hôtel Four Seasons Koh Samui, Thaïlande

Il existe des hôtels dans ce monde qui vous font oublier parfois le peu d’intérêt de la destination, des espaces privilégiés qui vous projettent dans un tel cocon que vous ne souhaitez plus en sortir…

Je viens d’arriver sur l’île de Koh Samui, située dans le golfe de Thaïlande à moins d’une heure de vol de Bangkok. J’ai oublié de convertir des devises et je regrette très vite de n’avoir pas réservé de transfert avec celui que j’ai sélectionné pour un séjour d’une semaine : l’hôtel Four Seasons Koh Samui.

Lorsqu’il s’agit de luxe j’apprécie le charme très personnalisé de toutes petites structures, ou, à l’autre l’extrême, la garantie irréprochable d’une organisation parfaitement rodée mais dans le plus bel environnement. Four Seasons figure sur ma liste des 5 meilleurs groupes hôteliers de luxe : aussi ne suis-je point surprise lorsque, en pénétrant dans le charmant nid d’aigle qui constitue la réception de l’hôtel, je reste bouche-bée : le soleil caresse une jungle touffue révélant à peine les toits paillés des villas de l’hôtel. À l’arrière-plan, la mer, jusqu’aux îles voisines. Somptueux.

Petit bracelet de jasmin, serviette rafraîchissante parfumée de citronnelle, et le gracieux sourire thaïlandais signent les premières minutes de mon tout premier séjour en Thaïlande. Et comme chaque fois que je découvre un pays, je suis exigeante. Je veux être éblouie, rentrer chez moi gavée de souvenirs, de saveurs, d’images entêtantes. Très vite on m’accompagne en voiturette de golf sur les méandres du chemin qui dévale la colline sous les palmiers et les arbres de toutes essences. Puis, une volée de marches en bois, un rideau que l’on soulève et… me voici « chez moi » pour 7 jours. J’ai beau avoir connu de nombreux très beaux hôtels je ne peux m’empêcher de sourire…

Ai-je rêvé le spa enfoui sous les arbres dont vous redescendez à la lueur des bougies en fin de journée ?….

Une grande terrasse rectangulaire aux lattes de bois sombre constitue une esplanade entre les pièces de la villa et le paysage. Entre les deux, « ma » piscine privée, long couloir bleu d’une profondeur de 1,65m qui me permettra de faire des longueurs chaque matin au réveil. Par-delà ce bassin saphir j’admire le golfe de Thaïlande et sa brume enveloppant le sommet des îles d’en face, et notamment la tumultueuse Koh Phangan réputée pour ses « full moon party« .

Quand le personnel s’efforce de m’entraîner à l’intérieur de ma chambre et de la grande salle de bains répartie en petites pièces indépendantes je note au passage une belle hauteur sous ce plafond couvert de bambou tressé, façon thaïlandaise. Plancher de bois verni et tapis de coton natté, baignoire design face à la baie vitrée pour vous permettre de prendre un bain en admirant le panorama, éclairages subtils et bureau avec wi-fi de grande qualité. J’abandonne les fleurs d’orchidées ornant les draps de bain et je retourne sur la terrasse. De grandes chaises longues me tendent les bras, je m’y endors en me noyant dans le paysage…

Ai-je rêvé le spa enfoui sous les arbres et dont vous redescendez à la lueur des bougies en fin de journée ? Ai-je rêvé les délices savourés du petit déjeuner jusqu’au dîner dans une explosion de parfums thaï même si fromages français et pâtisseries étourdissantes restent au menu ? J’ai même eu le plaisir de retrouver ici au Four Seasons Koh Samui le chef catalan très talentueux que j’avais interviewé dans un autre grand nom de l’hôtellerie des Maldives il y a trois ans. Notez d’ailleurs que les plats servis sur demande dans votre villa ou sur la plage de sable blanc ont la même qualité que celle des assiettes déposées devant vous dans l’un des deux restaurants. Vous prendrez très vite goût à cette intimité préservée par un personnel charmant et aux petits soins…

Après tant d’années de voyages intensifs derrière moi je dois admettre que l’hôtel Four Seasons Koh Samui est le tout premier hôtel qui m’ait donné l’envie (assouvie) de ne pas quitter son enceinte. Après deux explorations somme toutes décevantes d’une demi journée à travers l’île je suis chaque fois bien vite revenue au nid.

Et ma conscience se satisfait, avec un soupçon de remord malgré tout, de pouvoir justifier d’un climat suffisamment peu clément pendant ces quelques jours pour m’avoir empêchée d’explorer les fonds marins et les îles alentours.

Si je revenais sur l’île de Koh Samui c’est au Four Seasons que je prendrais ancrage.

 

J’aime…
Profiter de la mise en valeur du paysage superbe sans bouger de ma chaise longue, que ce soit sur la plage ou depuis ma villa haut perchée…

Je recommande…
On vous dira sans mentir que toutes les villas ont leur charme. Pour profiter de la vue au maximum (avec tarif raisonnable) demander le rang 400 (le numéro de ma villa ? 403).

Renseignez-vous…
Four Seasons Koh Samui
Surat Thani 84140
Koh Samui – Thaïlande
www.fourseasons.com/kohsamui

J’ai rédigé cet article pour une publication sur le huitième numéro du magazine de voyages gratuit (et online) Repérages Voyages. Je publie cet article sur ce blog pour lui offrir une seconde vie, et permettre à de nouveaux lecteurs de découvrir mes publications sous toutes leurs formes.

Par ailleurs, et afin d’enrichir votre expérience de lecture, j’en profite pour ajouter beaucoup de photos ici sur cet article que vous ne verrez pas sur le magazine.

Pour lire cet article sous le format magazine je vous invite à cliquer sur le petit cadre blanc situé en bas à droite de cette fenêtre sur fond noir, afin de lire plein écran. Pour revenir sur ce blog cliquez ensuite simplement sur votre touche « Esc » en haut à gauche de votre clavier :

 

 

Merci de partager sur vos réseaux sociaux ou par e-mail si vous appréciez ! 🙂

Envie d’en apprendre davantage sur mon voyage en Thaïlande ? Voici quelques pistes à explorer :

Rédiger et illustrer un site web ou un blog représente des heures, des années de travail. Prélever sur Internet sans autorisation préalable des photos ou des textes (tout ou partie) est une violation des droits d’auteur. Des outils permettent de dénicher facilement les « emprunteurs » et de les poursuivre (dans le pire des cas), ce sont d’ailleurs souvent les lecteurs qui nous alertent. Si vous souhaitez utiliser un extrait d’article ou une photo n’hésitez pas à demander depuis la page Contact sur ce site. Merci pour votre compréhension.

N'hésitez pas à commenter ou à poser des questions, je réponds volontiers !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Follow by Email
Instagram
LinkedIn
Share
Pinterest