Espagne, cathédrale de Séville de nuit © Marie-Ange Ostré

Visiter l’Espagne, quelque soit la région, c’est entrer dans des cathédrales, des églises, des monuments de toute beauté. Autant que vous le souhaitez ! J’ai ainsi visité deux cathédrales en Andalousie en 48h, parmi les plus belles du pays.

 

Je suis en Espagne depuis deux jours, j’ai oublié de vous l’annoncer ! J’ai quitté Paris dimanche et deux jours plus tard je suis épuisée, liquéfiée : c’est que l’art  est immense par ici !

J’ai visité deux cathédrales en Andalousie en deux jours, parmi les plus belles, les plus grandes, les plus impressionnantes du monde : la cathédrale de Séville hier, et la cathédrale de Cordoue cet après-midi. Le tout sous un soleil de plomb qui transforme en four chaque ville du Sud de l’Espagne : il faisait 44° hier à Séville, « seulement » 42° ce soir à Cordoue…

Je ne vous écrirai pas ce soir une visite guidée de chacune de ces merveilles architecturales mondialement reconnues, je n’en ai vraiment pas l’énergie. Mais juste un petit billet d’humeur, en images, pour vous donner le ton de mon séjour ici en Andalousie (au moins pour les premiers jours). Les photos s’accumulent sur le mini disque dur externe.

Des fouilles archéologiques ont révélé une construction d’origine wisigoth…

Construite dès 1184 la grande mosquée de Séville faite de briques est consacrée cathédrale en 1248 lors de la reconquête du territoire maure par le roi Fernando III. Entre 1434 et 1517 des éléments de cathédrale (principalement faits de pierre) sont ajoutés autour de la Chapelle Royale qui ne peut être démolie. D’autres éléments (chapelles, tabernacles,…) seront ajoutés progressivement au fil des siècles. La cathédrale de Séville est enfin inscrite au Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO en 1987.

Voici donc un diaporama sur l’énormissime cathédrale de Séville et sa non moins célèbre Giralda, tour de 97 mètres de haut. Retenez que la cathédrale de Séville est le plus grand temple gothique du monde, le troisième de l’ère chrétienne.

Outre le mausolée qui abriterait la dépouille de Christophe Colomb – la véracité de cette affirmation fait encore débat mais le mausolée est majestueux – c’est le trésor accumulé à l’intérieur au fil des siècles qui est impressionnant.

Il faut aussi monter tout en haut de la tour de la Giralda pour s’offrir le plus vaste panorama sur la ville andalouse. On y voit aussi les ruelles de son ancien quartier juif avec ses maisons aux murs chaulés et les fenêtres peintes en jaune moutarde.

Deuxième diaporama, ci-dessous, montrant des vues intérieures de la cathédrale de Cordoue, ville andalouse située à 120km au Nord-Est de Séville. Des fouilles archéologiques ont révélé une construction d’origine wisigoth sous la basilique de Saint-Vincent qui fut détruite pour construire sur ces fondations la grande mosquée qui en 785 était considérée comme le sanctuaire le plus important de tout l’Islam occidental.

La mosquée de Cordoue connaîtra 4 phases de développement, jusqu’à ce que les Chrétiens à partir de 1236 lui adjoignent des bâtiments, chapelles et sanctuaires pour en faire un lieu de culte sacré. Ce mélange de foi chrétienne et musulmane se traduit dans l’architecture intérieure de cette immense cathédrale et il vous faudra deux bonnes heures pour en faire le tour avant de ressortir pour flâner sur les rives du fleuve Guadalquivir…

Ces deux cathédrales en Andalousie représentent un patrimoine historique et culturel d’une grande richesse pour l’Espagne. N’oubliez pas non plus de visiter l’Alhambra de Grenade à l’autre bout de la région (vers l’Est), et l’Alcazaba de Malagá. Sans compter les nombreux villages andalous, aux maisons chaulés de blanc, qu’il vaut mieux parcourir en dehors de juillet et août quand toute l’Espagne (dirais-je toute l’Europe du Nord ?) se retrouve sur les rives de la Méditerranée, la Costa del Sol.

Et peut-être, comme moi, céderez-vous en soirée aux délices des tapas, cette succession de petites entrées ou bouchées à croquer au fil des heures assis dans une bodega traditionnelle ou en terrasse d’une taverne. On dîne tard en Andalousie, d’ailleurs les commerçants n’ouvrent leurs portes qu’après 17:00. Malins…

Pardonnez-moi mais j’ai repéré une bodega qui propose sur ses murs une sélection de 100 tapas et il me faudra bien une heure ou deux pour décider sur cette longue liste lesquels auront ma préférence pour ce soir, les croquetas, petite quenelle frite de purée au jambon, ou les petites fèves à l’huile et au jambon ibérique !

Envie d’en apprendre davantage sur mon voyage en Chine ? Voici quelques pistes à explorer :

Cet article a été publié une première fois en juin 2011 sur mon blog de voyages Un Monde Ailleurs (2004-2014), blog qui n’est plus en ligne aujourd’hui. Les articles re-publiés sur ce site le sont s’ils présentent à mes yeux une valeur émotionnelle ou s’ils offrent un intérêt informatif pour mes lecteurs. Ils sont rassemblés sous le mot-clé « Un Monde Ailleurs ». Malheureusement il a été impossible de réintégrer les commentaires liés à cet article, seul le nombre de commentaires est resté indiqué.

Rédiger et illustrer un site web ou un blog représente des heures, des années de travail. Prélever sur Internet sans autorisation préalable des photos ou des textes (tout ou partie) est une violation des droits d’auteur. Des outils permettent de dénicher facilement les « emprunteurs » et de les poursuivre (dans le pire des cas), ce sont d’ailleurs souvent les lecteurs qui nous alertent. Si vous souhaitez utiliser un extrait d’article ou une photo n’hésitez pas à demander depuis la page Contact sur ce site. Merci pour votre compréhension.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :