Saint-Martin, plage de la Semanna

Chaque année on me pose la même question récurrente, qui prouve que mes lecteurs me font confiance bien sûr mais surtout qui démontre une vraie difficulté à choisir la destination idéale en fonction de leurs critères personnels.

Une amie m’appelle il y a quelques jours et me demande : « où puis-je partir en août pour me ressourcer ?« . Un autre ami début juillet me demandait aussi : « que faut-il voir absolument en Indonésie ?« .

Questions pièges, qu’il faut enrichir immédiatement de quelques critères de sélection.

J’ai réfléchi bien sûr à la réponse à donner à mes amis, et cette réflexion s’est très vite nourrie d’autres questions qui reviennent fréquemment à travers vos e-mails et sous différentes formes :

  • « où partir dans l’océan indien ?« ,
  • « quelle est la plus belle île des Bahamas ?« ,
  • « quel est le meilleur hôtel de Chine ?« ,
  • « quelle est la plus belle plongée en Mer Rouge ?« ,…

Quelque soit votre objectif, la question de ce choix crucial pour déterminer votre prochaine destination de vacances mérite que l’on s’y arrête quelques instants.

D’abord, pour bien cerner votre objectif n’oubliez pas de préciser quelques éléments qui aident à bâtir une réponse : quel est votre budget, la période envisagée et combien de temps, si vous partez seul(e) ou en famille, vos loisirs favoris, et enfin l’objectif principal de ce voyage (détente, découverte, photo, sport, spa,…).

À ces critères de base – mais essentiels – j’ajouterais :

  • parlez-vous anglais ?
  • le nombre d’heures d’avion vous importe-t-il ?
  • craignez-vous le décalage horaire important ?

N’oubliez pas ensuite que je ne suis pas une agence de voyages : je reçois souvent des e-mails me questionnant sur le rapport qualité-prix d’une offre sur Opodo ou sur Easyjet. Je ne peux pas vous répondre puisque l’offre est toujours extrêmement ponctuelle et qu’elle dissimule souvent ces toutes petites lignes qui font toute la raison de la petitesse du tarif proposé. À vous de voir si vous êtes prêts à tolérer ces restrictions et si votre conception du voyage réussi n’en pâtira point.

Et puis je rappelle l’un de mes conseils au long cours : le tarif indiqué pour une saison sur l’un des agrégateurs de voyages sur Internet (Booking, etc…) pourra être différent de ce que vous obtiendrez en téléphonant vous-même directement à l’hôtel. Vous seriez surpris par les promotions que font les hôtels lorsqu’ils ont un taux de remplissage trop bas et surtout lorsqu’ils peuvent éviter de verser jusqu’à 30% de votre montant à la centrale de réservations !

Par ailleurs, si ce blog de voyages vous propose des récits sur plus de 250 destinations, je ne connais pas tous les endroits du monde. Certains pays très fréquentés par les touristes ne font pas partie de mes explorations pour l’instant, telles la Thaïlande, la République Dominicaine, les Canaries,… Par contre, et pour ne citer que le premier semestre 2010, je suis partie à la découverte de nouvelles bulles touristiques, plus ou moins développées, comme le Japon mais aussi Saint-Martin, Sainte-Lucie, le Qatar, Abu Dhabi.

Ceci étant dit, et au moment où certains d’entre vous se décident enfin à partir malgré tout en août (dommage parce que j’aurais bien organisé une rencontre avec mes lecteurs à Paris en août !), la question reste entière :

Où partir cet été en août pour se ressourcer ?

J’ai appris hier en regardant un reportage sur l’une de nos six chaînes de télévision nationale que 35 % des Français vont partir cet été en vacances en famille (sondage effectué auprès de 16 000 votants seulement, et lesquels ?). Si la crise économique peut avoir eu un effet positif c’est peut-être celui d’avoir resserré les liens familiaux : entraide familiale, budget limité ou envie de retrouver les siens, quelle que soit la véritable raison un tiers des Français se réunira dans une maison de famille ou un hébergement loué en commun.

Pour tous les autres, pour ceux qui ont besoin de solitude pour se ressourcer, pour ceux qui cherchent un endroit unique à l’écart des touristes, pour ceux qui préfèrent l’excellence à la transhumance, voici quelques suggestions de voyage à faire en août (en excluant la France) parmi celles que j’ai testées.

Paysage d'Islande

Partir cet été en août sur une plage

Si vous aimez les plages animées :

  • la plage de Orient Bay (ou baie Orientale) sur l’île de Saint-Martin avec ses 3 kilomètres de sable fin et ses restaurants qui la font surnommer la « petite Saint-Tropez des Antilles ».
  • la plage de Kutah à Bali (Indonésie), pour ses surfeurs, ses (vrais ou faux) tatoueurs, ses restaurants en bord de plage.
  • la plage de Boucan Canot, sur l’île de La Réunion, le week-end. Une ambiance Cannes (ou Nice) avec les paréos sur le sable côte à côte, les pique-niques dominicaux, les restos qui pratiquent les tarifs pour touristes le long de la plage, un parfum de vacances toute l’année, et un joli lagon.

Pour les plages désertes :

J’oublie en août les plages magiques des Maldives puisque ce n’est pas la meilleure saison pour se rendre dans le Nord de l’océan indien, encore que vous pourriez avoir de la chance et passer entre les gouttes de la mousson. Alors voici quelques propositions :

  • les plages des Bahamas, elles sont si nombreuses qu’elles peuvent être considérées comme désertes. Mes préférées : Lighthouse Beach sur Eleuthera, la plage des hôtels Coral Sands et Pink Sands sur l’île de Harbour Island pour le sable rose (accès libre), les petites plages liées au domaine de l’hôtel Stella Maris sur l’île de Long Island.
  • les plages des Seychelles, notamment sur l’île de Praslin moins fréquentée que Mahé. Inutile de donner des noms, elles sont toutes belles ! Et bien sûr la plage mythique de Anse Source d’Argent, sur l’île de La Digue.

Partir cet été en août en montagne

Je ne suis pas totalement fan, mon loisir favori étant la plongée sous-marine mes pas me portent instinctivement vers le niveau 0 plutôt que vers les hauteurs. Par contre je ne refuse jamais des paysages d’envergure et des rencontres improbables. Je vous recommande donc :

  • les paysages somptueux – à couper le souffle – des premiers plateaux du Tibet du côté de Shangri-La, à l’Ouest de la Chine (profitez-en pour passer quelques nuits dans un hôtel de rêve, le Banyan Tree Ringha, implanté au milieu de 7 villages tibétains). D’autant que vous y vivrez aussi des expériences humaines inédites, comme partager un repas tibétain ou participer à un mariage local. Dépaysement garanti !
  • la splendeur du Groenland dont vous profiterez dans de meilleures conditions quand tout n’est pas encore gelé. Visitez alors le Sud du Groenland et ses fjords à l’herbe rase puis foncez vers le Nord avant qu’il n’y fasse trop froid. Mais ne ratez surtout pas la région d’Ilulissat.
  • les montagnes pyrénéennes de la Catalogne pour y faire des randonnées pédestres superbes et apprendre des guides locaux tout ce qu’il faut savoir sur la faune et la flore. Goûtez également aux spécialités gastronomiques de la région (champignons sauvages, charcuterie excellente). Je vous recommande l’hôtel El Montanyà situé dans cette belle région et offrant spa, golf et randonnées.
  • voir aussi les paysages d’Islande, pour grimper sur les glaciers accessibles et traverser sans danger les rivières en 4×4 (prudence tout de même). L’Islande est à découvrir d’août à fin septembre sans aucun risque et avec accès à toutes les routes.

Partir cet été vers un spa

On peut se ressourcer de différentes façons, chacun trouvera sa recette personnelle. Pour ma part, se ressourcer est synonyme de silence, de soins du corps et de l’esprit, de recentrement sur soi. Dans le concept des soins je vous suggère donc les options suivantes :

  • le fantastique spa ayurvédique de l’hôtel Four Seeasons Landa Giraavaru, et celui à ciel ouvert de l’hôtel Angsana Velavaru avec son soin gommage amandes / orange (août n’est pas la meilleure saison aux Maldives, mais…). Tous deux aux Maldives.
  • l’étonnant spa Anazoé de l’hôtel The Romanos en Grèce avec ses cabines ice crushed (glace pilée), hammam et hydrothérapie. Un espace (en intérieur) gigantesque, avec de vraies cabines d’hydrothérapie.
  • sans parler de spa véritablement, n’oubliez pas non plus la Finlande, la Norvège, la Suède, ces pays du Nord qui ont inventé le sauna. Croyez-moi rien ne vaut un petit plongeon dans l’eau froide d’un lac finlandais ou dans une rivière suédoise après un sauna en règle !

Partir cet été en août pour plonger

Soyons honnête, août n’est pas une période idéale pour plonger : si vous optez pour une destination où le climat est clément (hors mousson, cyclones,…) vous rencontrerez sur place une foule de plongeurs et l’eau peut paraître froide. Je n’aime pas plonger avec des palanquées d’une dizaine de plongeurs voire davantage, sur des sites sur-peuplés. Cependant si les aléas du climat ne vous rebutent pas, tentez :

  • pour ceux que les plongées dans une eau à 22 ou 23° ne rebute pas, choisissez l’île Maurice avec ses plongées très diversifiées pour tous niveaux, et ses plongées d’ambiance (épaves, requins, thons, murènes). J’aime plonger chez mes amis au Nord-Ouest de l’île chez Hugues Vitry et à l’Est chez Jean-Michel Langlois. En août sur l’île Maurice vous croiserez principalement des touristes en provenance de La Réunion, toute proche ; ils vous donneront conseils et bons plans pour votre prochain voyage sur l’île-soeur.
  • l’île de la Dominique, aux Antilles, avec des sites très préservés puisque moins plongés qu’ailleurs aux Antilles, une flore abondante et diversifiée, les vraies plongées des Caraïbes. Et un vrai beau souvenir !
île Maurice, plongée sous-marine

Voilà, ce n’est pas une liste exhaustive, et je l’enrichirai probablement au au fil des ans et en fonction de mes souvenirs personnels et de mes expériences sur place. Et puis sans doute aurez-vous envie d’ajouter quelques suggestions ? D’ailleurs je vous y encourage vivement puisque j’aimerais profiter à mon tour de VOTRE expérience.

La parole est à vous, surprenez-moi !

Cet article a été publié une première fois en juillet 2010 sur mon blog de voyages Un Monde Ailleurs (2004-2014), blog qui n’est plus en ligne. Les articles re-publiés ici le sont s’ils présentent à mes yeux une valeur émotionnelle ou s’ils offrent un intérêt informatif pour mes lecteurs. Ils sont tous rassemblés sous le mot-clé « Un Monde Ailleurs ». J’ai ajouté davantage de photos à ces articles en les re-publiant mais malheureusement il a été impossible de réintégrer les commentaires liés à ces articles, seul le nombre de commentaires est resté indiqué.

Rédiger et illustrer un site web ou un blog représente des heures, des années de travail. Prélever sur Internet sans autorisation préalable des photos ou des textes (tout ou partie) est une violation des droits d’auteur. Des outils permettent de dénicher facilement les « emprunteurs » et de les poursuivre (dans le pire des cas), ce sont d’ailleurs souvent les lecteurs qui nous alertent. Si vous souhaitez utiliser un extrait d’article ou une photo n’hésitez pas à demander depuis la page Contact sur ce site. Merci pour votre compréhension.

N'hésitez pas à commenter ou à poser des questions, j'y réponds volontiers :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.