île de Saint-Martin, plage

Lorsque l’on parle des Antilles les Français de métropole pensent immédiatement Guadeloupe et Martinique, pourtant c’est oublier aussi l’île de Saint-Martin ! 

Tout juste rentrée d’un beau voyage de trois semaines sur l’île de La Réunion, voici que je prépare mes bagages pour partir découvrir l’île de Saint-Martin, dans les petites Antilles françaises, aux Caraïbes.

Cette idée de reportage est venue d’un contact inattendu par un beau jour de décembre dernier : « vous qui êtes allée aux quatre coins du monde, connaissez-vous l’île de Saint-Martin ?…« . Ma réponse a fusé : « non !« . Et voici aussitôt ma curiosité en éveil… Parlez-moi d’un endroit où je n’ai jamais encore posé les pieds, et je démarre au quart de tour !

Un thé et deux heures de conversation à bâtons rompus plus tard, et je rentrais chez moi pour me jeter sur Saint-Mac afin d’y fouiller ses entrailles Internet et faire un petit repérage virtuel. Et vous, l’île de Saint-Martin vous connaissez ?

93km2 et 67,7km de côtes en pleine mer des Caraïbes y compris les 37 plages que se partagent les 95 000 habitants.

L’île porte le nom d’un saint attribué d’autorité par Christophe Colomb sur le chemin de retour de son deuxième voyage vers le nouveau continent, mais on murmure qu’elle s’appelait à l’origine « l’Île aux Femmes » (Oualichi, en langue caraïbe).

Et puis son aéroport porte le nom d’une princesse hollandaise. Il n’en fallait pas plus pour me convaincre de partir faire un tour du côté de cette île partagée pour moitié avec les Pays-Bas (pour la partie Sint-Maarten, au Sud) et qui est devenue une COM (Collectivité d’Outre-Mer) en 2007 après avoir dépendu longtemps de la Guadeloupe ancrée à quelques 250km plus au sud.

Martinique, Guadeloupe, Dominique,… je connais. J’y suis allée plusieurs fois, vous l’avez lu ici ou là. Mais Saint-Martin était pour moi jusqu’à présent un petit territoire chic et toc pour croisiéristes en vadrouille et accros aux achats détaxés. Je faisais également un amalgame avec Saint-Barth, située à moins d’une heure de bateau vers le Sud. Pourtant, en fouillant un peu le web de l’Office du Tourisme, et en posant des questions à mon interlocuteur, j’ai découvert un potentiel qu’il me tarde maintenant de découvrir.

Carte de l'île Saint-Martin

Inutile de vous préciser que mon programme est déjà chargé et qu’en rentrant j’aurai la satisfaction d’avoir exploré le moindre recoin de cette île qui devrait m’offrir – nous offrir ! – quelques surprises : activités sportives, panoramas uniques, plages intimes et rencontres insolites, et bien sûr nature et gastronomie, les deux étant souvent liées dans les îles.

On m’a parlé d’eaux à 25° pour des plongées riches sur un plateau de -40 mètres de fonds qui s’étend de Saint-Barth jusqu’à l’île d’Anguilla, mais aussi de fruits tropicaux alléchants, de papillons de grande beauté, de musique caraïbe étourdissante et de couchers de soleil inoubliables.

Je parie que vous aimeriez en savoir (et voir) davantage, non ?… J’y serai dans deux jours, je vous montrerai !

Crédit carte : Wikipedia

Envie d’en apprendre davantage sur mon voyage à Saint-Martin ? Voici quelques pistes à explorer :

Cet article a été publié une première fois en février 2010 sur mon blog de voyages Un Monde Ailleurs (2004-2014), blog qui n’est plus en ligne. Les articles re-publiés ici le sont s’ils présentent à mes yeux une valeur émotionnelle ou s’ils offrent un intérêt informatif pour mes lecteurs. Ils sont tous rassemblés sous le mot-clé « Un Monde Ailleurs ». J’ai ajouté davantage de photos à ces articles en les re-publiant mais malheureusement il a été impossible de réintégrer les commentaires liés à ces articles, seul le nombre de commentaires est resté indiqué.

Rédiger et illustrer un site web ou un blog représente des heures, des années de travail. Prélever sur Internet sans autorisation préalable des photos ou des textes (tout ou partie) est une violation des droits d’auteur. Des outils permettent de dénicher facilement les « emprunteurs » et de les poursuivre (dans le pire des cas), ce sont d’ailleurs souvent les lecteurs qui nous alertent. Si vous souhaitez utiliser un extrait d’article ou une photo n’hésitez pas à demander depuis la page Contact sur ce site. Merci pour votre compréhension.

N'hésitez pas à commenter ou à poser des questions, j'y réponds volontiers :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.