Espagne, crème catalane à Barcelone © Marie-Ange Ostré

Lors de chacun de mes voyages je m’intéresse (aussi) à la cuisine locale. Je ne pouvais visiter la Catalogne sans m’intéresser de près à la cuisine espagnole !

 

Je vous l’annonçais hier soir, je participe à un blogtrip (ou voyage pour blogueurs) jusqu’à dimanche, et l’Office de Tourisme de Catalogne nous a concocté un programme plutôt original.

Ce matin à Barcelone, visite du marché La Boqueria sur Las Ramblas, célèbre avenue bordée d’immeubles à l’architecture colorée. Une entrée en matières plutôt riche pour aborder le thème de la cuisine espagnole. Ce marché doit sa réputation aux plus beaux produits d’Espagne offerts toute l’année, et mêmes les plus rares.

Moins d’une semaine avant Noël on se presse devant les étals pour choisir les meilleurs poissons frais (n’oubliez pas que Barcelone est au bord de la Méditerranée), les plus beaux fruits et légumes et toutes les spécialités catalanes.

J’ai bien travaillé, j’ai épuisé les piles du flash (disons que j’avais oublié de les changer depuis la dernière fois et il a fallu me rabattre très vite sur le flash incorporé au Canon 500D). Je sais, ce n’est pas bien ! J’ai pris quelques photos : piments, chorizo, jamon iberico (traduisez !), olives,… Mais aussi des paniers entiers de champignons sauvages, quelques brassées de morilles et une poignée de truffes fraîches !

Et puis des chocolats façon mendiants avec des noix du pays, des truffes au marc de cava (vin champagnisé local), et d’autres au tiramisu. Originalité ? Des chocolats à la crème catalane… Et bien d’autres encore. Je ferai une petite galerie de photos en rentrant, spécial gourmands.

Et après le marché effectué en compagnie d’une chef de cuisine qui nous indiquait comment choisir les meilleurs produits, direction Cook & Taste – son école de cuisine – où Teresa Rio enseigne aux touristes les secrets des meilleurs recettes catalanes.

Au menu du jour pour des blogueurs curieux, gourmands et passionnés : une leçon de cuisine catalane pour apprendre à préparer une crème de potiron aux poireaux croustillants et aux quenelles de mascarpone, la fideuà (paella catalane remplaçant le riz par des pâtes), et la crème catalane bien sûr.

J’ai tout noté, tout photographié. Et comme je sais que vous aimez découvrir les spécialités locales je vous indiquerai prochainement quelques astuces transmises par Teresa. Par exemple, savez-vous récupérer une crème catalane qui vient de tourner façon oeufs brouillés ?… Savez-vous séparer correctement les jaunes des blancs d’oeuf ?… Savez-vous ôter plus facilement le parfum peu enviable de l’ail frais sur vos doigts ?… Savez-vous peler sans difficulté du potiron ?… Je vous ferai découvrir tout cela !

Mais nous venons d’arriver dans un bel hôtel au milieu des montagnes, El Montanyà Resort & Spa. Nous sommes invités à nous détendre au Spa qui est de toute beauté, je viens d’aller y jeter un oeil. Croyez-moi, vous apprécieriez ! Ça aussi, je vous raconterai…

Malheureusement je n’ai pas le temps de tout raconter ce soir, ce court voyage en Catalogne est dense ! On m’attend, je file !

Demain au programme : excursion en quad et promenade en raquettes sur les montagnes des Pyrénées espagnoles…

Envie d’en apprendre davantage sur mon voyage en Chine ? Voici quelques pistes à explorer :

Cet article a été publié une première fois en décembre 2009 sur mon blog de voyages Un Monde Ailleurs (2004-2014), blog qui n’est plus en ligne aujourd’hui. Les articles re-publiés sur ce site le sont s’ils présentent à mes yeux une valeur émotionnelle ou s’ils offrent un intérêt informatif pour mes lecteurs. Ils sont rassemblés sous le mot-clé « Un Monde Ailleurs ». Malheureusement il a été impossible de réintégrer les commentaires liés à cet article, seul le nombre de commentaires est resté indiqué.

Rédiger et illustrer un site web ou un blog représente des heures, des années de travail. Prélever sur Internet sans autorisation préalable des photos ou des textes (tout ou partie) est une violation des droits d’auteur. Des outils permettent de dénicher facilement les « emprunteurs » et de les poursuivre (dans le pire des cas), ce sont d’ailleurs souvent les lecteurs qui nous alertent. Si vous souhaitez utiliser un extrait d’article ou une photo n’hésitez pas à demander depuis la page Contact sur ce site. Merci pour votre compréhension.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :