Bahamas, vue aérienne sur Andros © Marie-Ange Ostré

La plus grande île des Bahamas est aussi un parc national, elle est donc réputée pour son authenticité. J’y reviens pour la seconde fois, 3 jours sur l’île d’Andros.

Andros, une île plutôt boudée par les touristes qui ne sont pas plongeurs. Étrange…

Pourquoi refuser une île sous prétexte qu’elle serait moins glamour que les autres îlots couleur turquoise des Bahamas ?

C’est la seconde fois que je viens sur Andros, et j’y retrouve cette fois comme en décembre 2004 ce sentiment d’isolement et de retour aux sources ; on dit que cela aide à reconstruire une sérénité. Alors je pose mes bagages pour 3 jours sur l’île d’Andros.

Cette sensation de calme est sans aucun doute due à l’ambiance de l’hôtel Small Hope Bay Lodge dans lequel je vais passer trois journées complètes.

C’est un hôtel qui ne propose qu’une formule «all inclusive» (= tout compris) que je condamne habituellement mais que j’approuve ici totalement. Pourquoi ? Parce qu’une fois dans ces bungalows de bois enfouis sous les cocotiers en bord de plage, c’est sûr, on n’a plus envie d’en partir !

Ajoutons à cela que vous êtes au bout du monde, et qu’il serait plutôt vain de tenter de vous échapper à la recherche d’un hypothétique restaurant. Vous n’êtes pas en ville, mais en pleine nature entre ciel et mer.

Andros est la 6ème île la plus grande des Caraïbes, et la plus grande île des Bahamas…

Ici on plonge, on pêche en haute mer, on se repose, on déconnecte.

Et on se sert soi-même au bar en plein air dans la journée (si vous consommez de l’alcool vous notez vos consommations sur un petit carnet laissé sur le bar, l’alcool est facturé en supplément c’est normal). Le cadre est posé…

Andros est la 6ème île la plus grande des Caraïbes, et la plus grande île des Bahamas avec des dimensions qui s’étendent sur 167km du Nord au Sud et sur 64km dans sa partie la plus large.

Ceci étant dit, signalons aussi qu’Andros détient la 3ème plus grande barrière de corail du monde ! Sur 225km de long… Une barrière de corail que l’on peut voir depuis l’espace.

Longtemps préservée du tourisme, la célèbre Tongue of the Ocean (= langue de l’océan) a attiré sur Andros de nombreux plongeurs soucieux d’ajouter leur nom sur la liste des records en eaux profondes. Les tombants dégringolent ici jusqu’à une profondeur de 1,8km. Notre Commandant Cousteau s’est lui-même déplacé jusqu’à Andros pour en explorer trous bleus et tombants.

En séjournant au Small Hope Bay Lodge vous aurez aussi l’opportunité de plonger dans les célèbres trous bleus de l’île, sur terre ou en mer. Trou bleu ici, ou blue hole en anglais, et cenote en espagnol (au Mexique, à 2 heures en avion). Les dive masters qui travaillent dans cet hôtel sont des experts aguerris de la plongée spéléo, vous ne prendrez aucun risque d’autant qu’ils sauront préalablement jauger de votre expérience en tant que plongeur au cours de quelques plongées en mer.

Et puis si une plongée aux requins vous tente, c’est l’endroit le plus authentique pour en faire l’expérience !

J’ai déjà raconté sur ce blog toutes mes plongées à Andros en compagnie du Small Hope Bay Lodge (trous bleus, tombants, et requins). Je vous invite à en chercher les récits sur ces pages : mes plongées sous-marines dans le monde.

Mais si vous venez sur Andros vous ne pourrez faire l’impasse sur sa forêt primaire subtropicale et ses 50 espèces d’orchidées sauvages. Venez en saison de floraison, de juillet à septembre si mes sources sont exactes !

Outre ces attraits purement touristiques, Andros tient un rôle stratégique au quotidien dans la vie de tous les Bahaméens : sa géologie particulière est faite d’un réseau de grottes et rivières souterraines d’eau douce, ce qui permet de fournir chaque jour ou presque environ 19 millions de litres d’eau douce distribuée dans tout l’archipel. Crucial.

Mais je parle, je parle,…

Je vais fermer l’écran souffreteux de cet ordinateur, m’éloigner du wifi pendant quelques heures et faire une grande balade le long d’une plage parfaitement naturelle. Personne ne balaie les débris d’algues ici le matin, et vous buterez peut-être contre une coquille de conque nacrée avant de vous écrouler dans l’un des hamacs devant votre bungalow au coucher du soleil.

Andros est Nature, je vous l’ai dit…

Envie d’en apprendre davantage sur mes voyages aux Bahamas ? Voici quelques pistes à explorer :

Cet article a été publié une première fois en mai 2011 sur mon blog de voyages Un Monde Ailleurs (2004-2014), blog qui n’est plus en ligne aujourd’hui. Les articles re-publiés sur ce site le sont s’ils présentent à mes yeux une valeur émotionnelle ou s’ils offrent un intérêt informatif pour mes lecteurs. Ils sont rassemblés sous le mot-clé « Un Monde Ailleurs ». Malheureusement il a été impossible de réintégrer les commentaires liés à cet article, seul le nombre de commentaires est resté indiqué.

Rédiger et illustrer un site web ou un blog représente des heures, des années de travail. Prélever sur Internet sans autorisation préalable des photos ou des textes (tout ou partie) est une violation des droits d’auteur. Des outils permettent de dénicher facilement les « emprunteurs » et de les poursuivre (dans le pire des cas), ce sont d’ailleurs souvent les lecteurs qui nous alertent. Si vous souhaitez utiliser un extrait d’article ou une photo n’hésitez pas à demander depuis la page Contact sur ce site. Merci pour votre compréhension.

N'hésitez pas à commenter ou à poser des questions, j'y réponds volontiers :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.