Certains d’entre vous l’ont remarqué, je n’étais plus aussi présente sur les pages de ce blog depuis le début juillet et ma fréquence de publication s’est trouvée nettement ralentie en août. Ce n’est pas sans raisons valables qu’il me semble légitime d’exposer ici, avant de reprendre un rythme « normal ». Comme la plupart d’entre vous aujourd’hui, j’effectue ma rentrée. Bien sûr je ne vais pas courir dans les couloirs du métro ou hanter le périphérique derrière des milliers d’autres congénères, je n’ai pas d’enfant à déposer chez la nourrice et je n’ai aucun problème avec mon nœud de cravate (ça se porte encore les cravates ?…). Je suis à l’instant où je vous écris confortablement installée sur un canapé, assise en tailleur et le Mac sur les genoux, un œil sur LCI, l’autre sur BFM TV et aucun strabisme annoncé, je vous rassure.

Quand Denis, l’un de mes lecteurs – et blogueur -, a annoncé haut et fort fin juin qu’il s’éloignerait de son blog pour quelques semaines le temps de se consacrer à d’autres activités, j’ai souri : quel blogueur (sérieux) saurait-il décrocher deux ou trois mois le temps de faire une pause ?… La pause de Denis fut plus courte que prévue, et nous en sommes tous très contents ! Mais je me suis tout de même demandée en lisant son avertissement si je serais capable de décrocher, moi aussi, pour un temps…

Et finalement, ce sont les circonstances qui m’ont happée.

D’abord dans les premiers jours de juillet, mon PC Sony Vaio qui m’abandonne lâchement le lendemain de mon voyage à l’île Maurice. Le rustre me laisse tomber alors que je rapportais en bandoulière un certain nombre d’articles à écrire et quelques 1 500 photos à trier et à travailler. Une fourberie de trop et je quittais alors le monde PC pour rejoindre l’univers nettement plus intuitif d’Apple. J’en suis très satisfaite ! Mais il m’a fallu quelques semaines pour réinstaller mes logiciels (version Mac), paramétrer mes préférences pour chacun, recréer des catalogues, récupérer mes contacts depuis mon PDA pour me reconstituer ma base de données (en perdant les six derniers mois d’e-mails au passage), et réapprendre des réflexes et raccourcis Mac que j’avais oublié au fil des 12 ans passés sous l’égide de Windows pour PC. Et je ne vous parle même pas de calibrage d’écran, harmonisation de profils colorimétriques et autres joyeusetés du genre…

Le matin du 14 juillet j’ai tout de même réussi à vous livrer un nouveau design pour Un Monde Ailleurs, plus gai, plus riche, plus doux en même temps. Cette nouvelle version m’avait demandé deux semaines de travail en relation avec Romain (mon fils à moi !) à Sydney. Je vous laisse imaginer la gestion du décalage horaire et les heures passées ensemble sur MSN… Mais cette version a l’air de vous plaire, autant qu’à moi.

Dix jours plus tard je vous livrais ma nouvelle galerie photos. Celle-ci, plus légère à gérer que la précédente, demande tout de même un travail de mise en forme plus précis, et si j’en crois mes statistiques vous êtes moins nombreux à chercher les photos qui vous feraient rêver. Peut-être aurez-vous des commentaires ou des suggestions à me faire ?

De fil en aiguille, de nouvelle version en nouvelle galerie, au gré également des demandes d’articles sponsorisés et des propositions de reportages, j’en suis venue à une réflexion plus profonde sur l’utilité de ce blog et sur mes objectifs. Ce blog né d’un simple désir de partager mes impressions de voyage devait-il devenir un outil professionnel ? Comment font les autres blogueurs, ceux dits influents, pour continuer à publier sur un rythme quasi obsessionnel tout en gagnant leur vie parallèlement ?

Je tiens à garder ma ligne éditoriale axée autour du voyage, de la plongée et de la photographie. J’aime vous livrer mes découvertes, mes réflexions et mes envies, et j’apprécie nos échanges. Je défends aussi farouchement mon indépendance de ton et de propos. Après un échange circonstancié avec quelques-un(e)s d’entre vous au sujet de la rémunération ou non des blogueurs et de leurs articles, ou les facilités qui leur sont offertes pour relayer une information sur un produit ou un service, après avoir longuement erré sur les pages des plus célèbres d’entre eux dans la blogosphère francophone, j’ai pris mes distances pour réfléchir tranquillement à l’avenir d’Un Monde Ailleurs, après trois ans et demi de publication ininterrompue. Tout en rédigeant mes articles relatifs à ce récent voyage à l’île Maurice…

Est venue alors l’idée d’une nouvelle orientation, et l’envie d’un autre blog.

Je suis véritablement attachée à Un Monde Ailleurs, et je vais le conserver. Je reprendrai dès cette semaine mes publications, à raison de trois articles par semaine. Pour avoir le plaisir de vous retrouver ici chaque jour, à travers vos réactions ; pour rester à votre écoute.

Mais j’ai aussi travaillé en août à la création d’un second blog, sur un thème plus exclusif tout en ouvrant grand la porte à tous les possibles. Je ne vous en dirai pas plus aujourd’hui, vous le découvrirez lundi prochain…  J’espère qu’il vous plaira, dans un autre registre, mais animé toujours par le désir de vous offrir et de vous dire, à ma façon.

Et puis dans deux ou trois jours je serai enfin en mesure de vous confirmer le devis de ce voyage « spécial filles » que j’avais imaginé sur l’île Maurice pour fin novembre. Les compagnies aériennes se faisaient tirer l’oreille en matière de tarification, hausses de carburant oblige, et nous attendons encore la confirmation de la disponibilité d’un hôtel, et je pourrais enfin tout vous dire.

Voici donc mes projets de rentrée, une rentrée qui s’annonce perturbée et perturbante telle cette route d’Irlande que j’ai empruntée en mai dernier sous un ciel menaçant, d’autant que je me suis installée pour quelques semaines à Paris. Je n’ai pas l’intention de m’étendre sur une vie privée qui n’appartient qu’à moi, mais certains lecteurs plongeurs pourraient s’étonner du silence de leur plongeur favori sur ces pages. Après cinq ans de vie commune nos chemins se sont séparés fin août et chacun poursuivra sa route de son côté. Mais vous pourrez continuer à lire le blog de Francis, comme vous le faisiez auparavant.

Et je reste plongeuse. Une plongeuse voyageuse.

Vous verrez…

Je vous souhaite à tous une excellente rentrée.

N'hésitez pas à commenter ou à poser des questions, j'y réponds volontiers :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.