J’ai testé la compagnie easyJet pour la première fois en début de mois. Pourquoi ai-je tant tardé à voyager sur une compagnie low-cost ?

Parce que le poids des bagages y est restreint et parce que je n’aime pas les formules « tout est en option », ce qui occasionne souvent des surprises désagréables côté budget. Néanmoins, et je ne suis pas sponsorisée pour le publier : j’ai été agréablement surprise !

J’ai testé le vol easyJet EZY6884 du dimanche 28 octobre à 21h depuis CDG2B. Autant dire que le terminal 2B de Roissy semble presque entièrement dédié à easyJet tant on n’y voit que du orange (la couleur officielle de la compagnie) et tant les comptoirs d’enregistrement y sont nombreux (et visibles). Jusqu’à ce que je réalise que la compagnie aérienne easyJet propose 41 destinations en Europe et au Maghreb au départ de Roissy ! 

L’un des éléments qui m’ont toujours retenue de voyager avec easyJet c’est leur politique de coût d’acheminement des bagages très stricte (et très appliquée) : un seul bagage par personne n’excédant pas 20kg (notez cependant que ma valise affichait exceptionnellement 20,500kg mais le steward souriant au demeurant n’a pas relevé). Et surtout, un seul bagage à main en cabine dont les dimensions ne doivent pas excéder 56x45x25cm roulettes incluses ; par contre, pas de limite de poids pour ce bagage en cabine (votre bagage à main n’est d’ailleurs pas pesé).

Attention un sac à main ou un sac d’ordinateur est considéré comme un bagage à main (mesdames arrangez-vous pour que votre sac à main entre à l’intérieur de votre sac d’ordi ou que votre ordinateur soit rangé dans votre sac à main).

D’autre part sur les vols dont le quota de passagers est atteint, comme ce soir-là à Roissy, le personnel au sol annonce qu’il placera d’autorité (avant votre entrée dans l’avion) certains bagages cabine à roulettes en soute et incite les volontaires à se présenter avant l’embarquement en échange d’un “Speedy Boarding” (embarquement prioritaire).

La sanction de cette politique de bagages : tout bagage excédentaire ou ne correspondant pas aux normes ou aux dimensions imposées par la compagnie aérienne sera facturé 50€. Cela peut alourdir très vite le coût de votre billet d’avion, donc soyez attentifs.

La salle d’embarquement par contre manque nettement de confort : des vols vers différentes destinations étaient rassemblés dans cette salle surchauffée et de très nombreux passagers étaient assis par terre puisque le nombre de sièges est insuffisant.

L’embarquement se fait rapidement, même si vous pouvez opter pour un « Speedy Boarding » (payant) pour être parmi les premiers à embarquer. Je ne vois pas l’intérêt de cette option sauf si vous êtes assis sur les dernières rangées au fond de l’appareil car en ce cas vous risquez d’avoir un peu de mal à glisser votre bagage à main dans le compartiment à bagages (tellement bondé que le personnel à bord range lui-même les bagages pour optimiser l’espace).

Attention un sac à main ou un sac d’ordinateur est considéré comme un bagage à main…

À bord rien de particulier à spécifier : rangées de sièges 3 + 3 et les sièges ne peuvent pas s’incliner. L’espace devant les genoux est limité (si vous mesurez 1,80m ou plus il faudra accepter le contact du siège situé devant vous contre vos genoux pendant tout le vol). Cependant l’avion est propre et en très bon état. Un magazine de bord est à votre disposition dans le filet devant vous, plutôt intéressant à lire (ce qui n’est pas le cas des magazines de nombreuses compagnies aériennes).

carte embarquement vol easyJet

Une information intéressante : comme vous pouvez le voir ci-dessus sur la copie de ma carte d’embarquement il est désormais possible depuis quelques semaines de réserver son siège à l’avance pour un surcoût de 4€ par siège, pour 10€ par siège si vous souhaitez une place privilégiée à l’avant de l’appareil (les mouvements de l’avion sont moins perceptibles à l’avant) ou avec plus d’espace pour vos genoux.

Service de boissons, thé, café et sandwiches à bord, payant. Paiement par carte bancaire ou monnaie.

Le vol est parti à l’heure, et je suis même arrivée avec 15mn d’avance sur l’horaire prévu à Glasgow. À l’aéroport les bagages ont été livrés très rapidement, et la sortie de l’aéroport se fait tout aussi rapidement. Un détail amusant : sur les panneaux d’affichage vous verrez annoncés des vols au départ de Glasgow vers l’île de Man ou les Hébrides. Un autre voyage dans le voyage…

Je préfère sans conteste le confort des compagnies du golfe ou celui des compagnies asiatiques pour les vols long courrier. Mais pour des vols courts sur des destinations européennes, je ferai sans doute appel plus volontiers à easyJet puisque ce premier test me permet de dépasser mes a priori négatifs.

Après cet essai plutôt positif je me dis qu’une économie de 100 (ou parfois plusieurs centaines d’Euros) vaut bien un confort restreint pendant une à trois heures maximum. Cela me permettra de partir plus souvent (aïe !) pas trop loin de la France !

Aujourd’hui easyJet est la seule compagnie à assurer un vol direct entre Paris et Glasgow (1h50 de vol) 4 fois par semaine : départ à 16h10 les lundi, jeudi, et vendredi ; à 21h le dimanche (horaires valables actuellement et jusqu’au 11 décembre, ils changeront peut-être ensuite). Air France, British Airways et autres font toutes escale à Londres, avec des vols d’une durée supérieure à 2h30 au total et sans doute plus cher.

Justement, parlons prix : en novembre le tronçon aller le moins cher entre Paris et Glasgow est à 64,99€ ! Le retour (toujours en novembre) s’affiche aujourd’hui à 62,25€. Si vous réservez en novembre pour un week-end à Glasgow en mai 2013 (mai étant la plus belle période m’a-t-on dit pour une découverte garantie soleil) il vous en coûtera 33,99€ pour l’aller + 34,25€ pour le retour. Découvrir une ville d’Europe à ce prix-là est une aubaine, donc prévoyez vos week-ends prolongés de mai dès à présent ! Profitez-en pour découvrir Glasgow et pourquoi pas en escale vers ou au retour de l’Islande (avec la compagnie Icelandair).

Pour ceux de mes lecteurs qui ne vivent pas en France (et vous êtes très nombreux) :

  • Canadian Affair opère des vols vers Glasgow au départ de Toronto, Vancouver et Calgary, www.canadianaffair.com
  • Icelandair (www.icelandair.com) propose des vols vers Glasgow avec escale à Reykjavik en Islande au départ de Boston, Denver, New York, Seattle, Washington,…
  • d’autres compagnies (British Airways, Ryanair, KLM,…) assurent des vols au départ de Berlin, Amsterdam, Genève, Nice,…

L’aéroport de Glasgow n’est situé qu’à 13km du centre ville de Glasgow, à peine 20mn en taxi, l’un de ces black-cabs typiques du Royaume-Uni.

Et puis même si je n’adhère pas à toutes les opérations de communication lancées par easyJet j’ai souri en lisant la petite mention « Please don’t be late, the rest can’t wait » inscrite sous forme de clin d’oeil sur ma carte d’embarquement.

Pour réserver votre vol : easyJet http://www.easyjet.com/

Pour connaître les compagnies aériennes vers et au départ de Glasgow : http://www.glasgowairport.com/

Bon vol !

Envie d’en apprendre davantage sur mon séjour à Glasgow ? Voici quelques pistes à explorer :

Cet article a été publié une première fois en novembre 2012 sur mon blog de voyages Un Monde Ailleurs (2004-2014), blog qui n’est plus en ligne. Les articles re-publiés ici le sont s’ils présentent à mes yeux une valeur émotionnelle ou s’ils offrent un intérêt informatif pour mes lecteurs. Ils sont tous rassemblés sous le mot-clé « Un Monde Ailleurs ». J’ai ajouté davantage de photos à ces articles en les re-publiant mais malheureusement il a été impossible de réintégrer les commentaires liés à ces articles, seul le nombre de commentaires est resté indiqué.

Rédiger et illustrer un site web ou un blog représente des heures, des années de travail. Prélever sur Internet sans autorisation préalable des photos ou des textes (tout ou partie) est une violation des droits d’auteur. Des outils permettent de dénicher facilement les « emprunteurs » et de les poursuivre (dans le pire des cas), ce sont d’ailleurs souvent les lecteurs qui nous alertent. Si vous souhaitez utiliser un extrait d’article ou une photo n’hésitez pas à demander depuis la page Contact sur ce site. Merci pour votre compréhension.

N'hésitez pas à commenter ou à poser des questions, j'y réponds volontiers :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.