Chine, ouvrières dans la ville de Lijiang

Ce n’est un secret pour personne : la Chine est un creuset inépuisable pour un photographe curieux et une source de surprises constantes pour le visiteur.

Lors de mon premier séjour en Chine en novembre 2009 j’ai été soufflée par la diversité des paysages mais aussi par les différentes morphologies selon les ethnies rencontrées au hasard des provinces. Dans le Yunnan par exemple, au Nord-Est du pays, je me suis promenée pendant deux jours dans l’une des villes les plus touristiques de la région : Lijiang.

Ceux qui me lisent ici depuis quelques temps savent que je n’ai pas craqué sous le charme supposé de Lijiang. Sa vieille ville classée au patrimoine de l’UNESCO promettait monts et merveilles, or je n’ai trouvé qu’un mini Disneyland commercial. Bien sûr, je suis un peu sévère dans ce jugement et certains y trouveront le plaisir d’une visite consacrée au shopping soit-disant artisanal au gré des petites échoppes installées dans chacune des maisons d’époque réaménagée pour satisfaire à un besoin de consommation effréné.

Je vous recommande donc vivement de visiter la vieille ville dès l’aube pour profiter des lieux sans être distrait par les harangueurs des restaurants.

Par contre j’ai saisi dans les ruelles éloignées du centre purement touristique quelques scènes de rue plus conformes à ma vision de la Chine ou à sa réalité quotidienne.

Par exemple cette photo (en tête de cet article), prise en fin d’après-midi au moment où les ouvrières travaillant dans les usines alentours rentrent au bercail.

Rien d’artistique dans cette photo mais ce qui m’a séduite le contraste que l’on note de plus en plus entre nouvelle génération et Chine traditionnelle : ces ouvrières habillées à la mode Mao se détachent en avant-plan d’une jeune femme moderne traînant derrière elle une valisette de voyage.

D’ailleurs en y regardant de plus près, même la jeune Chinoise observe l’habillement de ses aînées…

Chine, ouvrière dans la ville de Lijiang

La Chine est en marche à une vitesse époustouflante vers une croissance économique que l’on espère maîtrisée sur le thème de l’environnement.

Pas sûre que tous les Chinois en feront partie.

Envie d’en apprendre davantage sur mon voyage en Chine ? Voici quelques pistes à explorer :

Cet article a été publié une première fois en mai 2011 sur mon blog de voyages Un Monde Ailleurs (2004-2014), blog qui n’est plus en ligne. Les articles re-publiés ici le sont s’ils présentent à mes yeux une valeur émotionnelle ou s’ils offrent un intérêt informatif pour mes lecteurs. Ils sont tous rassemblés sous le mot-clé « Un Monde Ailleurs ». J’ai ajouté davantage de photos à ces articles en les re-publiant mais malheureusement il a été impossible de réintégrer les commentaires liés à ces articles, seul le nombre de commentaires est resté indiqué.

Rédiger et illustrer un site web ou un blog représente des heures, des années de travail. Prélever sur Internet sans autorisation préalable des photos ou des textes (tout ou partie) est une violation des droits d’auteur. Des outils permettent de dénicher facilement les « emprunteurs » et de les poursuivre (dans le pire des cas), ce sont d’ailleurs souvent les lecteurs qui nous alertent. Si vous souhaitez utiliser un extrait d’article ou une photo n’hésitez pas à demander depuis la page Contact sur ce site. Merci pour votre compréhension.

N'hésitez pas à commenter ou à poser des questions, j'y réponds volontiers :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.