Hong Kong lumières

Je ne tiens plus en place tant j’avais envie de vous l’annoncer : demain je pars pour une semaine à Hong Kong !

Mais pourquoi Hong Kong, s’étonneront certains. Pour le shopping ? Un peu, puisque je vais me pencher sur les objectifs Canon et j’ai besoin de thé vert… Pour les affaires ? Pas du tout, c’est une période révolue pour moi. Alors que peut-on bien faire à Hong Kong ?… Mille choses ! Et c’est pour cela que je pars : pour vous expliquer, vous raconter, et vous montrer…

Hong Kong eut longtemps la réputation d’avoir la piste d’atterrissage la plus dangereuse au monde, les pilotes devaient être spécialement formés pour atterrir sur ce territoire étroit. Cela aussi c’est du passé, tout comme la domination anglaise depuis 1841 sur cette possession chinoise rendue aux Chinois en 1997. Hong Kong est devenue l’une des deux « régions administratives spéciales » en Chine, l’autre étant Macau. Selon un accord en vigueur jusqu’en 2047 Hong Kong conserve son propre système juridique, son régime politique (Conseil Exécutif), sa monnaie (dollar de Hong Kong), sa politique d’immigration (plus de 20 500 expatriés britanniques, entre autres nationalités).

Hong Kong c’est un peu plus de 7 millions d’habitants sur une superficie inférieure à 500 fois celle de la France. Plus petite que l’île Maurice, plus grande que Singapour. 733 kilomètres de côtes en mer de Chine méridionale, et 30 kilomètres de frontière terrestre avec la Chine. Une densité telle (5m2 par habitant seulement) que le territoire a développé des règles de vie favorisant les rues aériennes et une quasi interdiction des véhicules personnels.

Carte du territoire de Hong Kong

Le territoire de Hong Kong est établi sur 261 îles, le point le plus élevé est le Tai Mo Chan à 958 mètres d’altitude.

L’île de Hong Kong correspond à la partie la plus historique, celle qui fut colonisée par les Anglais dès 1841. Elle est aujourd’hui encore le coeur économique du territoire.

La péninsule de Kowloon est la partie la plus résidentielle, elle abrite des gratte-ciels luxueux dont celui du International Commerce Center, le plus haut avec ses 484 mètres, qui héberge depuis quelques jours l’hôtel le plus haut du monde, le Ritz-Carlton nouvellement inauguré.

Enfin les Nouveaux Territoires, passés sous protectorat britannique en 1898, représentent environ 80% de la superficie de Hong Kong et accueillent la moitié de la population sur ses nombreuses îles : celle de Lantau profite du nouvel aéroport international, et les petites îles sont peuplées de milliers de pêcheurs aux conditions de vie plus traditionnelles.

Avec son climat subtropical le territoire profite de températures moyennes annuelles qui s’échelonnent de 8° à 33°. La meilleure période pour aller à Hong Kong semble être l’automne, d’octobre à décembre, avec des températures de 15° à 30°, beaucoup de soleil et peu de pluie. Janvier et février sont connus pour avoir un temps nuageux, mais peu de pluie. Je croise les doigts puisque les prévisions pour la semaine à venir semblent très ensoleillées, avec des températures s’affichant entre 11° et 19°. De belles photos en perspective !

A Hong Kong, le Festival des Lumières illumine la baie chaque soir à 20h. J’y serai bien sûr, et je vous montrerai !

Partir une semaine à Hong Kong, assez pour un premier rendez-vous, trop peu pour en explorer tous les aspects…

Je pars pour Hong Kong parce que c’est un rêve depuis une vingtaine d’années, j’ai envie de voir ce mélange entre Orient et Occident, comprendre comment l’Europe a réussi à s’intégrer en Chine, constater cette mixité de cultures dont tous disent qu’elle est harmonieuse.

Pourtant je n’y vais pas par hasard non plus : je vais fêter le nouvel an chinois aux premières loges et partager avec chacun d’entre vous les préparatifs puis les festivités de cette cérémonie très particulière pour le monde asiatique.

Je vais passer une semaine à Hong Kong, suffisamment pour un premier rendez-vous, sans doute trop peu pour en explorer tous les aspects. Mais huit jours suffiront pour découvrir sa population, ses traditions, sa gastronomie.

Quand on pense Hong Kong on pense shopping bien évidemment, mais j’ai fouillé le site web de l’office de tourisme (en français, profitez-en !) et j’ai passé quelques jours à préparer ce programme sur mesure avec Marie-Carole – une amie connaissant le territoire sur le bout des ongles – pour jumeler festivités du nouvel an chinois et découverte du territoire. Je vais ainsi assister au défilé du nouvel an mais aussi visiter des villages de pêcheurs, monter au Pic Victoria pour admirer la vue splendide sur la baie et faire une randonnée de trois heures sur l’île de… Je ne vous en dis pas davantage pour l’instant !

Je veux vivre l’aspect trépidant de Hong Kong, son activité, ses commerces, ses marchés, mais aussi prendre l’air en profitant de cet aspect nature dont on parle encore bien peu. Des activités « nature » à Hong Kong ? Je suis curieuse, je vais donc tester !

Je pars donc en repérages, pour vous, et pour moi. Et je commencerai dès ce lundi matin en testant aussi une compagnie aérienne sur laquelle je n’ai encore jamais volé : Cathay Pacific. Vous connaissez ? Je ne suis pas très inquiète puisque Cathay Pacific bénéficie d’une bonne réputation. Quoiqu’il en soit, 4 jours seulement après mon retour de la Barbade j’espère bien pouvoir dormir un peu en avion avant d’atterrir à Hong Kong : je vais m’offrir là l’un des décalages horaires forcenés dont j’ai le secret !…

Il est temps de boucler mon sac photo, suivez-moi cette semaine en direct depuis Hong Kong !

Envie d’en apprendre davantage sur mes voyages à Hong Kong ? Voici quelques pistes à explorer :

Cet article a été publié une première fois en janvier 2011 sur mon blog de voyages Un Monde Ailleurs (2004-2014), blog qui n’est plus en ligne aujourd’hui. Les articles re-publiés sur ce site le sont s’ils présentent à mes yeux une valeur émotionnelle ou s’ils offrent un intérêt informatif pour mes lecteurs. Ils sont rassemblés sous le mot-clé « Un Monde Ailleurs ». Malheureusement il a été impossible de réintégrer les commentaires liés à cet article, seul le nombre de commentaires est resté indiqué.

Rédiger et illustrer un site web ou un blog représente des heures, des années de travail. Prélever sur Internet sans autorisation préalable des photos ou des textes (tout ou partie) est une violation des droits d’auteur. Des outils permettent de dénicher facilement les « emprunteurs » et de les poursuivre (dans le pire des cas), ce sont d’ailleurs souvent les lecteurs qui nous alertent. Si vous souhaitez utiliser un extrait d’article ou une photo n’hésitez pas à demander depuis la page Contact sur ce site. Merci pour votre compréhension.

N'hésitez pas à commenter ou à poser des questions, j'y réponds volontiers :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.