photos voyage BotswanaL’Afrique, la grande, la mythique – celle des expéditions de Livingstone – je ne connaissais pas. Pour moi l’Afrique de Tarzan se résumait au Kenya, et en insistant un peu au Mozambique, celui des requins baleines et des raies manta : n’oubliez pas que je suis plongeuse, j’ai tout de même mes références… Et puis un jour on m’a dit : « tu pars au Botswana« . J’ai accepté, j’étais enthousiaste, reconnaissante. Et puis je suis rentrée chez moi, je me suis jetée sur Internet et j’ai cherché « Botswana » sur Google. C’est simple, il n’existait même pas de Lonely Planet sur le Botswana ! J’avais donc quelques excuses…

Du Botswana on ne sait pas grand-chose puisqu’il ne fait pas les beaux jours (ou les tristes jours, c’est selon) des journaux télévisés. Certains d’entre nous font parfois un rapprochement entre Okavango (celui de Nicolas Hulot) et Botswana, mais ils sont rares. Pourtant le Botswana est l’un des pays les plus prospères d’Afrique, avec seulement deux millions d’habitants. Encadré par la Namibie, l’Afrique du Sud, la Zambie et le Zimbabwe, le Botswana se développe lentement mais sûrement grâce à une stabilité politique et économique qui privilégie aussi l’éducation et la diversification de ses ressources : couvert pour 70 % de sa surface par le désert du Kalahari, arrosé dans le Nord du pays par l’immense delta de l’Okavango, le Botswana amorce depuis quelques années un effort vers l’économie du tourisme pour ne pas épuiser trop vite ses mines de diamant et son élevage de bovins.

Mais le Botswana pour moi c’est une grande claque, celle de l’Afrique australe.

Botswana, coucher de soleil sur l'Okavango
Botswana, coucher de soleil sur l’Okavango

Il est des voyages dont on ne revient pas indemne et le Botswana est l’une de ces destinations qui vous marquent au fer rouge. Celui du dépaysement, de l’ailleurs, de l’autre monde.

Au Botswana j’ai humé l’herbe sèche de la savane, j’ai mangé du boeuf séché (biltong) et j’ai dormi sous une tente couverte d’araignées un soir de pluie intensive. Mais j’ai aussi découvert l’âpreté d’une peau d’éléphant, le feu du regard d’une hyène et le frisson qui suit le glissement du crocodile dans l’eau. La nuit j’ai entendu barrir les éléphants sauvages à quelques dizaines de mètres, et j’ai surpris le feulement du guépard tout contre ma tente…

J’ai raconté une partie de mes aventures au Botswana, ici. Et je vous ai déjà montré quelques photos. Mais j’ai pensé que vous aimeriez en voir davantage, en plus grand. Alors j’ai replongé ce matin dans mes photos et j’ai fait une nouvelle sélection élargie, avec 59 photos cette fois. De l’animalier, et du paysage…

Mes photos de voyage sur le Botswana

Ma galerie DarqRoom vous offre deux façons de voir mes photos, soit sous forme d’un diaporama géant, en cliquant ici, et en cliquant ensuite sur le bouton orange « voir la galerie photo » (le diaporama s’adaptera automatiquement à la taille de votre écran), soit en visionnant les photos une par une à votre rythme en cliquant sur l’une des photos pour l’agrandir et en cliquant ensuite sur le bouton « suivante » ou « précédente ». La seconde solution permet de lire les légendes que j’ai inscrites sous les photos, de leur attribuer des étoiles si vous appréciez, et même de partager sur votre page Facebook ou sur Twitter. Libre à vous !

PS :  j’ai été interviewée la semaine dernière par DarqRoom. Vous pouvez lire cet article sur le blog de la galerie photo, ici : http://www.blog-darqroom.com/2010/12/marie-ange-ostre-interview-photographe-professionnel-blog-voyage/

Mon lodge sous tente au Botswana… Abu Camp, Mon reportage sur Abu Camp
Lire tous mes articles sur le Botswana Voir toutes mes photos sur le Botswana
[geo_mashup_map]

N'hésitez pas à commenter ou à poser des questions, j'y réponds volontiers :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.