Montréal, quartier du Plateau Mont-Royal

Un Français ne viendra pas visiter une région du Canada sans séjourner dans la ville la plus francophone du Canada, celle à laquelle l’histoire nous lie.

Je passe 2 jours à Montréal, l’équivalent d’un gros week-end puisqu’en plus des deux jours pleins je profite aussi d’une soirée complète en descendant du vol Air Canada en provenance de Paris + une matinée (je prends l’avion vers le Nouveau-Brunswick en fin de matinée samedi). Me voici donc à Montréal…

C’est sans doute idiot mais en moins de dix minutes j’avais l’impression d’être entourée par une flopée de Céline Dion tant l’accent canadien est doux à mes oreilles. Du Canada francophone en effet, que connaissons-nous le mieux ? Son sirop d’érable et… ses chanteurs ou imitateurs.

Il y a quelques mois je suis allée voir Véronic Dicaire à l’Olympia, à Paris. Quel talent ! Je n’avais jamais entendu (ni vu) imiter Piaf avec une telle perfection, à vous en donner la chair de poule. Je ne fais jamais de promo ici pour un artiste, mais elle est vraiment bluffante.

Cependant Véronic Dicaire est née en Ontario, or je me concentre pour mon premier voyage au Canada sur le Nouveau-Brunswick tout en profitant de Montréal (et Toronto sur le chemin du retour) !

Montréal donc ! Ville d’histoire, de design et d’architecture.

De nature aussi, de festivals et de plaisirs. Plaisir de l’accueil, et des saveurs : la poutine et le smoked meat, spécialités canadiennes. Mais je reviendrai sur ces spécialités gourmandes dans quelques jours.

Montréal, seconde ville francophone du monde après Paris, par le nombre d’habitants de langue maternelle française. Vous le saviez ?

Située sur une île du fleuve Saint-Laurent elle était peuplée d’Iroquois depuis le Vème siècle jusqu’à ce que Jacques Cartier, breton de Saint-Malo, aborde sur sa rive en 1535 et grimpe jusqu’en haut de la montagne (233 mètres) au centre de l’île (499 km2). Une montagne qu’il baptise « le mont royal » (royal à l’époque s’écrivant aussi « réal »). Et voici pour l’origine du nom de la ville.

En 2006 Montréal a été désignée « Capitale Mondiale du Design » par l’UNESCO. Entre ces deux périodes – la toute première colonisation par les Amérindiens et le couronnement culturel de la ville en 2006 – quelques siècles d’histoire opposant Français, Britanniques, et Américains.

Aujourd’hui un quart des Montréalais sont issus de l’immigration avec de vraies communautés établies : Italiens, Irlandais, Anglais, Écossais (ils ne sont pas Britanniques ?!), Haïtiens (francophones), Chinois, et Grecs.

66% des Montréalais sont nés de langue maternelle française.

Ceci étant posé… parlons climat, un sujet qui effraie souvent mes compatriotes : il fait -10° seulement en moyenne en janvier à Montréal (avec quelques records jusqu’à -25° tout de même) et jusqu’à 21° en juillet (avec des pointes à 30°). Rappelons qu’à Paris cet hiver nous avons frôlé les -5°, je me trompe ?

Par contre, je vous l’accorde : il tombe en moyenne chaque année 214cm de neige à Montréal ! Deux mètres et quatorze centimètres… Pourtant je suis certaine que cela ne handicape pas la circulation pour autant, tandis que Paris tousse chaque fois qu’une fine couche de neige envahit ses rues. La ville s’est adaptée à ces conditions climatiques, même en hiver vous aurez la possibilité de parcourir ses rues souterraines qui mène à des magasins, des centres de culture, les lieux de travail et autres facilités.

Au fait, aucun visa n’est nécessaire pour les ressortissants de l’Europe de l’Ouest pour un séjour touristique de moins de trois mois au Canada. Il suffit d’un passeport valide pour entrer sur le territoire.

Mais je parle, je parle,…

Je suis venue passer 2 jours à Montréal, pas de temps à perdre !

Et si j’allais me promener dans le vieux quartier de Montréal pour vous raconter ensuite ?…

Envie d’en apprendre davantage sur mes voyages au Canada ? Voici quelques pistes à explorer :

Cet article a été publié une première fois en août 2011 sur mon blog de voyages Un Monde Ailleurs (2004-2014), blog qui n’est plus en ligne à ce jour. Les articles re-publiés ici sont tous rassemblés sous le mot-clé « Un Monde Ailleurs ». J’ai ajouté davantage de photos à ces articles en les re-publiant mais malheureusement il a été impossible de réintégrer les commentaires liés à ces articles, seul le nombre de commentaires est resté indiqué.

Rédiger et illustrer un site web ou un blog représente des heures, des années de travail. Prélever sur Internet sans autorisation préalable des photos ou des textes (tout ou partie) est une violation des droits d’auteur. Des outils permettent de dénicher facilement les « emprunteurs » et de les poursuivre (dans le pire des cas), ce sont d’ailleurs souvent les lecteurs qui nous alertent. Si vous souhaitez utiliser un extrait d’article ou une photo n’hésitez pas à demander depuis la page Contact sur ce site. Merci pour votre compréhension.

N'hésitez pas à commenter ou à poser des questions, j'y réponds volontiers :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.