Bahamas, Nassau musée des Pirates © Marie-Ange Ostré

Nassau, capitale des Bahamas, mérite davantage qu’une escale entre deux vols ou un stop de quelques heures au cours d’une croisière dans les Caraïbes.

Je ne cesse de le clamer : j’adore ce pays ! Et c’est très sincère. Venir aux Bahamas pour la quatrième fois est un véritable plaisir. Et même s’il est déjà 23h30 et que je ne suis pas encore remise du décalage de 6 heures entre la France et les Bahamas, il faut que je vous raconte un peu pour partager mes découvertes d’aujourd’hui.

Je tenais absolument cette année à visiter Nassau, capitale de l’archipel, située sur l’île de New Providence que beaucoup nomment simplement Nassau. C’est oublier les petits bourgs qui s’étendent autour de la ville du même nom et les plages dont vous profiterez en dehors de la ville.

Pour visiter Nassau je vous recommande de conserver une pleine journée sur votre programme de voyage et donc d’y rester deux nuits à l’hôtel avant de vous envoler vers l’une des autres îles des Bahamas. Cela vous permettra aussi d’absorber une partie du décalage horaire entre l’Europe et les Caraïbes.

Pour ma part mon programme était établi à l’avance, entre mes souhaits de visite (pour ne rien manquer) et mes envies de contact avec des acteurs locaux du tourisme et ceux qui me donnent toujours envie de revenir dans cet archipel.

J’ai donc eu une journée très chargée : après deux interviews en matinée et quelques photos pour les illustrer j’ai remis tout cela au propre à l’hôtel sur mon meilleur ami, Mister Mac.

Vous en connaissez beaucoup des jolis musées gratuits ?…

Puis j’ai loué les services d’un taxi pour faire le tour de Nassau, la capitale des Bahamas. Ce n’est pas une grande ville bien sûr, mais j’ai ainsi vu en une heure tous les sites extérieurs que je n’avais pas visité l’année dernière : le Fort Montagu et le Fort Fincastle (du nom du gouverneur d’alors en 1793) pour des vues panoramiques sur la ville, l’escalier de la Reine (eh oui, il n’y a pas qu’à Versailles !), Bay Street la rue la plus animée qu’il faut arpenter, puis retour à l’hôtel avant de poursuivre ma visite à pied.

Photos, musée, shopping,

Häagen-Dazs (oui, je sais mais il fait 30° ici !), et retour hôtel.

Piscine (une piscine extraordinaire, superbe, dans laquelle se baignait Salma Hayek la semaine dernière !).

Ordinateur, chargement des photos du jour sur le disque dur externe, et nouvelles interviews à l’hôtel avant le dîner.

Je ne peux pas rédiger maintenant un article complet sur un thème précis, je ferai cela après mon retour. Les choses vont trop vite lorsque je suis sur site. Mais j’ai tout de même appris deux ou trois petites choses que j’aimerais partager avec vous.

Voici un musée à voir absolument lorsque vous viendrez à Nassau : le musée des pirates. Nous savons tous ce que sont les pirates, un mélange du Capitaine Crochet et de Jack Sparrow. Mais ici aux Bahamas, on ne plaisante pas avec les pirates : ils ont bel et bien été les habitants des Bahamas vers 1700 et pendant quelques décennies à tel point que le drapeau des Bahamas fut celui à tête de mort avant de devenir celui que nous connaissons.

Honnêtement j’ai été surprise par la qualité du musée. Un acteur à l’entrée vous incite à entrer en jouant son rôle à la perfection pour attirer petits et grands. D’ailleurs je suis entrée un peu malgré moi, peu sensible aux musées mis en scène façon show à l’américaine mais attirée par le speech bon enfant du pirate en faction à l’entrée.

Après avoir longé la reconstitution d’un quai de New Providence, après avoir croisé des personnages animés et profité des jeux de lumière (comme chez Disney), on suit un parcours très bien illustré en textes explicatifs, en dessins, toiles, pièces d’archéologie, etc… Et j’ai appris beaucoup de choses. Par exemple :

le perroquet était-il vraiment l’ami des pirates ? Oui, parce que le volatile était capturé sur des terres proches (autour du golfe du Mexique) et restait assez facilement en place sur un bateau.

le bateau préféré des pirates était-il un trois-mâts ? Non, en général les pirates préféraient le mât unique pour aller plus vite, et être plus souple dans les changements de cap s’ils devaient être rapidement exécutés dans les combats.

les pirates étaient-ils vraiment pendus haut et court lorsqu’ils étaient capturés ? Oui, c’est la peine capitale qui sévit encore aux Bahamas même si la dernière exécution a été effectuée il y a environ 20 ans (la criminalité reste faible aux Bahamas).

que disait-on d’un pirate endormi dans les brumes de l’alcool ? « Il se voit mort, et ce n’est pas le paradis qu’il espère rejoindre, mais l’île de New Providence » (sur laquelle est établie Nassau).

Bref, je pensais passer 15 minutes dans ce musée, mais j’y suis restée plus d’une heure. À voir absolument, parce que la piraterie fait partie de l’histoire des Bahamas.

Ah, et puis vous en connaissez beaucoup vous de jolis musées gratuits ?…

Et puis Nassau est la reine des formules d’une évidence simple. D’ailleurs, savez-vous qu’il n’y a que trois saisons aux Bahamas ?… : « l’été dernier, cet été, l’été prochain » !

J’adore !…

Enfin, à l’instant je rentre d’une leçon de cuisine prise en compagnie du chef Elijah Bowe au restaurant de l’hôtel Graycliff. Un restaurant 5*, qui serait le meilleur des Caraïbes et l’un des Top 10 du monde. Avis aux amateurs de bonne cuisine !

Ambiance, produits ultra-frais, le sourire en prime, et j’ai passé la soirée en cuisine à observer la valse des couteaux, les gestes précis, et le ballet des soufflés, langoustes et autres pièces de boeuf d’une qualité irréprochable. Une excellente soirée.

Je vais donc bientôt devoir vous apprendre à préparer la langouste en papillote !… Un plat excellent, savoureux, parfumé, rapide à préparer, et très frais. Pour un tête-à-tête en amoureux.

Mais je bavarde, je bavarde,… Pourtant il faut que je me couche très vite : j’ai rendez-vous demain matin à l’aube pour passer une journée en bateau, dans le nord des Exumas. Je ferai un peu de snorkeling, pique-nique sur une plage, caresses aux iguanes, puis retour ici sur l’île de New Providence.

Et demain soir je changerai d’île, et je changerai d’hôtel bien sûr.

Beaucoup d’entre vous terminent leurs vacances aujourd’hui dimanche, alors je vous emmènerai passer deux jours au célèbre resort Atlantis sur Paradise Island pour prolonger un peu ces vacances.

À demain !

Envie d’en apprendre davantage sur mes voyages aux Bahamas ? Voici quelques pistes à explorer :

Cet article a été publié une première fois en mai 2010 sur mon blog de voyages Un Monde Ailleurs (2004-2014), blog qui n’est plus en ligne aujourd’hui. Les articles re-publiés sur ce site le sont s’ils présentent à mes yeux une valeur émotionnelle ou s’ils offrent un intérêt informatif pour mes lecteurs. Ils sont rassemblés sous le mot-clé « Un Monde Ailleurs ». J’ai ajouté davantage de photos à ces articles en les re-publiant mais malheureusement il a été impossible de réintégrer les commentaires liés à ces articles, seul le nombre de commentaires est resté indiqué.

Rédiger et illustrer un site web ou un blog représente des heures, des années de travail. Prélever sur Internet sans autorisation préalable des photos ou des textes (tout ou partie) est une violation des droits d’auteur. Des outils permettent de dénicher facilement les « emprunteurs » et de les poursuivre (dans le pire des cas), ce sont d’ailleurs souvent les lecteurs qui nous alertent. Si vous souhaitez utiliser un extrait d’article ou une photo n’hésitez pas à demander depuis la page Contact sur ce site. Merci pour votre compréhension.

N'hésitez pas à commenter ou à poser des questions, j'y réponds volontiers :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.