Il semble étrange de devoir rappeler régulièrement ce qui est assimilé pourtant par nombre d’entre nous à du simple bon sens. Mais si cela peut aider à vivre mieux nos prochaines vacances, alors répétons…

Vous partez bientôt au ski en famille ou vers une île de rêve avec votre douce moitié. Ce sera peut-être votre premier voyage, ou bien vous n’y avez jamais vraiment songé : voici un petit guide du savoir-vivre en voyage…

1 – Dans l’avion, le couloir tu ne bloqueras point…

Avant de monter en avion, pendant que vous patientez devant la porte d’embarquement, préparez donc les menus objets que vous souhaitez garder à portée de main pendant le vol. Prévoyez un petit sac léger qui se placera sous le siège devant vous et glissez-y magazines, trousse de confort, bonbons, boules Quiès, lecteur de musique,… Ainsi vous ne ralentirez pas l’installation des autres passagers à bord puisque vous n’aurez pas à fouiller dans votre bagage de cabine juste avant de le placer dans le compartiment à bagages au-dessus de votre tête, et vous n’aurez pas non plus besoin de vous relever pour l’ouvrir dix fois pendant le vol…

2- En avion, sur le siège de devant tu ne t’agripperas point…

Qu’on se le dise : s’agripper sur le siège situé devant vous lorsque vous vous levez ou lorsque vous changez de position sur votre propre siège, appuyer comme un forcené sur le clapet de fermeture de votre tablette jusqu’à l’enfoncer dans le crâne du voyageur assis devant vous est une détestable habitude qui risque de faire monter le ton très vite sur un vol long. Servez-vous de vos accoudoirs pour vous lever, rangez doucement votre tablette, et empêchez vos enfants de donner des coups de pied dans le siège. Tout le monde y gagnera en sérénité… Et pensez à éteindre votre liseuse et votre écran de télévision si vous décidez de dormir, votre voisin vous remerciera.

3 – En voyage tu ne hurleras point…

Détendez-vous, vous venez d’arriver : ne soulagez pas les tensions accumulées au cours de ces derniers mois sur le personnel de l’hôtel qui ne mérite pas ces vociférations. Votre serveur est peut-être en formation, comme vous l’avez été vous-même un jour. Ou bien votre femme de chambre n’est pas supposée maîtriser votre langue. Soyez tolérant…

Le sourire et la politesse sont des maladies culturellement transmissibles…

4 – En voyage, tes sourires tu ne compteras point…

Le sourire et la politesse sont des maladies culturellement transmissibles : souriez, dites bonjour le premier, remerciez. Apprenez à prononcer correctement le prénom de votre femme de chambre (sans autre familiarité déplacée !). Et vous adoucirez le plus anti-touriste des locaux…

5 – En voyage, ton voisin tu respecteras…

Vous êtes en vacances pour vous reposer ? Respectez aussi le repos des autres : pas de portes qui claquent, d’éclats de rire et autres interpellations tonitruantes entre amis ou avec vos enfants dans un couloir d’hôtel. Je fais la sieste après le déjeuner, ou bien je me suis couchée tôt pour partir de bonne heure en excursion demain matin et je n’ai aucune envie de participer même involontairement à vos conversations de couloir ou de balcon. Même chose sur la plage : emmenez les enfants sauter dans les vagues, pas sur le sable à portée de la serviette (et de la crème glacée) du voisin.

6 – En voyage, tu ne délégueras point l’éducation de tes enfants…

Maîtrisez l’exubérance de vos enfants ! Vos voisins de chambre ou de table sont eux aussi en vacances. Qu’ils n’en aient pas (encore) ou qu’ils aient confié les leurs aux grands-parents pour s’offrir un séjour paisible en amoureux, ils n’ont aucune envie de supporter cris et hurlements ni de faire la conversation ou d’entendre « les enfants ne peuvent pas rester assis trop longtemps sans bouger« . Emmenez-les courir ailleurs qu’entre les jambes des serveurs, et déjeunez avec eux au tout début du service.

7 – À l’hôtel, tes dessous tu n’exposeras point…

Ne faites pas sécher votre linge ou votre serviette de plage sur la rambarde du balcon en façade de l’hôtel, surtout s’il s’agit d’un hôtel de luxe (parfois moins tolérant sur les règles de savoir-vivre). Utilisez votre salle de bains, ou la cabine de douche, pour faire sécher le tee-shirt du petit dernier. Et votre lingerie n’est pas forcément irrésistible, même pour rire…

8 – En voyage, tu ne t’abandonneras point…

En escapade romantique ou en voyage de noces ?… Réservez vos ardeurs à l’espace privé de votre chambre, fenêtres et portes fermées. Les baisers et attouchements divers (même involontaires) ne sont pas tolérés dans certains pays, et les enfants rôdent toujours dans les destinations très touristiques. Si vous vous offrez une villa avec piscine privée sur une île de rêve pour votre voyage de noces n’oubliez pas que dans celle d’à côté il y a peut-être une famille avec enfants…

9 – En voyage, de la pudeur tu conserveras…

10 jours sans faire ni ménage ni cuisine ? Le rêve ! Qui ne doit pas tourner au cauchemar pour votre femme de chambre qui a un temps imparti pour nettoyer chaque chambre. Propres ou sales, rangez vos sous-vêtements vous-mêmes pour préserver la pudeur de tous, cachez dans un tiroir les livres de chevet exhibant une couverture susceptible de choquer. Et n’oubliez pas que sur bon nombre de destinations les femmes de chambre sont… des hommes.

10 – En voyage, tes habitudes tu changeras…

Vous partez aux Maldives et vos amis vous ont recommandé d’emporter bien cachés pastis et saucisson sous prétexte que l’archipel est musulman et que vous n’en trouverez pas sur place ? Oubliez les idées reçues, de toutes façons vos valises sont scannées à l’aéroport à l’arrivée, ces produits seront confisqués par les douanes et parfois restitués au moment du voyage de retour. Respectez donc les us et coutumes du pays qui vous accueille pendant quelques jours, profitez-en pour goûter aux produits locaux ou rendez vous au bar pour consommer votre apéritif favori en bonne compagnie et servi avec le sourire.

 

En conclusion :

  • souvenez-vous de ces quelques règles du savoir-vivre en voyage, elles sont simples et de bon sens dès lors que vous songez à respecter ceux qui vous entourent,
  • ne faites pas aux autres ce que vous n’aimeriez pas que l’on vous fasse,
  • et avec le personnel à votre disposition mettez-vous dans la peau de l’hôtesse de l’air qui a déjà entendu 100 fois votre plaisanterie éculée, dans celle du garçon de plage qui crapahute sur des kilomètres toute la journée pour satisfaire vos envies et les caprices de vos enfants, et dans celle du directeur d’hôtel qui subit comme vous les grèves aériennes et les catastrophes naturelles. Tous pourtant ne souhaitent qu’une chose : vous voir revenir l’année prochaine !

J’ai rédigé cet article pour une publication sur le huitième numéro du magazine de voyages gratuit (et online) Repérages Voyages. Je publie cet article sur ce blog pour lui offrir une seconde vie, et permettre à de nouveaux lecteurs de découvrir mes publications sous toutes leurs formes.

Pour lire cet article sous le format magazine je vous invite à cliquer sur le petit cadre blanc situé en bas à droite de cette fenêtre sur fond noir, afin de lire plein écran. Pour revenir sur ce blog cliquez ensuite simplement sur votre touche « Esc » en haut à gauche de votre clavier :

 

 

Merci de partager sur vos réseaux sociaux ou par e-mail si vous appréciez ! 🙂

Rédiger et illustrer un site web ou un blog représente des heures, des années de travail. Prélever sur Internet sans autorisation préalable des photos ou des textes (tout ou partie) est une violation des droits d’auteur. Des outils permettent de dénicher facilement les « emprunteurs » et de les poursuivre (dans le pire des cas), ce sont d’ailleurs souvent les lecteurs qui nous alertent. Si vous souhaitez utiliser un extrait d’article ou une photo n’hésitez pas à demander depuis la page Contact sur ce site. Merci pour votre compréhension.

N'hésitez pas à commenter ou à poser des questions, j'y réponds volontiers :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.