Indonésie, crash avion Garuda (Lombok, 2015)

Pour rassurer certains d’entre vous avant votre départ en vacances, ou pour vous aider à prendre une décision, voici la liste noire des compagnies aériennes pour l’Europe.

La Commission européenne (en concertation avec les autorités des États membres chargées de la sécurité aérienne) a publié hier, 14 juillet 2009, la liste d’interdiction d’exploitation dans l’espace aérien européen des compagnies aériennes « jugées peu sûres en matière de sécurité », liste qui remplace celle publiée en avril dernier.

L’ironie macabre du destin ébranle ce soir nos journaux télévisés avec le crash de cet avion dans le Nord de l’Iran. Et à l’heure où tant d’entre vous rêvent d’ailleurs et quand tant d’autres s’apprêtent à partir, il me semblait judicieux de vous communiquer cette liste noire des compagnies aériennes interdites de circulation dans l’espace aérien européen, tout comme la liste des compagnies autorisées à entrer sur le territoire français. D’autant que vous êtes de plus en plus nombreux à me demander : « quelle compagnie aérienne dois-je éviter pendant mon prochain voyage à…« .

Alors voici, pour les curieux ou les stressés, le lien vers la liste noire des compagnies aériennes interdites d’exploitation dans l’espace aérien européen.

Pour ceux qui comme moi, partent souvent – ou dans des contrées réputées sensibles dans le domaine du transport aérien – il faut noter que quelques compagnies aériennes indonésiennes ont été de nouveau autorisées dans le ciel européen, et notamment Garuda Indonesia. Cela rassurera les voyageurs qui envisagent un départ dans les mois à venir et qui peuvent espérer un assouplissement des tarifs vers Jakarta ou d’autres grands aéroports indonésiens (Bali, Balikpapan, etc…).

J’ai pourtant haussé un sourcil en constatant que la compagnie Lion Air est toujours sur la black list des compagnies indonésiennes : j’ai emprunté plusieurs de leurs vols il y a deux ans, au-dessus de l’Indonésie, vers les îles de Flores ou Bornéo, pour me rendre dans le Parc de Komodo notamment. J’avais été surprise d’être pesée, avec mon sac à dos sur les épaules, pour que ce poids soit reporté sur une fiche manuscrite et compilée par un employé que j’espérais trop zélé… Rétrospectivement je me pose tout de même des questions !

Autre constatation immédiate : le nombre hallucinant de compagnies aériennes au départ du Congo ! (toutes interdites de survol de l’espace aérien européen).

D’autres s’interrogent aussi sur le fait que la compagnie aérienne Yemenia ne figure pas sur cette liste noire des compagnies aériennes. Sans doute faut-il y voir la lenteur administrative de nos décrets européens puisque le crash de l’A310 du 30 juin dernier s’est sans doute produit entre l’adoption du décret et sa publication même si on affirme officiellement qu’il faut d’abord attendre les conclusions de l’enquête en cours.

Notez enfin que toutes les compagnies de Zambie et du Kazakhstan sont désormais interdites dans l’espace aérien européen. Ces deux pays ont rejoint la liste des 12 pays qui, à ce jour, ont le peu glorieux privilège de compter parmi les compagnies aériennes les moins sûres du monde. Pour mémoire, il s’agit de : Angola, Bénin, République Démocratique du Congo, Guinée Equatoriale, Gabon (hormis trois transporteurs soumis à des réglementations très spécifiques), Kazakhstan, Kirghizistan, Libéria, Sierra Leone, Swaziland, et Zambie.

Mêmes si vous n’emprunterez pas forcément demain matin les quelques 200 compagnies aériennes mises au ban de l’espace aérien européen, voici tout de même de quoi rassurer les plus anxieux d’entre vous !

Et je vous souhaite d’excellentes vacances !

 

Edit juin 2022 : j’illustre ici cet article avec l’une des photos d’un mauvais atterrissage que j’ai vécu sur l’île de Lombok en Indonésie en novembre 2015. De façon incompréhensible les pilotes des compagnies Garuda ou Lion Air se posent brutalement sur le tarmac de cet aéroport, ce jour-là le train d’atterrissage a cassé, l’avion est parti immédiatement en crabe sur la droite et a roulé sur plusieurs centaines de mètres dans l’herbe. Heureusement en saison des pluies le sol était meuble, l’avion s’est arrêté au bout d’une vingtaine de secondes. L’incident a été minimisé par la compagnie aérienne, avec de fausses informations publiées sur Twitter puis très vite supprimées.

Cet article a été publié une première fois en juillet 2009 sur mon blog de voyages Un Monde Ailleurs (2004-2014), blog qui n’est plus en ligne. Les articles re-publiés ici le sont s’ils présentent à mes yeux une valeur émotionnelle ou s’ils offrent un intérêt informatif pour mes lecteurs. Ils sont tous rassemblés sous le mot-clé « Un Monde Ailleurs ». J’ai ajouté davantage de photos à ces articles en les re-publiant mais malheureusement il a été impossible de réintégrer les commentaires liés à ces articles, seul le nombre de commentaires est resté indiqué.

Rédiger et illustrer un site web ou un blog représente des heures, des années de travail. Prélever sur Internet sans autorisation préalable des photos ou des textes (tout ou partie) est une violation des droits d’auteur. Des outils permettent de dénicher facilement les « emprunteurs » et de les poursuivre (dans le pire des cas), ce sont d’ailleurs souvent les lecteurs qui nous alertent. Si vous souhaitez utiliser un extrait d’article ou une photo n’hésitez pas à demander depuis la page Contact sur ce site. Merci pour votre compréhension.

N'hésitez pas à commenter ou à poser des questions, j'y réponds volontiers :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.