Marché de Noël à Paris, FranceJe me suis promenée dans trois marchés de Noël en l’espace d’une semaine : le premier aux Champs-Elysées à Paris, le second à Barcelone le week-end dernier, puis au Trocadéro hier, face à la Tour Eiffel. Grâce à mes parents qui ont su préserver les traditions lorsque nous étions enfants, j’ai toujours aimé cette période de Noël où les hommes de bonne volonté semblent plus tolérants et plus aimants. Pourtant je suis toujours agacée par cette débauche de consommation encouragée par d’innombrables spots de pub sur nos chaînes de télévision.

Suis-je la seule à le penser ou y a-t-il réellement cette année plus de retenue dans ce monde effréné où il faut avoir le téléphone dernier cri, le jeu wifi le plus en vogue ou le cadeau le plus original ? J’ai l’impression que le vent de la crise a soufflé sur cette démesure et que nous sommes plus raisonnables (ou plus discrets ?) dans nos envolées de générosité vis-à-vis de nos proches. Attention : je critique l’excès, pas la notion de cadeau !

😉

Au marché de Noël de Barcelone, sur la portion de la Gran Via qui mène à la Plaza de Catalunya, vous pourrez acheter de petits objets d’artisanat mais aussi les gadgets qui ne servent à (presque) rien ou des jouets pour les tout petits, et vous régaler de sucreries, chocolats et douceurs à des prix (presque) raisonnables. Les touristes sont évidemment les bienvenus mais il faut vous y rendre de préférence en fin de journée et dans la soirée pour profiter véritablement de l’ambiance festive créée par les Catalans.

Mais si vous passez cette année par Paris pour les fêtes de fin d’année, allez vous promener au marché de Noël du Trocadéro plutôt qu’à celui des Champs-Elysées. Vous y trouverez les mêmes commerçants, mais l’atmosphère y est plus chaleureuse, plus sympathique avec ce chemin de promenade bordé de chaque côté par les mêmes petits chalets de bois et leurs décorations de Noël alors qu’aux Champs-Elysées les chalets sont répartis sur chaque trottoir de l’avenue entre le rond-point et la place de la Concorde. Et au milieu coule un flot de voitures… Ca manque de charme !

Descendez les marches du Palais de Chaillot vers la Tour Eiffel, laissez vos enfants découvrir la patinoire en plein air ou dire bonjour au Père Noël de faction. Hier une chaîne de télévision s’était invitée à suivre les embrassades du vieux bonhomme tout de rouge vêtu avec des petits statufiés par la timidité. Les parents en avaient les larmes aux yeux d’émotion. Retrouvaient-ils alors par procuration le sentiment de leur enfance perdue ?… Je ne pense pas avoir jamais poussé mon fils dans les bras d’un Père Noël qui ne faisait pas partie de ma famille, mais j’avais le sourire hier soir en partageant celui des parents émus. C’est beau Noël quand on y met un peu de sentiment…

Manège pour Noël à Paris, France Marché de Noël à Paris au Trocadéro devant la Tour Eiffel, France

De chaque côté des fontaines du Trocadéro vous pourrez acheter les dernières babioles qui manquent à vos emplettes. Chaque chalet propose des produits locaux provenant de différents pays et de certaines de nos régions bien françaises même si je n’y ai pas repéré nos îles d’outre-mer. A vous ensuite de trier le bon grain de l’ivraie : poupées russes (devinez d’où ?!), ambre, cashmires (de Chine), petites boîtes émaillées, etc… De l’artisanat parfois, de la production de masse souvent. Mais viennent aussi les babioles qui peuvent accompagner vos cadeaux les plus onéreux quand le paquet est important et que vous aimeriez y ajouter d’autres petites bricoles sous le sapin : des « peignes magiques » pour celles qui portent les cheveux longs, des « écharpes magiques » que vous apprendrez à nouer de différentes façons pour l’oublier avant même d’être rentrée chez vous, des bijoux fantaisie, du thé « Noël à Paris », « Noël à Moscou », « Noël à Vienne », « Noël à… ».

Marché de Noël à Paris au Trocadéro, marchand de chocolats belge
Marché de Noël à Paris au Trocadéro, marchand de chocolats belge
Marché de Noël à Paris au Trocadéro, brioche alsacienne et chocolat chaud
Marché de Noël à Paris au Trocadéro, brioche alsacienne et chocolat chaud

Ce qui fait la différence et l’intérêt de ces marchés selon moi ?…

Soyons honnête je n’y ai rien trouvé à acheter, d’ailleurs je n’y allais pas pour dépenser mais pour voir, pour sentir, pour humer. Et vous ne serez pas déçus !

D’abord les promeneurs viennent dans ces marchés de Noël pour se mettre dans l’ambiance, pour anticiper l’atmosphère festive de cette fin d’année, pour se rassurer peut-être sur la bonne marche de ce monde qu’on nous annonce comme partant en vrille. Français ou touristes étrangers, tous sourient, rient, s’excusent même lorsqu’ils vous bousculent par inadvertance. Dans ces allées, pas d’agressivité. Comme si le temps soudain suspendait son vol et rendait à chacun sa tolérance et son savoir-vivre.

Comme si nous avions tous besoin de ce Noël pour souffler un peu et retrouver cette harmonie avec les autres.

Et puis vous hésiterez sur place entre marrons grillés et vin chaud, crêpe fourrée et gaufre poudrée de sucre glace. Un conseil : fuyez le Nutella qui s’exhibe par dizaines de pots ventripotents et préférez les chalets de province qui favorisent la brioche gigantesque et le bretzel aux cristaux de sucre. Chocolats belges ou vin aux épices, tout est effluve, parfum, gourmandise. Profitez-en !

Ce soir vous profiterez en famille d’un repas digne des mille et une nuits. Ce soir vous ferez provision de chaleur humaine, d’émotion et de petits plaisirs. Aux douze coups de minuit mon clavier laissera la place à une coupe de champagne et à quelques friandises pour célébrer la tolérance et la générosité dans le monde.

A tous qui me lisez d’ici ou d’ailleurs, je souhaite un excellent Noël 2009 : qu’il vous apporte sourire et bonheur.

Soyez heureux, sachez profiter !

🙂

[geo_mashup_map]

%%awsomnews1%%

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :