Bahamas, plage sauvage sur l'île de Bimini

Je m’envole à nouveau vers l’archipel que j’apprécie tant, je pars en voyage aux Bahamas, pour la troisième fois. Pourquoi ?

Demain matin à l’heure où vous sortirez de votre lit je serai au-dessus des nuages dans un avion entre Paris et les Bahamas, emmitouflée dans la couverture fournie par British Airways, un livre entre les mains ou un casque sur les oreilles pour mieux me concentrer sur des pensées vagabondes.

Pourquoi partir aux Bahamas ? Parce que j’y suis déjà allée deux fois en cinq ans et que je suis toujours rentrée en sachant que j’y retournerais !

Vous avez lu mes récits de voyages sur Andros, la plus grande et la plus sauvage des îles de l’archipel des Bahamas, et sur Bimini, l’île qui inspira à Hemingway Le Vieil Homme et la Mer.

Les Bahamas comptent 700 îles éparpillées entre la Floride et l’arc caribéen sur une surface de 260 000 km2. Il y a de quoi faire !… J’avais donc très envie de partir cette fois à la découverte d’îles plus connues, et plus visitées.

Pour vous et pendant huit jours je vais visiter Nassau, la capitale des Bahamas située sur l’île de New Providence, faire de la voile dans l’archipel d’Abaco, me faire bronzer sur Grand Bahama et découvrir la très secrète île de Cat Island avec sa plage de 13km de long…

Vous l’avez deviné, cette fois j’ai bien l’intention de me laisser guider et de jouer les touristes comme vous le feriez vous-même. Sauf que… j’ai déjà un programme chargé : quatre îles en huit jours, sans compter les temps de transferts, et le voyage de retour, c’est un peu court ! Sans doute me suis-je montrée trop gourmande.

Alors d’accord, j’admets aussi aller aux Bahamas pour faire un repérage avant de repartir, plus sérieusement cette fois. Lors de mes premiers voyages aux Bahamas j’avais été conquise par la gentillesse spontanée des Bahaméens (et non pas Bahamiens, j’insiste !), et séduite également par les possibilités qu’offre cet archipel bien connu des Américains qui vont à Nassau comme nous allons à Deauville, et étrangement moins connu des francophones. Pourquoi ?!…

Les îles des Bahamas ont la (fausse) réputation d’être lointaines ; elles sont pourtant moins éloignées que la Martinique ou la Guadeloupe, pour ne comparer qu’avec nos îles des Antilles françaises.

Vous pensez décalage horaire ? Moins six heures de décalage entre Paris et Nassau, tout juste une petite nuit de sommeil.

Des vols compliqués ? Vous passerez par Londres avant d’arriver directement sur Nassau (avec British Airways) ou par New York, Miami ou Atlanta avec Air France, Delta ou American Airlines avant de repartir sur l’une des îles des Bahamas avec une compagnie locale bahaméenne. Ce n’est pas si difficile…

J’ai vraiment apprécié mes séjours aux Bahamas, et je suis très heureuse d’y repartir aujourd’hui pour découvrir d’autres îles, d’autres ambiances, et rencontrer d’autres personnes. Après un petit repérage virtuel sur le net, je sais que je vais me faire plaisir à photographier les maisons pastel de New Providence, les plages de sable rose et les falaises rocheuses de Cat Island, et les lagons d’Abaco

Envie de photos douces, de plages de rêve et de farniente arrosé de Goombay, le cocktail local qu’on n’oublie plus après y avoir goûté une première fois.

Mais en cet instant, alors que je boucle mon sac de voyage, je pense à vous qui me lisez depuis 127 pays dans le monde… Peut-être ai-je une lectrice ou un lecteur qui vit à Nassau ? Quelqu’un qui pourrait me raconter les secrets de New Providence, m’indiquer les meilleurs sites de plongée sous-marine des Bahamas, ou m’apprendre à cuisiner la conque, ce gros coquillage nacré à la chair généreuse agrémenté à toutes les sauces dans cet archipel.

J’ai emporté avec moi les paréos, la crème solaire et mes lunettes de soleil. Je vais jouer les touristes, profiter des plages et rapporter de quoi satisfaire votre curiosité et vos envies de voyage.

Mais avant de rentrer j’essaierai de me connecter tous les jours pour vous montrer en live la plage la plus célèbre des Bahamas ou le plus beau lagon d’Abaco. Faites-moi confiance !…

😉

Envie d’en apprendre davantage sur mes voyages aux Bahamas ? Voici quelques pistes à explorer :

Cet article a été publié une première fois en juin 2009 sur mon blog de voyages Un Monde Ailleurs (2004-2014), blog qui n’est plus en ligne. Les articles re-publiés ici le sont s’ils présentent à mes yeux une valeur émotionnelle ou s’ils offrent un intérêt informatif pour mes lecteurs. Ils sont tous rassemblés sous le mot-clé « Un Monde Ailleurs ». J’ai ajouté davantage de photos à ces articles en les re-publiant mais malheureusement il a été impossible de réintégrer les commentaires liés à ces articles, seul le nombre de commentaires est resté indiqué.

Rédiger et illustrer un site web ou un blog représente des heures, des années de travail. Prélever sur Internet sans autorisation préalable des photos ou des textes (tout ou partie) est une violation des droits d’auteur. Des outils permettent de dénicher facilement les « emprunteurs » et de les poursuivre (dans le pire des cas), ce sont d’ailleurs souvent les lecteurs qui nous alertent. Si vous souhaitez utiliser un extrait d’article ou une photo n’hésitez pas à demander depuis la page Contact sur ce site. Merci pour votre compréhension.

N'hésitez pas à commenter ou à poser des questions, j'y réponds volontiers :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.