Depuis mon voyage sur l’île de Saint-Martin mi-février, je n’ai presque pas quitté mon écran des yeux. Comme je l’annonçais en début d’année, les projets s’accumulent et les contacts sont prometteurs. Je veux continuer à écrire, à voir, à montrer, continuer à partager avec vous toutes mes expériences de voyages, lointains ou plus proches. Parmi ces projets, un nouveau blog publié dès à présent sur la version en ligne du quotidien national, Libération : Objectif Monde.

Ce projet couvait depuis fin novembre, mais le temps manquait. Jusqu’à ce que je rencontre Arnaud Bertrand, responsable des blogs sur liberation.fr. Il m’a écoutée, il m’a entendue : il a compris que je cours partout, que j’aime avant tout écrire et montrer, que je n’aime pas que l’on retouche mes écrits, que je ne veux pas d’étiquette politique, que je ne parlerai ni politique ni religion, puisque ce ne sont pas mes domaines d’expression.

Libération cherchait un blogueur voyageur, quelqu’un qui part régulièrement, et qui ne s’arrêtera pas dans quelques mois.

J’ai prévenu : « je pars, j’écris, je photographie, je vous envoie, et vous gérez tout l’aspect mise en ligne« . Accepté.

Il m’a prévenue : « on fait la maquette ensemble, mais c’est sur Typepad, peu de souplesse« . Entériné.

J’ai précisé : « je ne suis pas douée pour les titres, et c’est votre force chez Libération, je compte sur vous !« . Dont acte (voir le titre de mon article sur Shanghai). J’aime cette impertinence.

Il a précisé : « n’écrivez pas trop long…« . Euh… j’ai pris en considération et je m’oblige à une page Word maximum (et c’est dur !).

Objectif Monde mon nouveau blog de voyages sur Libération

Arnaud a dédramatisé l’enjeu qui me faisait un peu peur. Etre auteur indépendante sur son blog, même avec un gros succès d’audience, ce n’est pas la même chose que de s’exprimer sur le blog d’un quotidien national réputé pour ses articles polémique. Je prends donc un gros risque.

Mais j’ai compris que c’est aussi pour moi l’occasion d’apporter un souffle de légèreté dans toute cette actualité souvent lourde de conséquences. Si je peux offrir au lecteur de Libération deux minutes de soleil entre deux attentats, un sourire entre deux pugilats, j’aurai atteint cet objectif qui est le mien : faire découvrir le monde avec mon autre regard, celui d’une voyageuse-témoin qui communique avec ses émotions, ses ressentis, ses sensations.

Alors voilà ! Objectif Monde est né et je vous l’offre. Vous y lirez des articles différents de ceux que je publie ici, et des photos jamais publiées ailleurs. Ce qui ne m’empêchera pas de continuer à écrire sur Un Monde Ailleurs, bien au contraire (ici j’ai le droit d’écrire plus long !!!).

Lire mon nouveau blog de voyages sur Libération

Vous pourrez me retrouver sur Objectif Monde directement depuis la page d’accueil de liberation.fr, dans la section Blogs. Vous pouvez aussi vous abonner à Objectif Monde, en suivant le lien affiché en bas de la navigation à droite. Vous pouvez commenter les articles, les afficher sur votre page Facebook ou les indiquer sur Twitter si vous le souhaitez.

Et puis rassurez-vous, je conserve Un Monde Ailleurs, Meilleurs Hôtels du Monde ainsi que ma galerie photos. J’ai passé beaucoup de temps ces dernières semaines à mettre en place les outils et la technique qui vont désormais me permettre de gagner du temps et de l’efficacité. Mon objectif : retrouver le seul plaisir d’écrire, et de montrer. Je vais pouvoir de nouveau me concentrer sur l’essentiel : le contenu !

Mais tout cela ne se fait pas sans vous… Merci.

🙂

Edit du 1er juillet 2011 : j’ai renoncé début juin 2011 à cette collaboration non rémunérée avec le journal Libération. J’ai trop de travail, et je manquais de motivation. D’autant que les critiques sur Libération sont hyper agressives et très orientées politique (ce qui n’est pas mon sujet de prédilection en public). Je préfère donc jeter l’éponge et recentrer mes activités sur mes projets en cours, et notamment sur mon magazine de voyages online Repérages Voyages (gratuit !).

N'hésitez pas à commenter ou à poser des questions, j'y réponds volontiers :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.