boulephoto.jpgJe vous recommande vivement de mettre le nez sur Google Earth pour localiser l’archipel des Tonga. Là, vous constaterez son étendue et vous mettrez le doigt sur l’un des archipels de ce royaume, sans doute les îles les plus réputées des Tonga : les îles de Ha’Apai. Soixante îles sont regroupées sous le nom de Ha’Apai, dont Va’avu, la plus touristique qui regroupe quatre centres de plongée à elle toute seule pour une clientèle essentiellement néo-zélandaise (quatre heures d’avion) et australienne. Nous, avec Carnets d’Expédition, nous fuyons les lieux touristiques pour sortir des sentiers battus : l’Homme a choisi l’île de Lifuka pour trouver davantage d’authenticité. Et un seul centre de plongée, sur la petite île mitoyenne de Lofa. Un endroit dont je vous reparlerai bientôt.

cc145e7e6ebbff14fcc1c30665f45db0.jpg

Mais pour y accéder au départ de Tongatapu, l’île capitale du royaume, nous devons emprunter un tout petit avion, aux couleurs de l’océan et à la fragilité d’une coquille d’œuf ! Je vous passe les caractéristiques d’entretien de l’appareil qui faisaient frémir Pascal, notre assistant sous-marin qui suit par ailleurs depuis quelques années des cours de pilotage et qui a donc un regard plus acéré sur nos conditions de vol…

22e837c7fc999e5c8a0e97198c13d8ba.jpg

Et pendant une heure trente de vol, à bord d’un avion griffé « Save our Oceans » orné de tortue et d’espadon, nous avons pu admirer quelques trésors d’îles cerclées de plages d’or, coiffées de palmiers, et baignées d’eau cristallines…

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :