Si vous lisez ces quelques lignes aujourd’hui, c’est parce que vous avez pris connaissance d’un élément capital pour ce blog : il évolue en changeant d’adresse, de propriétaire, et de présentation tout en développant son contenu !

Marie-Ange Ostré (2007)En effet, après avoir créé Un Monde Ailleurs en décembre 2004 pour un public très confidentiel (famille et amis), j’avais ouvert ce blog à un public élargi en septembre 2006 et très vite vous êtes devenus des fidèles, venant chercher dans mon monde les récits et photos de mes voyages aux quatre coins de la planète. Ce qui m’a incitée à publier plus, et à montrer encore davantage de photos pour des lecteurs toujours plus nombreux… Engrenage agréable mais qui sort du cadre d’un blog strictement personnel.

J’ai du alors songer à plus d’efficacité, pour vous autant que pour moi, et surtout quand on me demandait « mais quelle est l’adresse de ton blog ?« , j’avais du mal à dire l’adresse dans le bon sens, le nom de mon hébergeur étant lié au nom de mon blog.

J’ai donc franchi une nouvelle étape : j’ai acheté mon nom de domaine et désormais vous me trouverez plus facilement sur www.unmondeailleurs.net ! C’est plus facile à dire, à retenir, à écrire, et plus indépendant. 😉

Puis une modification en entraînant une autre, j’ai changé de plateforme, vous savez cet outil qui permet de publier sans difficulté, sans être un grand pro du PhP ou du web 2.0 (quoique !…).

D’une maquette restreinte proposée par mon ancien hébergeur, je passe à WordPress pour vous offrir un design plus personnalisé, davantage de fonctionnalités, une navigation plus complète et surtout pour pouvoir vous proposer désormais mes photos de voyage dans un format convenable : j’en avais assez d’être limitée à 360 pixels de large pour chaque photo présentée en format paysage ! Désormais, vous pourrez voir mes photos au minimum en 500 pixels de large, des dimensions bien plus confortables.

D’autre part, et associée à ce blog, ma galerie photos accessible dans le menu sous mon bandeau vous permet de vous promener désormais sur mes différents albums liés à mes destinations ou à des thèmes particuliers.

La galerie photos d’Un Monde Ailleurs

Mais, en proposant une adresse plus facile, et un blog plus lisible, j’ai réfléchi à une évolution d’Un Monde Ailleurs pour vous proposer également un contenu enrichi. À travers le sondage auquel vous avez été nombreux à répondre en octobre dernier, vous exprimiez le souhait de lire plus de récits de voyage, de voir davantage de photographies, de m’entendre décrire mes plongées sous-marines et de rester informé(e)s sur l’actualité des séries de l’Homme, Carnets d’Expédition et Carnets de Plongée, tout en restant curieux des anecdotes liées à mes découvertes gastronomiques à travers le monde et en demandant davantage de bonnes adresses.

J’ai de nombreux projets pour 2008 qui devraient répondre à vos attentes, et comme disait quelqu’un de célèbre, « je vous ai compris !« . 🙂

Il vous faudra très peu de temps pour trouver vos repères sur cette nouvelle version d’Un Monde Ailleurs puisque j’y ai fait le moins de changements possibles dans la navigation pour ne pas perturber vos habitudes de lecture. Pour vous je l’ai voulu plus clair, plus sobre, plus confortable. Mais nul doute que vous apprécierez aussi quelques nouvelles fonctions pour faciliter votre lecture ou votre recherche d’articles, et je suis à l’écoute de toutes les suggestions que vous voudrez bien me faire.

Je vous suggère de modifier tout de suite le lien favori que vous aviez enregistré sur votre navigateur (Firefox, Internet Explorer ou Opera) pour le mettre à jour en indiquant la nouvelle adresse URL : http://www.unmondeailleurs.net.

Pour ceux qui, comme moi, sont accros aux fils RSS, vous trouverez le mien en tête et en bas de chaque page, n’oubliez pas d’effacer l’ancien et d’ajouter celui-ci. Des fils RSS sont également disponibles pour suivre le flux des commentaires sous chaque article édité.

Je ne publierai plus aucun article sur l’ancienne version d’Un Monde Ailleurs mais elle restera en ligne aussi longtemps que possible, le temps pour vous de mettre à jour vos liens et vos fils RSS, et de prendre l’habitude de me retrouver directement ici… Sinon, vous me trouverez aisément en tapant « Un Monde Ailleurs » sur Google. Tous les nouveaux articles seront désormais disponibles ici, avec un nouveau récit dès demain.

Enfin, mon ancien hébergeur n’autorisant aucun moyen d’exportation de contenu d’un blog vers une autre plateforme (contrairement à la plupart de ses concurrents), je me suis vue contrainte de récupérer mes 230 articles en ligne en les copiant-collant un par un. Je fais en sorte de réintégrer chaque photo déjà mise en ligne sur l’ancien serveur mais vous comprendrez pourquoi je ne peux pas me permettre de copier-coller également, sur le bon article et à la bonne date chacun des + de 1 500 commentaires que vous avez inscrits en un an sur mon ancienne version… Je tâcherai de m’en acquitter au fur et à mesure des semaines à venir, mais je crois que vous serez plus impatients de lire mes nouveaux récits que de retrouver ici d’anciens commentaires même si chacun d’eux a sa valeur propre.

Voilà ! Puisque nous allons entrer en période de fêtes de fin d’année, la nouvelle version d’Un Monde Ailleurs est mon cadeau destiné aux milliers de lectrices et lecteurs qui me font le plaisir et l’amitié d’être fidèles chaque jour ou chaque semaine. Et je souhaite la bienvenue à celles et ceux qui découvrent tout juste l’existence de mon blog en espérant que vous trouverez sur mes pages le rêve et l’évasion qui aident mes lecteurs à commencer leur journée chaque matin par une grande bouffée d’oxygène !

Il est temps maintenant de vous laisser surfer sur Un Monde Ailleurs nouvelle version et je suis réellement impatiente de recueillir ci-dessous vos premières impressions.

Merci à tous !

Marie-Ange Ostré chez les femmes de la tribu des San en Namibie

N'hésitez pas à commenter ou à poser des questions, j'y réponds volontiers :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.