Exposition Universelle 2020, pavillon Dubai © Marie-Ange Ostré

J’ai visité en seconde semaine de novembre 2021 l’Exposition Universelle de 2020 qui se tient à Dubai, l’occasion d’y découvrir les atouts de nombreux pays et d’y admirer des architectures improbables.

Je publierai dans les jours à venir un article sur la meilleure façon de voyager en période de Covid, je suis en train de le terminer. Je ne reviendrai donc pas ici sur la facilité qu’il y a à se rendre aux Émirats Arabes Unis pendant la pandémie (j’y suis allée par deux fois en 2021, en janvier puis en novembre) : si vous êtes vacciné(e) un certificat PCR effectué dans les 2 ou 3 jours avant le départ suffit, et le masque est porté partout à l’intérieur dans les Émirats.

Je vous laisse décider si vous souhaitez le faire ou non et je n’engagerai aucune polémique à ce sujet. Chacun agit à sa guise, en fonction des informations recueillies et de son ressenti personnel. Mais laissez-moi vous raconter ma visite de l’Exposition Universelle de 2020 à Dubai.

Prévue à l’origine du 20 octobre 2020 au 10 avril 2021 l’Exposition Universelle 2020 a finalement ouvert ses portes le 1er octobre 2021 et les fermera le 31 mars 2022 (décalée pour cause de Covid, elle est pourtant volontairement restée nommée World Expo 2020 pour maintenir une tradition).

Communément nommée World Expo de nos jours la première Exposition Universelle s’est tenue à Londres au Royaume-Uni en 1851 : 6 millions de visiteurs, 25 pays y étaient représentés. 

La France a organisé la seconde Exposition Universelle, en 1855 : 5 millions de visiteurs, avec une fois de plus 25 pays participants. La France a ensuite été l’hôte de l’Expo Universelle en 1867, 1878, 1889 (la Tour Eiffel fut inaugurée à cette occasion et n’a jamais été démantelée ensuite contrairement à d’autres bâtiments érigés pour ces événements). Des expositions internationales thématiques (horticulture, textiles,…) se déroulent en différents pays entre ces grandes dates. La précédente Exposition Universelle s’est tenue à Milan (Italie) en 2015, la prochaine se déroulera à Osaka (Japon) en 2025. 

Le thème de l’Exposition Universelle qui se tient cette année à Dubai (Émirats Arabes Unis) est : « Connecting Minds, Creating the Future« . 438 hectares y sont dédiés, 192 pays y participent à plus ou moins grande échelle. Les émirats espèrent un minimum de 25 millions de visiteurs en six mois, y parviendront-ils en cette période de crise sanitaire mondiale ?

 

Comment se rendre à l’Exposition Universelle de 2020 à Dubai ?

Différentes compagnies aériennes vous mèneront depuis l’Europe jusqu’à Dubai, j’ai pour ma part cette fois voyagé sur un vol Air France. Ce vol vous achemine vers les Émirats en 6 heures environ, ajoutez 3 heures de décalage horaire (pendant notre hiver). Arrivée à Dubai vers minuit. Prenez un taxi et rendez-vous directement à votre hôtel pour y passer une bonne nuit de sommeil, parce que  la journée du lendemain sera très, très longue. 

Prévoyez de bonnes chaussures confortables, un vêtement léger à manches longues pour vous protéger du soleil implacable et quelques dollars locaux ou votre carte de crédit pour acheter de quoi boire, vous nourrir et quelques souvenirs éventuellement. 

N’oubliez pas votre smartphone (et / ou votre appareil photo) pour capturer quelques images-clés. Dubai vous offre d’ailleurs une carte gratuite de 2 Go de données dès votre arrivée à l’aéroport (glissée dans votre passeport au service de l’immigration), une façon astucieuse de vous inciter à publier sur vos réseaux sociaux sans plomber votre forfait et augmenter encore la publicité faite autour de cet événement.

Si vous résidez en bord de plage du côté de Palm Island ou près de la tour Burj Khalifa comptez environ 25 minutes de trajet en taxi pour vous rendre jusqu’au site de l’Expo 2020. Notez qu’une ligne de métro vous y emmène également, veillez à ce que l’une des stations sur cette ligne ne soit pas trop éloignée de votre hôtel (et accessible à pied, l’un ne va pas forcément sans l’autre à Dubai). Le métro à Dubai est moderne, très propre et bien sûr totalement sécurisé (testé).

En 2021 dans les Émirats le masque est obligatoire partout en intérieur, y compris dans le métro.

Avec ou sans enfants je vous recommande d’y consacrer au moins deux grosses après-midi dès 16h… jusqu’à minuit ou plus !

Que voir à l’Exposition Universelle de 2020 (World Expo 2020) ?

Cette World Expo 2020 est une vitrine économique et touristique de chacun des états représentés. On devine rapidement le budget alloué à cette présence à Dubai à la taille du pavillon (tout ou partie d’un bâtiment) et l’objectif du pays. Certains états moins riches ne présentent qu’une exposition en photos agrandies des aspects touristiques de leur pays, les plus riches tablent sur différents tableaux (politique, économique, touristique).

Le site est immense et se divise globalement en trois districts (Sustainability, Mobility, Opportunity). Malgré tout la circulation entre les pavillons est aisée et de grandes voiles ou des systèmes de décoration surplombent une majorité d’allées qui restent ainsi partiellement à l’abri d’un soleil assassin.

Des arbres ont été plantés, des fontaines d’eau potable sont réparties à distance régulière le long des allées. Vous pouvez ainsi emporter avec vous une petite thermos ou gourde que vous remplirez gratuitement au cours de la journée. Avec cette thématique axée sur l’environnement de notre avenir Dubai veille à limiter l’usage des plastiques à usage unique. Certains argumenteront sur l’usage de la climatisation et de la lumière intensive pour cette Expo pourtant les Émirats ont installé également des panneaux solaires dans tous les recoins et je ne suis de toutes façons pas experte en la matière pour me permettre de juger.

Vos enfants s’amuseront aussi de la présence de petits robots qui déambulent dans les allées.

Lorsque j’ai visité l’Expo 2020 début novembre 2021 j’ai été surprise en vérité par le manque d’affluence malgré les annonces faites par les Émirats. Peu de touristes étrangers, et les locaux y viennent surtout en soirée au moment du coucher du soleil (après le travail ou pour profiter des heures plus fraîches).

Ce manque de visiteurs fut un gros atout en ce qui me concerne et pour être honnête je l’espérais aussi (c’est la vraie raison de mon second voyage cette année à Dubai) : aucune file d’attente ou presque, à peine trois minutes au plus avant d’entrer dans le pavillon de l’Australie par exemple (très prisé), et ainsi l’occasion de réduire à une seule (grosse) journée de onze heures ma visite de cette Expo au lieu des deux jours que j’avais prévu d’y consacrer.

Avec ou sans enfants, je vous recommande d’y consacrer au moins deux grosses après-midi dès 16h (les pavillons ferment à 22h, le site ferme deux heures plus tard), il fera moins chaud et le site illuminé de nuit vaut aussi le détour.

Avant de partir faites la liste des pavillons que vous souhaitez visiter. Ils sont tous nommés par le nom du pays qu’ils représentent (j’ai d’ailleurs à ma grande honte – pour une grande voyageuse – découvert là que le Swaziland a changé de nom en avril 2018 pour revenir à un nom proche de ses racines : Eswatini).

Pour évaluer le temps de visite de chacun gardez en tête que la taille du pavillon (ou d’une partie de celui-ci puisque de nombreux pavillons abritent sous leur toit différents pays) dépend surtout du budget du pays locataire. Vous visiterez rapidement le pavillon d’états au budget modeste, vous passerez plus de temps dans les pavillons d’états riches (souvent sur plusieurs étages et avec des animations plus ou moins grandioses).

À côté de ces pavillons dédiés aux nations vous découvrirez aussi des pavillons plus particulièrement destinés à la thématique de l’Expo 2020 dans chacun des trois grands districts : Sustainability, Opportunity, Mobility. J’ai visité les pavillons Alif, Vision et Terra. Forêt tropicale, histoire des Émirats, impact sur notre environnement, jeux interactifs, tout est intéressant et souvent spectaculaire. Ce sont les pavillons qui abritent les expositions et les animations les plus appréciées par tous, petits et grands. Ne les manquez surtout pas !

Ci-dessous quelques photos du pavillon Alif, district Sustainibility :

J’avais dressé une liste des nations que je souhaite découvrir (ou re-visiter) prochainement sous forme de repérages voyages en quelque sorte (Costa Rica, Kiribati,…) mais je suis aussi entrée en différents pavillons de pays que je connais déjà et que j’ai particulièrement apprécié (Sainte-Lucie, Oman, U.S.A.,…).

Je ne peux pas vous raconter ici dans le détail l’intérêt de chacun des pavillons que j’ai découvert, je vous invite à cliquer sur mes photos dans cet article pour en avoir un aperçu.

J’ai tout particulièrement apprécié, sans ordre particulier  :

– Le pavillon des femmes (sponsorisé par Cartier, autant le souligner, offrant des portraits de femmes ayant une influence en différents domaines et des informations d’importance : 132 millions de filles dans le monde n’ont toujours pas accès à l’éducation scolaire)

– Pavillon de la Mongolie (pour son exposition culturelle)

– Pavillon de l’Australie (projection de films du sol au plafond, sièges vibrants, etc…)

– Pavillon du Pérou (un parcours de films touristiques)

– Pavillon de la Russie (technologie mise en avant)

– Pavillon de la Thaïlande (projection avec pulvérisation de parfum au jasmin et brume rafraîchissante, et objectif clairement assumé d’attirer les retraités du monde entier !)

Je n’ai malheureusement pas eu le temps d’entrer dans les pavillons les plus prisés dans la région, ceux du Qatar et des Émirats Arabes Unis (la file d’attente en soirée m’en a dissuadé). Nul doute qu’ils en valaient la peine !

Une vraie surprise ? Le pavillon dédié à l’Arabie Saoudite.

Oui, ce pays est limitrophe aux Émirats Arabes Unis et bien sûr son influence est évidente sur la région. De toute évidence ce pavillon ne peut être que l’un des plus spectaculaires, de par son architecture étonnante tout autant que grâce à ce qu’il abrite. Mais en tant qu’Européenne et femme de surcroît j’ai rechigné à y entrer, par conviction personnelle. Pourtant la voyageuse au long cours que je suis n’a pu résister en soirée devant ce bâtiment intrigant : qu’avait donc l’Arabie Saoudite à nous montrer en dehors de ses puits de pétrole ?… Un rideau d’eau dans lequel jouer pour rafraîchir les visiteurs. Une animation façon kaléidoscope pour géants. Et surtout un film projeté sur des murs circulaires et sous vos pieds pour découvrir les atouts touristiques d’un pays qui commence tout juste à ouvrir ses portes à un tourisme qui ne soit pas frontalier. Grâce à ce film vous survolez un pays riche en histoire, en sites archéologiques, une région qui abrite les roses les plus parfumées, etc… Tentant ?… Ma foi suffisamment pour sortir du pavillon en me demandant si je vais réussir à passer outre mes convictions personnelles pour céder à l’envie de découvrir les trésors cachés de ce pays aux secrets encore bien gardés.

Quelques photos du pavillon Arabie Saoudite :

Une déception ? Le pavillon de la France, pourtant croyez-moi il est visité ! Le prestige de la France à l’étranger est toujours aussi vif, je l’ai constaté.

En attendais-je trop ? J’ai été un peu déçue : dès l’entrée vous pénétrez dans ce qui ressemble le plus à une pâtisserie française (décorée façon Ladurée). Au milieu trône un grand stand consacré à un producteur de nougat. Je me suis laissée tentée, il est excellent même un mois plus tard. À gauche une petite boutique de souvenirs estampillés du drapeau tricolore, livres, reproductions, tee-shirts de foot, etc… Des livres de cuisine aussi, d’un poids épouvantable (qui peut se permettre de rapporter dans sa valise un livre de 2kg aussi beau soit-il ?!).

Puis entrez dans le pavillon à proprement parler, d’une architecture sobre et élégante. Notre pavillon national colle à la thématique de l’Expo, c’est certain, mais ça me semble brouillon. Je n’ai pas réussi à deviner le fil conducteur. Et puis où est la promotion de notre patrimoine touristique ? De nos châteaux, de nos grands crus, de nos paysages ?… De tout ce qui attire les touristes du monde entier en notre beau pays. Tout juste quelques images sur nos fonds marins… L’accent est surtout mis sur les plus grands noms des entreprises françaises. La vision de la chambre d’hôtel du futur (par Accor), etc… Ces noms évoquent-ils quelque chose dans l’esprit du visiteur soucieux de découvrir notre patrimoine culturel et touristique ? J’en doute un peu.

Une autre déception ? La promotion faite autour de cette Exposition Universelle de 2020 qui insiste sur les divertissements et sur l’offre culinaire. Début novembre les spectacles qui se tiennent dans l’amphithéâtre au coeur de l’Expo étaient nombreux et représentaient des nationalités différentes. Mais en ce qui concerne la gastronomie j’admets avoir été déçue. Lorsque l’on vous promet l’opportunité de goûter à la cuisine de l’Ouzbékistan ou à celle du Costa Rica il s’agit en fait de quelques chaises autour de guéridons dans une ambiance glaciale et devant un comptoir où on vous servira des plats (voir de simples snacks) tout juste dignes d’une cafétéria. On se retrouve assez vite à manger un hot-dog quelconque ou une pâtisserie à la cannelle à la sortie du pavillon suédois.

J’avais réservé une table au restaurant Jubilee qui est annoncé comme un « rooftop with amazing views » (toit-terrasse en plein air) dans le bâtiment des médias. Réservation indispensable. Une étape plaisir pour clôturer une journée de marche intensive. En fait à 20h je me suis retrouvée seule dans ce joli restaurant qui n’est pas à ciel ouvert mais ouvert sur l’Expo et surtout caché derrière le dôme immense qui a abrité la cérémonie d’ouverture de l’Expo. Je vous laisse constater le manque flagrant de vue :

Menu à la carte fusion-food entre sushis et hoummos de qualité très correcte, cocktail et mocktail étaient parfaits, et service vraiment charmant. Disons que s’il n’y avait pas eu cette emphase sur l’aspect unique de l’endroit je n’aurais sans doute pas été déçue.

Une autre surprise agréable à l’Exposition Universelle de 2020 : la qualité du service ! Êtes-vous penché(e) dans une allée sur la carte de l’Expo ? Un employé (bénévole ou non) se précipite vers vous pour vous aider à vous repérer. Besoin d’un renseignement ? S’il ne connait pas la réponse un autre se dépêchera d’y remédier ou vous accompagnera jusqu’au prochain croisement pour vous montrer la direction. Etc… L’ensemble du personnel oeuvrant à la réussite de cette Expo 2020 est souriant, aimable, très courtois, et ceci dans toutes les langues et pour toutes les nationalités.

Voilà ! Vous savez tout ce qu’il faut savoir ou au moins l’essentiel pour visiter à votre tour l’Exposition Universelle de 2020 à Dubai. Bien sûr cette appréciation est la mienne et vous aurez sans doute des avis différents ou complémentaires que vous partagerez – je l’espère – ici et avec moi à votre retour.

Faut-il visiter l’Exposition Universelle de 2020 ?

Oui, assurément, surtout si – comme moi – c’est la première que vous découvrirez un tel rendez-vous international. Les Émirats ont fait de cette Expo un événement à la fois grandiose et admirablement géré pour que chacun y trouve plaisir et intérêt. Je n’y ai passé que onze heures, sans chômer, mais on peut y passer 2 ou 3 jours sans se lasser (à condition de pouvoir intercaler des journées de repos sans doute).

Et puis même si la chaleur est importante à Dubai vous profiterez sur les premiers mois de l’année d’une température agréable (entre 20° en soirée et 28° maximum en journée) et vous serez surpris et émerveillé par ces architectures, par ces façades qui reflètent l’imagination et la technologie d’une nation ou son histoire et sa culture.

Je vais conclure sur une citation de Steve Jobs que j’ai lu quelque part dans l’un des pavillons (sans doute celui des U.S.A.) : « Ceux qui sont assez fous pour penser qu’ils peuvent changer le monde sont ceux qui le font« . Visiter l’Exposition Universelle 2020 de Dubai vous offre un aperçu optimiste des solutions envisageables et quelques-unes déjà mises en oeuvre pour faire évoluer notre monde dans le bon sens. On en ressort avec de l’espoir pour les générations à venir.

Si vous comptez visiter en 2022 l’Exposition Universelle de Dubai je vous suggère de télécharger sur votre smartphone l’app qui vous permettra de préparer votre visite et d’y optimiser votre temps passé sur place (Apple Store et Google Play)  : https://www.expo2020dubai.com/en/plan-your-visit/expo-app

Rendez-vous sur le site web de l’Expo 2020 : https://www.expo2020dubai.com/fr

Et puisque cela reste d’actualité voici les informations relatives au Covid sur le site de World Expo 2020 : https://www.expo2020dubai.com/en/plan-your-visit/covid-19

Je publierai dans les jours à venir quelques photos et vidéos sur mon compte Instagram.

Je reste à l’écoute pour toutes les questions que vous souhaitez poser et je vous souhaite une belle visite !

Envie d’en apprendre davantage sur mes voyages à Dubai et dans les émirats ? Voici quelques pistes à explorer :

Rédiger et illustrer un site web ou un blog représente des heures, des années de travail. Prélever sur Internet sans autorisation préalable des photos ou des textes (tout ou partie) est une violation des droits d’auteur. Des outils permettent de dénicher facilement les « emprunteurs » et de les poursuivre (dans le pire des cas), ce sont d’ailleurs souvent les lecteurs qui nous alertent. Si vous souhaitez utiliser un extrait d’article ou une photo n’hésitez pas à demander depuis la page Contact sur ce site. Merci pour votre compréhension.

N'hésitez pas à commenter ou à poser des questions, j'y réponds volontiers :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.