Sainte-Lucie, flamboyants

Quand un voyage express vous donne tout de même envie de partager et d’inciter vos lecteurs à partir à leur tour en découvrir davantage…

C’est en triant mes photos suite à la requête de l’un de mes lecteurs que je replonge dans mes souvenirs de voyages. Et voici soudain 25 bonnes raisons pour partir en voyage sur l’île de Sainte-Lucie, aux Antilles.

De mon voyage sur Sainte-Lucie je n’ai pour ainsi dire rien vu, sauf : des colibris, des sourires, des plages, une flore luxuriante, du cacao, des sources bouillonnantes, du soufre, des couleurs caraïbes, et un climat de rêve… Ce n’est déjà pas si mal, n’est-ce pas ?

Je n’y suis restée que quatre jours, bien trop court pour en profiter pleinement, mais suffisant pour tester, avoir un premier aperçu qui donne envie de revenir. L’île de Sainte-Lucie est discrète, sage, courtoise, à l’image de ces demoiselles de l’arc caribéen qui n’ont pas encore succombé aux charmes faciles d’une expansion touristique forcenée.

Sur Sainte-Lucie, on prend le temps. De dire, d’écouter, de rire, et de chanter.

Sainte-Lucie a ces petits bourgs ancrés au bord d’une plage de sable blond, cette végétation dévorante des tropiques que l’on hésite à bouleverser, cette nonchalance qui fait rouler les hanches des femmes sous un soleil généreux.

Sainte-Lucie a des échoppes mystère, où l’on trouve tout et rien dans un joyeux capharnaüm qui n’appartient qu’à ces boutiques ancestrales qui offrent ombre, fraîcheur, et bavardages.

Sainte-Lucie a parfois l’extravagance d’un hôtel hors du commun qui ne laisse pas indifférent. Je vous invite à lire ou relire mon article au sujet du Jade Mountain paru sur le magazine Repérages Voyages numéro 5 (un article que j’ai re-publié également ici sur ce blog avec davantage de photos) :

Mais Sainte-Lucie a aussi de ces hôtels formatés pour une clientèle anglo-saxonne qui a adhéré très vite au charme de l’authenticité de cette île peu fréquentée par les francophones et pourtant… elle n’est qu’à quelques encablures de la Martinique. Ne vous y trompez pas, ces hôtels sont accueillants, confortables, dissimulés au fond d’une baie ou surplombant une anse. À vous les cocktails sirotés assis dans la piscine et les repas en buffet face à un panorama que vous n’oublierez plus.

Enfin Sainte-Lucie a cette morphologie faite de côtes et de crêtes, surplombant les flots sombres de la mer caraïbe ou léchant les eaux translucides d’anses discrètes.

Sur Sainte-Lucie vous pourrez vous offrir un simple séjour balnéaire au soleil, ou des vacances randonnée en grimpant à l’assaut des pics jusqu’à survoler la canopée.

Mais peut-être faut-il, pour mieux vous convaincre du charme de la belle, vous laisser regarder mes photos sans plus commenter. Ces photos sont inédites, jamais encore publiées sur ce blog. N’oubliez pas de relire mes articles précédents sur ce voyage à Sainte-Lucie pour en voir davantage.

N’hésitez pas à poser toutes les questions qui vous sembleront utiles.

Envie d’en apprendre davantage sur mon voyage sur l’île de Sainte-Lucie ? Voici quelques pistes à explorer :

Cet article a été publié une première fois en octobre 2013 sur mon blog de voyages Un Monde Ailleurs (2004-2014), blog qui n’est plus en ligne. Les articles re-publiés ici le sont s’ils présentent à mes yeux une valeur émotionnelle ou s’ils offrent un intérêt informatif pour mes lecteurs. Ils sont tous rassemblés sous le mot-clé « Un Monde Ailleurs ». J’ai ajouté davantage de photos à ces articles en les re-publiant mais malheureusement il a été impossible de réintégrer les commentaires liés à ces articles, seul le nombre de commentaires est resté indiqué.

Rédiger et illustrer un site web ou un blog représente des heures, des années de travail. Prélever sur Internet sans autorisation préalable des photos ou des textes (tout ou partie) est une violation des droits d’auteur. Des outils permettent de dénicher facilement les « emprunteurs » et de les poursuivre (dans le pire des cas), ce sont d’ailleurs souvent les lecteurs qui nous alertent. Si vous souhaitez utiliser un extrait d’article ou une photo n’hésitez pas à demander depuis la page Contact sur ce site. Merci pour votre compréhension.

N'hésitez pas à commenter ou à poser des questions, j'y réponds volontiers :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.