Angsana Velavaru, In Ocean Villa

Quand les villas sur océan affichent des dimensions et des prestations exceptionnelles elles méritent davantage que quelques photos…

Qui dit Maldives dit océan Indien.

Qui pense « hôtel aux Maldives », pense obligatoirement « dormir au-dessus du lagon ».

Ces chambres très particulières portent différentes appellations en français et en anglais : water villa, bungalow sur pilotis, villa lagon, villa sur l’eau, et dorénavant in ocean villa (littéralement en français : villa sur océan). Quelqu’en soit le nom, si vous étudiez un projet de vacances aux Maldives vous rêverez sans doute de vous réveiller un beau matin au son du clapotis de l’océan Indien contre les piliers de votre villa sur l’eau.

Lorsque j’entre pour la première fois dans une chambre d’hôtel je guette toujours le frisson de l’émerveillement, j’aime être surprise. Cela peut tenir à très peu de choses, à un détail, à une ambiance. Nul besoin de grand luxe pour être heureux ; une vue exceptionnelle, un environnement dans un calme absolu, un parfum doucement diffusé, une friandise posée sur le drap du lit,…

Mais quand tout cela se conjugue au présent lorsque vous poussez la porte de votre chambre après 10 heures de voyage, convenez que l’inconfort du long voyage en avion est bien vite oublié face à un rêve devenu réalité.

J’ai eu la chance de me rendre dans quatre superbes hôtels des Maldives cette année, et je vous les présenterai ici l’un après l’autre dans les semaines à venir pour vous permettre de choisir votre hôtel aux Maldives avant vos vacances d’hiver. Difficile d’établir un classement tant ces hôtels peuvent être différents tout en restant dans le domaine de l’excellence. Tous ont une particularité, un charme spécial, et je pars du principe que chacun de vous a des critères de sélection qui lui sont propres. Aujourd’hui laissez-moi vous faire découvrir les villas océan de l’hôtel Angsana Velavaru.

Les hôtels Angsana, vous connaissez ? C’est un groupe hôtelier récemment entré sous la direction des hôtels Banyan Tree dont la réputation n’est plus à faire. Une première garantie de qualité.

De quoi faire quelques brasses avant de vous endormir sous les étoiles…

Sur l’île de Velavaru située dans l’atoll Sud de Nilandhe – à 40 minutes en hydravion depuis Malé – le groupe Angsana a dispersé 79 villas sur les 60 000 m2 de végétation et sable blanc. Dernièrement Angsana a inauguré un concept unique de 34 nouvelles villas implantées sur l’océan Indien, à un kilomètre de l’île de Velavaru.

Jusqu’alors les hôtels des Maldives installaient leurs villas sur l’eau au départ de la plage, accessibles à pied par un ponton reliant l’île aux villas. Si vous souhaitez résider sur un véritable resort flottant, il vous faudra prendre le bateau depuis la plage de Velavaru pour rejoindre votre villa sur l’océan.

Voici venue l’ère des InOcean Villas !

Lorsque vous réserverez votre villa il vous faudra choisir entre les 20 InOcean Villas, les 11 Premier InOcean Villas et les 3 Sanctuary InOcean Villas. Si les trois dernières conviennent à des familles ou à des couples d’amis souhaitant partager la même villa, j’avoue ne pas avoir noté de vraie différence entre les InOcean Villas et les Premier InOcean Villas si ce n’est un petit pont menant sur l’océan et un pavillon de yoga particulier (vous n’êtes bien sûr pas obligé d’y pratiquer le yoga sous les mousselines aériennes).

J’ai séjourné quelques nuits dans une InOcean Villa, et je vous la recommande particulièrement : 175 m2 qui se répartissent sur deux étages. Un salon (avec canapé, table et chaises, mini-bar, téléviseur à écran plat, système stéréo iPod et wifi), une chambre double, et une grande salle de bain complète avec douche et baignoire. Le tout extrêmement lumineux du fait des immenses baies vitrées coulissantes donnant sur la terrasse en teck équipée d’un hamac suspendu et de la plus grande piscine que j’ai jamais vue en terme de piscine privée dans un hôtel (21 m2 pour vous tout seul). De quoi faire quelques brasses avant de vous endormir sous les étoiles…

Couleurs acidulées et souci du détail plairont aux lectrices : dans chaque chambre d’un hôtel Angsana / Banyan Tree vous respirerez les huiles essentielles composées spécialement pour Banyan Tree (j’en ai acheté quelques-unes à la boutique et je les utilise régulièrement). Une trousse contenant des produits de toilette conçue spécialement pour les femmes, que vous aurez plaisir à emporter avec vous. Les hommes trouveront dans la leur d’autres produits adaptés à leurs besoins. Des stores et rideaux véritablement occultants permettent une vraie grasse matinée aux lève-tard (j’aime ne pas être réveillée au lever du jour par un soleil insistant).

À l’étage vous apprécierez une vaste terrasse supplémentaire aménagée avec des sofas et fauteuils sur lesquels vous prendrez champagne ou cocktails avec vos amis en savourant le coucher de soleil sur l’océan. Une vue imprenable, un souvenir inoubliable.

D’ailleurs, je vous laisse en juger grâce à cette petite vidéo que j’ai conçue pour vous :

 

 

Mais que faire lorsque vous sortez de votre chambre ?…

Sachez d’abord que les hôtes des InOcean Villas ont accès librement à toutes les facilités proposées sur l’île de Velavaru, à deux minutes par bateau avec des navettes gratuites toutes les 30 minutes. Ce qui signifie que vous pourrez profiter des soins au spa sur l’île (les soins sont dispensés directement dans les Sanctuary InOcean Villas), pratiquer la plongée sous-marine et apprendre à soigner les tortues en compagnie de Mirta Moiratis, pétillante biologiste marin au sourire ravageur (je vous ai raconté mes plongées avec Mirta dans cet article).

Vous pourrez aussi faire des excursions vers les îles voisines habitées par les Maldiviens, dîner sur la plage ou au buffet raffiné de Velavaru, ou encore observer les étoiles et les planètes grâce au télescope électronique mis à votre disposition (à faire absolument !).

Ayant déjà testé ces services pendant mes quatre premiers jours sur l’île, j’ai privilégié la vie sur l’eau en me glissant dans le lagon avant le petit-déjeuner grâce au masque et tuba fournis dans la villa.

J’ai déjeuné au buffet sur l’eau avec spécialités méditerranéennes et poissons frais sous la douceur des alizés.

Et j’ai dîné sur la terrasse et sous les étoiles en profitant d’un service souriant et des mets délicats préparés par le chef du restaurant Azzurro.

Bien sûr au premier regard les murs crème de ces villas sur l’eau peuvent chatouiller les esprits les plus écolos. Comme vous j’ai noté la différence avec les autres hôtels des Maldives qui donnent plutôt dans le « tout bois », avec davantage de charme sans doute. J’ai donc posé la question, et la réponse me semble fondée : le groupe Angsana a développé un programme de préservation de l’environnement intitulé « The Green Imperative » au sein duquel chaque détail de conception et d’entretien des hébergements est pris en compte.

Pour ces villas sur l’eau il fallait privilégier la sécurité autant que le confort puis songer à l’entretien qu’imposent ces habitations soumises aux embruns, à la mousson de juin à octobre, aux pluies tropicales, aux caprices de l’océan. La structure de chaque villa est ainsi totalement sécurisée et limite l’intervention de l’homme sur l’environnement en exploitant moins de bois venu d’ailleurs. Ce qui permet en outre de fournir aux clients une décoration et des prestations luxueuses que l’on ne retrouve pas forcément en d’autres endroits.

Dans une InOcean Villa de l’hôtel Angsana Velavaru vous n’êtes pas dans un bungalow sur l’eau, vous êtes bel et bien dans une véritable villa suspendue entre ciel et mer…

Notez que la meilleure saison aux Maldives démarre à partir de novembre et jusque fin mai. La compagnie XL Airways propose des vols directs entre Paris et Malé, la capitale, dès le début de novembre.

D’autre part vous pouvez vous marier sur l’île d’Angsana Velavaru.

Et je vous recommande vivement le dîner aux chandelles, sur la plage, les pieds dans le sable !

Avec de tels lieux je pourrais me contenter parfois de montrer des photos ou une vidéo sans autre commentaire, sans rédiger outre mesure. J’ai essayé ici de vous transmettre l’envie que j’ai de retourner passer quelques jours dans l’une de ces villas sur l’océan de l’hôtel Angsana Velavaru.

Mon séjour fut trop court, comme le sera le vôtre. Et lorsque vous repartirez vous aurez l’impression de laisser des amis derrière vous parce que le sourire de votre serveur attitré ou la poignée de main de Serge Ditesheim (votre hôte) vous accompagnent jusqu’au dernier moment.

En survolant les atolls trois minutes plus tard vous saurez que vous reviendrez, forcément.

 

J’ai aimé…
Le raffinement façon Banyan Tree avec des effluves d’huiles essentielles dans la chambre, la taille de la piscine privée et l’accès très facile au lagon. Le hamac suspendu (pour deux personnes) au-dessus du lagon, qui permet de profiter de la nuit étoilée et de prolonger la journée. Les vastes terrasses de chaque villa, au rez-de-chaussée et à l’étage (on peut inviter des amis pour boire un verre). Toutes les cloisons coulissantes à l’intérieur de la villa pour redessiner les pièces en fin de journée, et profiter d’une lumière totale. La possibilité de faire servir son petit déjeuner ou ses repas dans la villa, sur la terrasse de votre choix : intimité préservée. La qualité des repas servis au restaurant des villas sur l’eau, l’Azzurro.

J’ai moins apprécié…
L’architecture extérieure un peu inhabituelle pour des villas sur l’eau aux Maldives, mais cette architecture offre une sécurité maximum à 1 km de l’île la plus proche et les dimensions exceptionnelles de ces villas. Une fois à l’intérieur de la villa ou dans votre piscine, vous oublierez les murs crème…

Envie d’en apprendre davantage sur mes voyages aux Maldives ? Voici quelques pistes à explorer :

Cet article a été publié une première fois sur mon blog dédié aux hôtels de luxe Meilleurs Hôtels du Monde (2009-2012), blog qui n’est plus en ligne aujourd’hui. Les articles re-publiés sur ce site sont rassemblés sous le mot-clé « hôtels luxe ». J’ai ajouté davantage de photos à ces articles en les re-publiant mais malheureusement il a été impossible de réintégrer les commentaires liés à ces articles.

N'hésitez pas à commenter ou à poser des questions, j'y réponds volontiers :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.