Malaisie, la rivière Melaka à Malacca

Lorsque l’on parle de la Malaisie en tant que destination rares sont les voyageurs qui évoquent la ville ancienne de Malacca. Elle ne manque pourtant pas de charme !

Me voici rentrée d’Asie après cinq semaines en immersion complète.

Je viens de trier quelques-unes des 3 700 photos rapportées de mon voyage-reportage en Malaisie, une superbe découverte dont je vous livrerai au cours de cette année différents épisodes sur ce blog mais aussi dans votre magazine online Repérages Voyages, et dès le prochain numéro à paraître dans quelques jours.

Mes premiers articles relatifs à la Malaisie sont à (re)découvrir ici : Malaisie

En Malaisie j’ai rempli aux trois-quarts l’un de mes petits carnets de notes dont je parlais il y a quelques semaines. Des pages griffonnées en français, en anglais, avec quelques mots de malais jetés au hasard de mes conversations. Des chiffres, des croquis, des dates, des recettes de cuisine aussi !

Ce voyage fut si dense, si riche, qu’il me faudra des semaines pour m’en extraire. L’un des voyages marquants de mon année 2012, je le sais déjà.

Avant de vous entraîner plus avant dans cette découverte de la Malaisie, et à la demande de deux d’entre vous qui m’ont interrogée récemment sur de bonnes adresses en Malaisie j’ai publié aujourd’hui sur la communauté de voyageurs MonNuage mes trois meilleures adresses à Malacca. Je vous les livre aussi ici :

Mes meilleures adresses à Malacca :

River View Café : pour le meilleur curry laksa de toute la ville, avec vue sur la rivière (à faire de préférence en soirée).

Famosa Chicken Rice Ball : pour découvrir l’une des gourmandises emblématiques de Malacca.

Casa del Rio (boutique-hôtel) : pour sortir un peu des grands standards uniformisés.

Comme vous le savez déjà je ne parle que des endroits que j’ai testé personnellement et je vous invite donc à me retrouver dès à présent sur MonNuage auquel je participe à titre de voyageur pour découvrir mes 3 adresses recommandées à Malacca, la ville qui a vu naître la Malaisie, une ville de parfums et d’aventure, une ville de batailles et de commerce. Une ville digne des meilleurs romans historiques. 

J’ai lu parfois ici ou là sur des forums que Malacca n’était “pas intéressante”, je ne suis pas du même avis : je recommande même de commencer son voyage en Malaisie par la découverte de cette ville qui garde les traces d’une colonisation malgré tout récente, même si deux jours suffiront amplement pour vous imprégner de l’histoire du pays.

Les maisons les plus anciennes datent de 1623, un exploit dans un pays où le climat chaud et humide détériore tout très vite.

À 150 kilomètres au sud de Kuala Lumpur (née plus tard), Malacca fut fondée vers 1403 par un prince de Sumatra fuyant son palais et débarquant au sultanat de Singapour où il tente une prise de pouvoir, en vain. Fuyant à nouveau il découvre la région de Malacca sur la rivière du même nom (Sungai Melaka) et y plante les bases de la toute première ville de Malaisie. Au XVIème siècle Malacca fait vivre 4000 marchands de tous horizons et attire la convoitise des Européens gourmands de ce comptoir asiatique où converge tout le commerce des colonies.

7 sultans, un saint, des Portugais, Indiens, Chinois, Hollandais, Britanniques plus tard… et voici une ville qui compte aujourd’hui encore une petite communauté portugaise, de vieilles maisons chinoises, quelques bâtiments hollandais d’époque et le deuxième plus grand zoo du pays.

En 1995 une autoroute dont les travaux ont duré cinq ans a ouvert une voie rapide entre Singapour et le sud de la Thaïlande, traversant la Malaisie du nord au sud en reliant ses villes principales. Une raison de plus pour ne pas vous priver de la visite de Malacca !

Envie d’en apprendre davantage sur mes voyages en Malaisie ? Je vous suggère de cliquer sur les liens suivants :

Cet article a été publié une première fois en juin 2012 sur mon blog de voyages Un Monde Ailleurs (2004-2014), blog qui n’est plus en ligne. Les articles re-publiés ici le sont s’ils présentent à mes yeux une valeur émotionnelle ou s’ils offrent un intérêt informatif pour mes lecteurs. Ils sont tous rassemblés sous le mot-clé « Un Monde Ailleurs ». J’ai ajouté davantage de photos à ces articles en les re-publiant mais malheureusement il a été impossible de réintégrer les commentaires liés à ces articles, seul le nombre de commentaires est resté indiqué.

Rédiger et illustrer un site web ou un blog représente des heures, des années de travail. Prélever sur Internet sans autorisation préalable des photos ou des textes (tout ou partie) est une violation des droits d’auteur. Des outils permettent de dénicher facilement les « emprunteurs » et de les poursuivre (dans le pire des cas), ce sont d’ailleurs souvent les lecteurs qui nous alertent. Si vous souhaitez utiliser un extrait d’article ou une photo n’hésitez pas à demander depuis la page Contact sur ce site. Merci pour votre compréhension.

N'hésitez pas à commenter ou à poser des questions, j'y réponds volontiers :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.