Décollage et atterrissage des avions sur l'île de Saint-Martin, aux Antilles
L’île de Saint-Martin aux Antilles est réputée pour ses 32 plages au sable fin ourlant des eaux Caraïbes avec toutes les nuances de bleu dont vous rêvez. Mais l’une d’entre elles, Maho Beach, est si particulière que deux de mes lecteurs Facebook m’ont recommandé d’aller y faire un tour pour observer l’activité pour le moins originale : le décollage des avions !

J’ai donc passé une heure sur place pour y prendre un léger déjeuner au restaurant de plage situé sur la gauche de la plage étroite. Déjeuner qui eût du mal à être léger puisque la carte est établie pour la clientèle quasi exclusivement américaine. Accros aux burgers, régalez-vous !

Le plus amusant sur cette plage est d’observer les touristes les yeux braqués sur le ciel, appareil photo levé bien haut, à bout de bras. Les imprudents, ceux qui n’ont pas encore noté la forte houle venue du nord depuis quelques jours se laissent même surprendre par les vagues qui s’écrasent violemment sur le sable, allant jusqu’à submerger les silhouettes alanguies sur le sable !

Atterrissage d'un jet privé sur l'aéroport Juliana de l'île Saint-Martin, aux Antilles

En moins d’une heure, j’ai compté près de dix avions de ligne et jets privés venant se poser sur la piste d’atterrissage située juste de l’autre côté de la route. Puis, mes goûts se portant sur d’autres beautés naturelles, je m’en suis retournée vers ma voiture de location parquée non loin. Mais en traversant le sable j’ai noté un mouvement de foule se dressant comme un seul homme devant la rotation d’un avion de Continental Airlines s’apprêtant à décoller….

Soucieuse de ne rien manquer, et surtout de comprendre l’attraction irrésistible que produit cette plage sur le visiteur de passage, j’ai ressorti l’appareil photo puis j’ai décidé de filmer ce décollage. Mais…

J’avais bien vu les panneaux avertissant du danger de cet endroit, mais j’avais sous-estimé la force des réacteurs d’un Boeing (d’ailleurs, était-ce un Boeing ?!) : pourtant bien plantée sur le sable, j’ai levé le Canon 7D et j’ai cadré la piste de décollage en attendant le moment où l’avion s’ébranlerait. Mais une minute plus tard, les réacteurs s’emballant, la poussière et le sable se sont mis à voler, un violent effet de turbulence se faisant sentir sur la plage toute entière, soulevant cris et hurlements enchantés de la part des touristes surpris. Giflée par le souffle des réacteurs, griffée par le sable projeté alentours en une énorme bourrasque, j’ai tenté de maintenir l’appareil photo jusqu’à ce que je comprenne que la lentille de mon objectif risquait de souffrir de ces projections violentes. Comme le définirait un pilote, j’ai alors « décroché » pour me détourner et protéger d’abord mon visage avant de poser mon cache-objectif sur la lentille !

Plage de Maho Beach sur l'île de Saint-Martin, dans la partie hollandaise de l'île

Voilà, finalement j’ai apprécié l’expérience et je me devais de vous montrer celà ! Et puis je conserve pour l’instant mes photos des autres plages de l’île pour vous les montrer dès mon retour, quand j’aurai le temps de les trier correctement. Pour l’instant, je file : cet après-midi je vais vivre le Carnaval de Marigot, la capitale de Saint-Martin, et je ne manquerais cela pour rien au monde !

😉

httpvhd://www.youtube.com/watch?v=xAh0iXOafAw


Partir pour Saint-Martin avec… Air Caraïbes
Préparer votre voyage à Saint-Martin avec… Office du Tourisme de Saint-Martin
Mes hôtels sur Saint-Martin… Domaine de Lonvilliers, La Samanna, Le Marquis
Lire tous mes articles sur Saint-Martin Voir toutes mes photos sur Saint-Martin
[geo_mashup_map]

%%awsomnews1%%

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :