boulephoto.jpgEnfin nous y sommes !… Trois jours de voyage pour enfin atteindre le bout du monde : l’archipel des Marquises, en Polynésie Française, au cœur du Pacifique. Nous sommes en total décalage horaire (- 12 heures par rapport à Paris), un peu hébétés par le manque de sommeil et la différence de température. Mais dès l’atterrissage sur la piste de Nuku Hiva, c’est le parfum d’une terre riche qui nous envahit : un énorme frangipanier veille sur le petit aéroport, embaumant l’air de ses fragrances entêtantes.

9678fe2a6493ef296cdd09a2fb0d5cc6.jpg

Il nous faudra attendre trente minutes pour récupérer nos bagages, puis nous embarquons tous les quatre (Denis, Pascal, l’Homme et moi) à bord d’un gros 4×4 qui nous emmène de l’autre côté de l’île, vers la superbe baie de Taiohae, à moins d’une heure trente de route.

Installation à la pension Moana Nui, dans des chambres au confort simple mais suffisant, avec des fenêtres sans vitres (pour quoi faire ?…) et des volets à claire-voie qui préservent la fraîcheur en empêchant le soleil de pénétrer tout en permettant de jeter un œil sur la baie.

Premier déjeuner en Polynésie, avec une fricassée de fruits de mer au coco. Après les multiples repas servis en vol, c’est un bonheur de pouvoir avaler un peu de fraîcheur en bavardant avec Denis et Pascal devant la baie. Depuis trois semaines la mer est forte, avec des vents atteignant parfois 50 à 60 km/h… Ce qui promet des mises à l’eau difficiles (et surtout des remontées à bord scabreuses). Mais nos deux amis, résidant en Polynésie la majeure partie de l’année, ne se laissent pas impressionner : ils plongeront dès demain matin !

De notre côté, nous sommes en repérage et ferons le tour de l’île pour dénicher les plus beaux sites de tournage qui serviront l’histoire écrite par l’Homme. Mais dans ce décor de crêtes luxuriantes, avec ces petites baies comme autant d’écrins pour une nature livrée à elle-même, nous n’aurons que l’embarras du choix…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :