le contact avec mes lecteurs.

Le blog de voyages Un Monde Ailleurs, c’est terminé !

Mais attention, cela ne signifie nullement que je vais arrêter de bloguer, je mets seulement un terme au blog qui porte le nom d’Un Monde Ailleurs.

Nouvelle tranche de vie, nouveau media !

Je communiquerai désormais sur le thème du voyage sur un site web qui rassemble plusieurs de mes hobbies : en effet je viens de créer un seul site pour toutes mes activités. En cliquant sur ce lien ci-dessous vous découvrirez le projet sur lequel j’ai travaillé depuis six mois, comme un cadeau qui vous est dédié :

Nouveau site web pour la blogueuse voyage Marie-Ange Ostré

Mon nouveau site web depuis l’été 2015 !

Je vous retrouve tout de suite sur cette autre adresse ! Si vous souhaitez lire un petit récapitulatif de mes activités passées je vous suggère de découvrir cette page à propos de mon nouveau site web.

Que ce soit sur ce nouveau site ou sur les réseaux sociaux gardons le contact… car j’ai encore beaucoup à vous raconter. Je ne vous ai pas encore montré le Bhoutan et le Rajasthan que j’ai découvert cette année. Et puis je suis repartie encore une fois dans l’Ouest américain en octobre pour quelques semaines en Californie, Arizona, Nevada. Grandiose ! Je vous emmène ?

Avant de refermer définitivement la porte sur le blog de voyages Un Monde Ailleurs je tiens à vous remercier tous encore une fois pour votre fidélité depuis 2004, pour votre soutien inconditionnel, pour votre enthousiasme et vos réactions chaleureuses, amusantes, et encourageantes.

J’espère que nous aurons le plaisir de continuer à communiquer à travers mon nouveau site web sobrement intitulé de mon nom (Marie-Ange Ostré) ou sur les réseaux sociaux.

J’espère aussi que vous prendrez plaisir à découvrir la raison de mon silence toute cette dernière année… Un indice ?… 300 pages !

À très bientôt, et merci à tous ! 🙂

Rédiger et illustrer un site web ou un blog représente des heures, des années de travail. Prélever sur Internet sans autorisation préalable des photos ou des textes (tout ou partie) est une violation des droits d’auteur. Des outils permettent de dénicher facilement les « emprunteurs » et de les poursuivre (dans le pire des cas), ce sont d’ailleurs souvent les lecteurs qui nous alertent. Si vous souhaitez utiliser un extrait d’article ou une photo n’hésitez pas à demander depuis la page Contact sur ce site. Merci pour votre compréhension.

N'hésitez pas à commenter ou à poser des questions, j'y réponds volontiers :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.