Soneva Fushi, épices

Quelques heures passées en compagnie de l’un des chefs prometteurs actuellement en poste aux Maldives, Alex Garis.

En marge des sports nautiques et du farniente, aux Maldives la gastronomie se taille la part du lion. Les hôteliers l’ont bien compris et parient sur la richesse de leurs tables.

Le parmesan est livré chaque semaine par roue de 35 kg en provenance d’Italie. L’agneau et le poulet viennent d’Australie, les fruits et légumes de Thaïlande ou du Sri Lanka à moins d’une heure de Malé, la capitale des Maldives. Rien ne pousse sur les îles, sauf les produits du jardin entretenu avec le plus grand soin par une poignée de jardiniers qui n’ont qu’un mot d’ordre : “fresh !”.

Les îles-hôtels de Soneva Fushi et Soneva Gili (renommée depuis Lankanfushi sous la houlette d’un autre groupe hôtelier), appartenant au groupe Six Senses & Spa, cultivent leurs salades, leurs bananiers, leurs herbes fraîches. Et pratiquent le bio autant que possible. Les chefs qui veillent au succès des restaurants dispersés sur chaque îlot ont adopté le concept, plus facilement qu’ils ne l’auraient cru au moment de signer leur contrat.

Trente-trois ans, marié, père d’une fillette, Alex Garis est né à Barcelone (Espagne) ; il oeuvrait dans un restaurant arborant 2 étoiles au Michelin dans sa ville natale. Il vient aux Maldives un jour pour préparer un dîner de promotion, le groupe Six Senses & Spa l’approche, insiste, alors il signe parce qu’il aime l’Asie et croit en l’écologie et en sa responsabilité à y participer.

28 parfums de sorbets et crèmes glacées, 110 variétés de pâtisseries et viennoiseries, du pain frais chaque soir,…

Son plus grand défi aux Maldives ? Former son équipe en permanence, un groupe de 141 personnes (dont les jardiniers) rassemblant 40 nationalités différentes ! Philippines, Inde, Bangladesh, Maldives,… et un seul expatrié européen : lui.

Un Thaïlandais est en charge des pâtes. Chaque midi j’en demande une petite portion, mais ici on ignore ce que le mot “petit” signifie. Il suffit de s’approcher de la paillote des pâtes fraîches, de désigner les ingrédients que vous souhaitez, de montrer le type de pâtes qui vous fait envie, de choisir une sauce préparée à la minute. Qui n’a pas goûté les raviolis aux crevettes et à la crème d’ail du Soneva Fushi ignore ce que peuvent être des pâtes !…

Ici vous ne trouverez pas de saumon de l’Atlantique (en voie de disparition), pas d’huîtres (la propriétaire des lieux n’aime pas), pas de foie gras (des animaux martyrisés). Pas toujours facile de coller aux règles imposées par le groupe Six Senses quand il s’agit de ne pas utiliser de produits issus d’espèces en danger ou qui ont pu souffrir. Mais on l’accepte, en utilisant d’autres produits abondants tels le poisson frais pêché du matin par les Maldiviens de l’île voisine, la banane, la papaye, la coco. Produits locaux.

Tout est préparé sur place. La pâte à pain lève toute la journée pour être mise au four en début de soirée. L’humidité permanente dans les îles oblige à produire du pain frais chaque jour. Vingt-huit parfums de crèmes glacées et sorbets sont proposés tous les soirs. 110 variétés de pâtisseries et viennoiseries en tous genres sont proposées au petit déjeuner.

Un buffet gargantuesque, même les moins gourmands succombent… J’ai mangé ici quelques muffins d’exception, aux noix de macadamia, aux cranberries, aux pépites de chocolat ou au beurre de cacahuète. Une façon aussi de satisfaire tous les palais, toutes les cultures.

Un plat typique maldivien ? Le garudiya, une soupe de poissons en curry accompagnée d’une sauce très forte, le rahakuru. La soupe est excellente, j’ai eu plus de mal avec le rahakuru, aux saveurs très prononcées.

Alex est heureux et confiant. Son expérience ici aux Maldives l’a amené à considérer son métier différemment, le groupe Six Senses l’ayant sensibilisé à une meilleure gestion des ressources sur le plan environnemental. Il sait qu’il repartira un jour, mais pour l’instant ses clients sont repus même s’ils se présenteront ce soir avec un nouvel appétit pour découvrir ses dernières créations mâtinées d’influences péruvienne et japonaise.

 

J’aime…
L’infernale diversité des buffets, notamment au petit déjeuner… En sachant que les produits ne sont pas issus d’espèces en danger ou martyrisées.

Je recommande…
Faites un petit régime avant de rejoindre l’un ou l’autre des hôtels Six Senses & Spa aux Maldives, la tentation sur place est trop grande !

Partez…
Soneva Fushi
Kunfunadhoo Island, Baa Atoll
Maldives

J’ai rédigé cet article pour une publication sur le second numéro du magazine de voyages gratuit (et online) Repérages Voyages. Je publie cet article sur ce blog pour lui offrir une seconde vie, et permettre à de nouveaux lecteurs de découvrir mes publications sous toutes leurs formes.

Par ailleurs, et afin d’enrichir votre expérience de lecture, j’en profite pour ajouter beaucoup de photos ici sur cet article que vous ne verrez pas sur le magazine.

Pour lire cet article sous le format magazine je vous invite à cliquer sur le petit cadre blanc situé en bas à droite de cette fenêtre sur fond noir, afin de lire plein écran. Pour revenir sur ce blog cliquez ensuite simplement sur votre touche « Esc » en haut à gauche de votre clavier :

 

Merci de partager sur vos réseaux sociaux ou par e-mail si vous appréciez ! 🙂

Envie d’en apprendre davantage sur mes voyages aux Maldives ? Voici quelques pistes à explorer :

Rédiger et illustrer un site web ou un blog représente des heures, des années de travail. Prélever sur Internet sans autorisation préalable des photos ou des textes (tout ou partie) est une violation des droits d’auteur. Des outils permettent de dénicher facilement les « emprunteurs » et de les poursuivre (dans le pire des cas), ce sont d’ailleurs souvent les lecteurs qui nous alertent. Si vous souhaitez utiliser un extrait d’article ou une photo n’hésitez pas à demander depuis la page Contact sur ce site. Merci pour votre compréhension.

N'hésitez pas à commenter ou à poser des questions, j'y réponds volontiers :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.