Coucher de soleil Maldives

Souvent quelques photos valent mieux qu’un long discours. C’est ainsi que j’ai décidé ce matin de vous montrer une photo de coucher de soleil, ou plutôt 10 ou 15… 

Juin 2010, en fin de journée je monte à bord d’un bateau moderne, luxueux, avec 4 membres d’équipage aux petits soins. Un sourire nous entraîne vers le pont supérieur, large, plein ciel, et couvert de matelas. L’objectif ? Une sunset cruise, croisière au coucher du soleil.

Nous allons naviguer entre les îlots, à vitesse réduite, en picorant sushis et petits fours, abreuvés de champagne. Avant même que le bateau ne s’éloigne de l’île de Soneva Fushi tout cela me semble presque décadent. Pourtant au retour, le soupçon de culpabilité que je nourrissais alors se sera évaporé. Parce qu’il y a des moments de vie qu’il faut savoir apprécier, et qu’un coucher de soleil aux Maldives ne se refuse pas.

À bord nous sommes une dizaine à ne pas bouder notre plaisir, celui des conversations qui s’ébauchent, celui des rires qui fusent, celui où l’on est conscient de vivre un moment unique. Il est vrai que le champagne ajoute à l’euphorie qui vous effleure, mais la délicatesse d’une bouchée au foie gras vaut bien la saveur des rillettes de poisson blanc pêché du matin.

Luxe ou convivialité, champagne ou non, l’instant est rare. C’est le moment où vous penserez « je reviendrai aux Maldives ».

En commençant la rédaction de cet article je voulais vous emmener avec moi jusque dans les qualificatifs éloquents, dans la description des différents ciels que j’ai pu vivre aux Maldives au cours des quatre voyages que j’y ai effectué ces dernières années. Mais finalement peut-être vous convaincrai-je davantage en vous livrant seulement les photos.

Tous les hôtels aux Maldives proposent l’option de la croisière au coucher du soleil. Les conditions seront plus ou moins luxueuses, j’en ai vécu certaines plus simples sur un bateau traditionnel maldivien (dhoni), avec autant de charme pour l’instant poétique. Que vous voyagiez seul(e) ou accompagné(e)…

Il n’y a pas tant à faire aux Maldives. Si vous êtes plongeur / plongeuse, vos journées seront déjà bien occupées et vous aurez peut-être déjà vu trop de poissons pour avoir envie de monter de nouveau sur un bateau. Si vous n’êtes pas accro aux fonds marins, une promenade en mer vous permettra d’apprécier l’archipel autrement.

Ceux qui pensent que les couchers de soleil « c’est toujours pareil, il ne se passe rien » ne comprennent rien à la poésie de notre monde. J’ai vécu des milliers de couchers de soleil, sous toutes les latitudes, en toutes saisons. Aucun n’a jamais été identique au précédent.

Et si vous filmez un coucher de soleil vous constaterez comme moi qu’au contraire il se passe beaucoup de petits événements pendant les vingt ou trente minutes qui entourent la chute du soleil sous l’horizon. Un souffle de vent qui fait frémir les flots davantage, un esquif qui traverse l’horizon, des nuages qui se transforment, un oiseau qui prend son envol,… ou un dauphin qui jaillit soudain sous votre coupe de champagne !

Croyez-moi, suivre du regard les dauphins qui filent le long du bateau sous un ciel poudré de rose, observer la lune se lever au-dessus des flots tandis que le ciel n’en finit pas de s’embraser, sentir sur sa peau le souffle léger des alizés qui caressent les vagues avec un parfum d’embruns, c’est un plaisir à vivre au moins une fois. Pour savoir ce qu’est un coucher de soleil en mer.

Envie d’en apprendre davantage sur mes voyages aux Maldives ? Voici quelques pistes à explorer :

Cet article a été publié une première fois en septembre 2010 sur mon blog de voyages Un Monde Ailleurs (2004-2014), blog qui n’est plus en ligne aujourd’hui. Les articles re-publiés sur ce site le sont s’ils présentent à mes yeux une valeur émotionnelle ou s’ils offrent un intérêt informatif pour mes lecteurs. Ils sont rassemblés sous le mot-clé « Un Monde Ailleurs ». J’ai ajouté davantage de photos à ces articles en les re-publiant mais malheureusement il a été impossible de réintégrer les commentaires liés à ces articles, seul le nombre de commentaires est resté indiqué.

Rédiger et illustrer un site web ou un blog représente des heures, des années de travail. Prélever sur Internet sans autorisation préalable des photos ou des textes (tout ou partie) est une violation des droits d’auteur. Des outils permettent de dénicher facilement les « emprunteurs » et de les poursuivre (dans le pire des cas), ce sont d’ailleurs souvent les lecteurs qui nous alertent. Si vous souhaitez utiliser un extrait d’article ou une photo n’hésitez pas à demander depuis la page Contact sur ce site. Merci pour votre compréhension.

N'hésitez pas à commenter ou à poser des questions, j'y réponds volontiers :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.