Vue aérienne de Long Island, Bahamas © Marie-Ange Ostré

J’ai déjà plongé dans les eaux d’Andros et de Bimini, je ne pouvais pas venir pour la quatrième fois aux Bahamas sans plonger de nouveau.

Aux Bahamas vous trouverez de grands centres de plongée, très réputés, sur les îles principales. Mais peut-être préférez-vous comme moi les petits centres de plongée, plus modestes mais tout autant professionnels, pour plonger dans les eaux claires des Caraïbes ?

Ici aux Bahamas vous explorerez des fonds offrant épaves, tombants, trous bleus, faune, courant, etc… tout ce qu’il faut pour plaire à un plongeur, quelle que soit sa qualification, quelle que soit son expérience.

Cette année j’avais envie de plonger tout en visitant une île que je ne connaissais pas encore, je vais donc plonger sur Long Island !

Après un vol de vingt minutes aux côtés du pilote dans son petit Commandeur entre Cat Island et Long Island pendant lequel j’ai pris 2 ou 3 photos (!), j’ai été accueillie au Stella Maris, un resort très réputé sur la zone des Bahamas pour les plongées qu’il propose mais surtout pour son organisation bien huilée.

Pour ceux qui l’ignoreraient encore, un resort est un concept d’hôtel qui offre non seulement des chambres (souvent sous différentes formes, chambres en hôtel ou villa, bungalows,…) mais aussi plusieurs zones de restauration (restaurants, bar, snacks,…) une ou deux piscines, un vaste domaine, et plusieurs services de loisirs (garde pour enfants, massage ou spa, équitation,…). Le Stella Maris est spécialisé dans l’accueil des adeptes de la plongée sous-marine, mais pas seulement.

Vue aérienne pointe Nord de Long Island, Bahamas © Marie-Ange Ostré

Vue aérienne de la pointe Nord de Long Island, Bahamas.

Chambre claire, anti-chambre dressing bien pratique pour ceux qui viennent accompagnés de leur sac de plongée (au moins vous ne buterez pas dedans pendant toute la durée de votre séjour !), petite salle de bains avec fenêtres, et terrasse avec une vue imprenable sur le bleu (les bleus) de l’océan.

Le tout est très clair, bien aéré, et la clim’ n’est pas nécessaire grâce à une bonne ventilation et aux fenêtres ouvertes (avec moustiquaires).

Le Stella Maris est davantage un complexe hôtelier qu’un hôtel sur cette île de 129 kilomètres de long sur laquelle Christophe Colomb aurait abordé en 1492 au cours de son voyage vers le Nouveau Monde (il a abordé de nombreuses îles aux Bahamas…).

Une piscine, sept plages à proximité, des terrains à vendre pour faire construire, une marina pour la plongée et la pêche au gros, un service d’avion privé pour aller vers ou depuis Long Island vers d’autres îles de l’archipel (ce n’est pas si onéreux !), l’hôtel avec ses activités multiples, et… le centre de plongée (très connu des plongeurs qui fréquentent le Salon de la Plongée à Paris chaque année) que j’expérimenterai lundi matin.

Le centre serait l’un des premiers au monde à avoir eu une réelle structure d’encadrement et de location de matériel. Ouvert dans les années 1960 par le propriétaire actuel (allemand) toujours actif, sa réputation a débordé les limites des Bahamas pour attirer désormais 70 % de touristes américains et 30 % d’Européens dont quelques Français chaque année.

En me promenant cet après-midi avec Karin, la fille du propriétaire des lieux, je me suis demandée pourquoi nous ne venons pas plus nombreux nous perdre ici sur l’une des plages qui offrent pour certaines des petites piscines naturelles formées par le récif situé très près de la plage. Un endroit parfait pour des familles avec de jeunes enfants.

Vous préférez les grandes randonnées à vélo ? Les sentiers de promenade sont agrémentés de petits panonceaux indiquant le nom des arbres, en anglais et en latin, ainsi que leur utilisation en bush medecine.

Mais vous pouvez aussi faire du kayak ici, du snorkeling (masque et tuba) bien sûr avec des récifs à proximité, et de la pêche au gros.

En photographiant des hérons dans la mangrove à marée basse, et en découvrant les ruines d’Adderley, une ancienne plantation en cours de restauration, je me suis promis de parler de cet endroit.

Et puis de nombreux clients ne viennent pas ici pour plonger, mais simplement pour se reposer.

On les comprend !

Mais finalement, après deux jours de repos sur cette île sereine, sans doute aurez-vous envie de plonger à Long Island, dans les eaux claires des Bahamas. Faites confiance au Stella Maris !

Envie d’en apprendre davantage sur mes voyages aux Bahamas ? Voici quelques pistes à explorer :

Cet article a été publié une première fois en mai 2010 sur mon blog de voyages Un Monde Ailleurs (2004-2014), blog qui n’est plus en ligne aujourd’hui. Les articles re-publiés sur ce site le sont s’ils présentent à mes yeux une valeur émotionnelle ou s’ils offrent un intérêt informatif pour mes lecteurs. Ils sont rassemblés sous le mot-clé « Un Monde Ailleurs ». Malheureusement il a été impossible de réintégrer les commentaires liés à cet article, seul le nombre de commentaires est resté indiqué.

Rédiger et illustrer un site web ou un blog représente des heures, des années de travail. Prélever sur Internet sans autorisation préalable des photos ou des textes (tout ou partie) est une violation des droits d’auteur. Des outils permettent de dénicher facilement les « emprunteurs » et de les poursuivre (dans le pire des cas), ce sont d’ailleurs souvent les lecteurs qui nous alertent. Si vous souhaitez utiliser un extrait d’article ou une photo n’hésitez pas à demander depuis la page Contact sur ce site. Merci pour votre compréhension.

N'hésitez pas à commenter ou à poser des questions, j'y réponds volontiers :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.