voyage Hong KongIl y a des moments dans une vie où on se mettrait bien des baffes à l’échelle du Grand Canyon du Colorado. Des moments où l’abattement le plus complet succède à une euphorie d’adolescent. Des instants où l’envie de se cacher dans un trou de souris suit l’exaltation du « c’est moi qui l’ai fait !« . Et ce moment, je l’ai vécu ce soir…

Depuis trois jours je demandais à tous les Hongkongais que je croisais : « où dois-je me rendre pour être la mieux placée pour prendre des photos du feu d’artifice du nouvel an chinois ?« . Invariablement on me donnait des réponses différentes, mais décevantes : « sur l’Avenue des Stars, mais ce sera bondé, vous risquez de ne pas pouvoir prendre de photos« , ou bien « depuis le restaurant de l’hôtel Xxx… mais toutes les tables doivent être déjà réservées« . Et puis soudain, ce soir vers 17:00, j’entre dans la Suite qui m’avait été réservée pour la nuit au Grand Hyatt ; superbe, design contemporain, des murs entiers de miroirs, une très belle lumière, bref… raffinée. Et doté d’une jolie terrasse privée, au 11ème étage, face à la baie de Hong Kong.

Bingo, l’endroit idéal pour voir le feu d’artifice !!!

Et puis j’ai rendez-vous pour un spa, moment de détente absolu sous les mains expérimentées d’une Eve Hongkongaise souriante et discrète. Huiles essentielles, baume, massage du crâne, je m’endors presque…

Mais il est temps d’aller grignoter quelque chose en attendant le feu d’artifice. Saumon fumé d’Ecosse, petits fours,… le grand jeu au 30ème étage du Club Lounge. Un endroit bondé ce soir, et je me réjouis d’avoir une petite terrasse extérieure pour moi toute seule. Je mesure ma chance, j’exulte presque !

Je rentre au bercail, transfère les photos du jour sur mon mini-disque dur externe, je reformate la carte pour la vider complètement, je vérifie ma batterie pour m’assurer que le Canon 7D tiendra la durée, et je caresse d’une main déjà amoureuse le nouvel objectif flambant neuf dont j’ai fait l’acquisition hier dans un magasin de Times Square (pas à New York, non, vous savez que je suis à Hong Kong ces jours-ci). Et à tout hasard je prépare le 10-22 mm pour le garder à portée de main au cas où le cadrage devrait être vraiment large.

Le problème avec les feux d’artifice c’est qu’on ne sait jamais bien d’où ils seront tirés ni sur quelle fréquence, à quelle hauteur, etc… La prise de vue vidéo d’un feu d’artifice tient donc toujours un peu du hasard et rien n’est jamais garanti. Et puis normalement on utilise un trépied, pour assurer le cadrage bien horizontal, mais impossible de poser un pied sur cette terrasse qui comprend une table ronde fixée au sol.

Mais à 20:00 pile je suis dehors, sur « ma » terrasse et j’observe la baie et ses buildings illuminés quand soudain… « baoum !!! ». Cinq premières fusées écarlates éclatent dans le ciel. Une explosion assourdissante qui résonne entre les buildings de verre et d’acier alentours. Impressionnant !!!

Je lève l’appareil rapidement, je déclenche la vidéo et hop je cadre en utilisant l’écran LCD. Pendant 25 minutes, le temps de durée du feu d’artifice du nouvel an chinois à Hong Kong… (et 25 minutes en tenant l’appareil en essayant de ne pas trop bouger, ce n’est pas gagné !).

Pendant 25 minutes je me dis « magnifique, superbe, trop beau, ça va être génial pour mes lecteurs !!!« . Et même si je sais que ce ne sera pas parfait je me dis que j’ai une chance incroyable d’être sans doute l’une des rares à être située aussi idéalement ce soir.

Seulement voilà, les photographes avertis vous le confirmeront, on ne voit pas grand-chose sur un écran LCD. Même sur un très bon écran LCD, et surtout sur un film tourné de nuit, avec des lumières qui explosent, qui « crament ». Alors j’ai pensé « tiens, c’est un peu cramé, un peu saturé, mais ça ira ».

A aucun moment je n’ai songé : « as-tu pensé à remettre l’objectif sur le mode autofocus après l’avoir utilisé en manuel tout à l’heure pour photographier ce plateau d’accueil bourré de chocolats et de petits fours ?« …

Mais voilà…

feu artifice Hong Kong vidéo

On peut faire 25 ou 30 000 photos par an dans le monde entier et en toutes circonstances, on peut jouer depuis des années avec de multiples objectifs et deux appareils-photos, on peut avoir déjà filmé des feux d’artifice pour les mettre en ligne,… Il n’empêche qu’on peut aussi faire une grossière erreur de débutant ! L’une de ces erreurs qui vous donnent envie de vous coller des baffes.

Un malheureux bouton-poussoir resté sur la position « manuel », et adieu la netteté. Toutes mes séquences sont floues, comme si le feu d’artifice s’était dilué dans un flot de larmes… Quelle andouille !!!…

C’est le genre d’erreur qui me fait rugir, jurer, tempêter. Mes voisins de chambre doivent être Chinois, tant mieux pour leurs chastes oreilles (ceci étant j’aurais sûrement élargi leur vocabulaire ce soir).

Alors devant mon écran (celui du Mac cette fois) j’ai d’abord renoncé à vous montrer ce film. Puis je me suis dit qu’il ne s’agit pas seulement de mon film, mais du feu d’artifice, et pas n’importe quel feu d’artifice : celui tiré pour le nouvel an chinois, à Hong Kong. Alors peut-être faut-il mettre ma fierté de côté et vous le montrer tout de même ?…

Après quelques minutes de calme et de réflexion, je me dis que finalement vous aimerez peut-être voir ce film, au moins pour l’ampleur du feu d’artifice de Hong Kong, et entendre le bruit. Celui, énorme, qui se répercute entre les tours de la ville, de Kowloon (en face) à Hong Kong (sur laquelle je me trouve ce soir). Alors tant pis pour la qualité, voici tout de même les images. Le feu d’artifice a duré 25 minutes, je vous en montre les dix premières minutes. Si vous le désirez je vous montrerai les 15 dernières minutes, sachant que le final était impressionnant, autant à entendre qu’à regarder. Mais à vous de me dire si vous souhaitez le voir…

Partir à Hong Kong en vol direct avec… Cathay Pacific
Préparer votre voyage à Hong Kong avec… Office Tourisme Hong Kong
Mes hôtels à Hong Kong… Grand Hyatt Hong Kong , Hyatt Regency Hong Kong
Lire tous mes articles sur Hong Kong, toutes mes photos sur la Chine
[geo_mashup_map]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :