Malte, fort St Angelo

Je rentre de mon second voyage sur l’île de Malte en moins de 6 mois, invitée par l’office de tourisme de Malte pour recevoir le prix du meilleur reportage numérique 2011 et je n’en suis pas peu fière.

Mon blog de voyages Un Monde Ailleurs a été distingué mardi 27 mars au milieu d’un parterre de journalistes pour la presse papier, photographes et producteurs de documentaires télévision. Au total donc 6 gagnants européens dont 2 Français (Thierry Beaurepère, pour un bel article publié dans le magazine professionnel Voyages & Stratégies), 2 Danois, une Allemande, un Espagnol et un Italien.

Curieusement (est-ce dû à mon surcroît de travail de ces derniers jours ?) lors du dîner de gala qui se déroulait au Corinthia Palace en présence de personnalités je me sentais davantage dans la peau d’une rédactrice en chef que dans celle d’une blogueuse : étudiant les maquettes des magazines de voyage européens présentés, scrutant la qualité des photos, écoutant les chiffres de fréquentation de l’île par les Français, etc…

Mais la blogueuse que je suis mourait d’envie de vous montrer et raconter en live sur Facebook et Twitter ! Néanmoins on ne twitte pas lorsqu’on est assise à la gauche du Ministre du Tourisme, à la droite de l’Ambassadeur de France et face au C.E.O. de l’aéroport de Malte…

Qu’a-t-elle gagné vous demandez-vous ?

Et puis la surprise de l’élégance à la française…

Une grande bouteille de vin produit à Malte, gravée à mon nom, dans un bel étui. Un trophée en verre soufflé et teint, spécialité de l’art maltais, de 40cm de haut, sur un socle de verre gravé : bleu, ma couleur favorite (parfait dans mon bureau). Et un chèque qui me permettra de financer une partie d’un voyage que je prépare pour le mois de juin. Ceci pour les cadeaux concrets.

Prix du meilleur reportage numérique

Et puis la surprise de l’élégance à la française quand, après être redescendue de l’estrade avec mon prix en mains l’ambassadeur de France à Malte se lève à mon approche, me fait le baise-main et me dit « Madame, avec les félicitations de la République française« . Avant de tirer ma chaise pour que je puisse y prendre place à nouveau à ses côtés. C’est le deuxième ambassadeur de France à mes côtés en un mois et demi (j’ai bavardé avec le précédent en février à Oman), mais même en gardant un peu de distance avec la valeur de ce prix qui m’était décerné et qui à mes yeux représente surtout énormément de travail accompli, j’ai été émue par le geste et par les mots.

Et puis j’ai gagné aussi le droit de revenir passer ainsi 3 jours sur Malte et j’en ai profité pour découvrir des lieux que je n’avais pas eu le temps d’explorer lors de mon premier séjour en septembre dernier. Ainsi l’office de tourisme de Malte nous a permis d’entrer à l’intérieur du fort St Angelo situé sur les hauteurs de Three Cities pour profiter d’une vue spectaculaire sur l’île et comprendre les travaux de réfection en cours (projet de développement touristique).

Nous sommes entrés également dans les laboratoires de conservation et restauration de toiles de maîtres et livres anciens pour découvrir le travail de ces hommes et femmes auxquelles nous devons le privilège de lire, par exemple, l’une des premières éditions des oeuvres de Shakespeare traduites en français (l’objet d’un prochain article tant le sujet m’a passionnée !).

Un petit détour pour revisiter la vieille ville de Mdina, à vingt minutes en taxi depuis Valetta : une escale agréable, dans une vieille ville aux rues piétonnes. L’occasion cette fois d’entrer dans la petite cathédrale pour en admirer l’intérieur (et une porte datée de 900 après J.C.) :

Enfin j’ai exploré Valetta davantage, déjeuné dans un bistrot maltais typique, puis j’ai pris un petit bateau pour entrer dans ces fameuses grottes bleues à moins d’une demie-heure de la capitale. J’ai filmé quelques séquences vidéo pour vous montrer mais vous verrez cela quand j’aurai réussi à extraire de ces images la jeune (et trop jolie) Russe assise devant moi et très préoccupée par son reflet dans l’eau.

Le lendemain, excursion jusqu’au bourg de Marsaxlokk (prononcez Marsachlok) pour y admirer les bateaux traditionnels ornés de l’oreille protecteur d’Osiris. Et léger coup de soleil !

Parce qu’il fait beau sur Malte, le printemps fleurit de jaune, blanc, rose les champs et bords de route. Après un hiver qu’ils racontent sévère avec des vents très forts cette année (les pires qu’ils aient connus depuis 80 ans).

Les Maltais savent que la haute saison démarrera juste après les vacances de Pâques. Avec tout d’abord les étudiants en stage d’apprentissage de langues (Malte est très réputée pour cette activité), puis les couples et familles en vacances estivales et les croisiéristes. Enfin, les seniors qui investissent davantage l’île après septembre et jusqu’en décembre.

Un chauffeur de taxi m’a précisé hier en parlant de son activité : « un jour de congé ici en été équivaut à une semaine de vacances en hiver », l’hiver à Malte étant estimé (pour le climat) de janvier à mi-mars. Sans doute aussi l’occasion de profiter des bonnes affaires pour le tarif des billets d’avion.

À ce sujet notez que le Ministre du Tourisme lui-même m’annonçait hier soir une prochaine liaison entre Toulouse et Malte, assurée par Air France, à partir de dimanche 1er avril ! (ce n’est pas un poisson !).

Air Malta assure des vols directs de 2h30 au départ de Paris Orly, mais aussi Marseille, Lyon et Bordeaux. J’ai vu également des appareils Ryanair et Vueling en provenance d’Angleterre, d’Espagne, Italie et Allemagne (ceci pour mes lecteurs expatriés).

Profitez-en pour venir explorer cette île d’une grande richesse culturelle mais aussi attachante grâce à sa localisation en Méditerranée (avec des calanques aussi belles qu’à Marseille) et à l’accueil de sa population : chaleureux, courtois, disponible.

Mais revenons-en rapidement à l’objet principal de cet article : le prix du meilleur reportage numérique pour le blog de voyages Un Monde Ailleurs.

J’ai publié à ce jour 5 articles au sujet de mes voyages sur les îles de Malte (n’oublions pas Gozo), et je ne m’arrêterai pas là. Voici ces articles : voyages à Malte.

Je vous propose également de (re)lire mon article sur l’hôtel Thirty-Seven publié sur le magazine Repérages Voyages n. 4, l’un de mes coups de cœur 2011 en matière d’hôtellerie :

 

N’hésitez plus à partir à la découverte de Malte !

Envie d’en apprendre davantage sur mes voyages dans l’archipel de Malte ? Voici quelques pistes à explorer :

Cet article a été publié une première fois en avril 2012 sur mon blog de voyages Un Monde Ailleurs (2004-2014), blog qui n’est plus en ligne à ce jour. Les articles re-publiés ici sont tous rassemblés sous le mot-clé « Un Monde Ailleurs ». J’ai ajouté davantage de photos à ces articles en les re-publiant mais malheureusement il a été impossible de réintégrer les commentaires liés à ces articles, seul le nombre de commentaires est resté indiqué.

Rédiger et illustrer un site web ou un blog représente des heures, des années de travail. Prélever sur Internet sans autorisation préalable des photos ou des textes (tout ou partie) est une violation des droits d’auteur. Des outils permettent de dénicher facilement les « emprunteurs » et de les poursuivre (dans le pire des cas), ce sont d’ailleurs souvent les lecteurs qui nous alertent. Si vous souhaitez utiliser un extrait d’article ou une photo n’hésitez pas à demander depuis la page Contact sur ce site. Merci pour votre compréhension.

N'hésitez pas à commenter ou à poser des questions, j'y réponds volontiers :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.