Grand Hôtel Villa Serbelloni, Italie

À 70 km de Milan, l’un des villages les plus visités de l’Italie des grands lacs abrite un hôtel d’exception, qui s’enrichit d’une histoire familiale forte liée à l’histoire de l’Europe toute entière…

Je cherchais un lieu à l’abri de la civilisation, dans un bel endroit mais à moins de deux heures de vol depuis Paris. Je voulais la mer, une ambiance de vacances mais en dehors des foules. Au printemps et dans le contexte sur-fréquenté du bassin sud-méditerranéen, c’était presque une gageure. On m’a suggéré le lac de Côme, et le Grand Hôtel Villa Serbelloni.

Bellagio, plus de 200 jours de soleil par an, un climat tempéré avec des hivers doux, un printemps qui irradie avec les rhododendrons et camélias en fleurs. Un village dont la réputation s’établit sous la Rome antique pour s’épanouir au XIXème siècle, quand le compositeur Franz Liszt prolonge ici sa lune de miel pour quelques années. Bellagio est considéré comme la Perle du Lac, même si les villages alentours méritent d’être arpentés au hasard de ruelles pavées étroites grimpant à l’assaut des montagnes surplombant le lac le plus long et aux rives les plus escarpées d’Europe.

Entrer au Grand Hôtel Villa Serbelloni, c’est entrer au coeur de l’histoire. Édifiée au XVème siècle par un marquis italien sur les ruines d’une église dont on retrouvera une partie des fondations, cette villa accueille des visiteurs de plus en plus prestigieux : archiducs, rois, présidents, empereurs. Mais c’est l’âme de Flaubert et Stendhal qui vous accompagne au long des couloirs de marbre, dans les salons aux plafonds en caissons et jusque dans les chambres sous les toits.

L’âme de Flaubert et Stendhal vous accompagne au long des couloirs de marbre…

Ici, on parle du Grand Hôtel comme l’un des trois plus grands et plus anciens de Bellagio. Mais on s’accorde à reconnaître à la Villa Serbelloni cette atmosphère à la fois raffinée et surannée que les autres n’ont pas. Plus de deux cent chambres, certes. Mais qui le croirait ?…

Je me méfie toujours un peu de ces lieux hantés par l’histoire qui dégagent souvent au propre comme au figuré un parfum de poussière et de manuscrit. Pourtant à la Villa Serbelloni, vous profiterez du meilleur, en échappant aux petits détails qui peuvent assombrir un séjour : le confort le plus moderne se marie en toute discrétion à un environnement dont chaque détail est préservé.

Depuis les chambres pour la plupart inondées de lumière, vous découvrirez une vue sur le lac de Côme, parfaitement camouflée la nuit par d’astucieux volets dissimulés le jour à l’intérieur même de la façade. Des lits hauts, aux couettes rebondies faisant immanquablement songer à celles de nos grands-mères. Des dorures et des stucs au plafond, comme autant d’angelots et de bergères veillant sur votre sommeil. Des ambiances différentes sont réparties au gré des catégories de chambres, un décor imaginé par la propriétaire des lieux. Je recommande vivement celle qui fut la mienne pendant ce séjour, la chambre 104, au premier étage avec l’une des plus belles vues sur le lac !

Dans la journée, vous visiterez le village de Bellagio pour acheter parmesan et jambon italien. Le soir, vous goûterez au savoir-faire du chef Ettore Bocchia (étoilé Michelin) dans l’un des deux restaurants de la Villa Serbelloni. Sur la carte, des raviolis sauce aux cèpes, couronnés d’or. Ou une cuisine tendance moléculaire, au choix.

Le soir, après une promenade dans les ruelles du village, vous reviendrez au Grand Hôtel Villa Serbelloni en faisant une halte pour un dernier verre au salon qui accueille quelques musiciens jouant valses lentes et vieux standards pour le plaisir des visiteurs qui s’attardent sous le décor insensé des plafonds peints et dans de profonds fauteuils qu’il est difficile de quitter…

Je suis entrée dans la chambre qui vit passer John F. Kennedy. Et dans la suite de Stendhal. J’ai arpenté les jardins fleuris dans le prolongement de la piscine. J’ai erré dans les couloirs du Grand Hôtel Villa Serbelloni pour m’imprégner de cette atmosphère rare et précieuse que sont les belles architectures embellies d’un passé prestigieux que l’on aime à imaginer.

La Villa Serbelloni n’est pas seulement un hôtel, c’est une escale romantique où les clients viennent fêter chaque anniversaire de mariage depuis leur voyage de noces, célébrées ici. C’est l’archétype du confort et du bon goût. Avec tout le charme et le parfum de l’Italie.

 

 

J’aime…
Les produits de bain à la fleur d’oranger, le wifi dans les chambres, la propreté immaculée, l’élégance de l’accueil qui vous est réservé (sans être ampoulé).

Je recommande…
Oubliez votre voiture et déplacez-vous en ferry sur le lac d’un village à l’autre. Testez le spa de la Villa Serbelloni !

Plus d’infos…
Villa Serbelloni
22021 Bellagio – Lago di Como – Italia
www.villaserbelloni.com
Ouvert du 1er avril au 10 novembre.

J’ai rédigé cet article pour une publication sur le second numéro du magazine de voyages gratuit (et online) Repérages Voyages. Je publie cet article sur ce blog pour lui offrir une seconde vie, et permettre à de nouveaux lecteurs de découvrir mes publications sous toutes leurs formes.

Par ailleurs, et afin d’enrichir votre expérience de lecture, j’en profite pour ajouter beaucoup de photos ici sur cet article que vous ne verrez pas sur le magazine.

Pour lire cet article sous le format magazine je vous invite à cliquer sur le petit cadre blanc situé en bas à droite de cette fenêtre sur fond noir, afin de lire plein écran. Pour revenir sur ce blog cliquez ensuite simplement sur votre touche « Esc » en haut à gauche de votre clavier :

 

 

 

Merci de partager sur vos réseaux sociaux ou par e-mail si vous appréciez ! 🙂

Envie d’en apprendre davantage sur mes voyages en Italie ? Voici quelques pistes à explorer :

Rédiger et illustrer un site web ou un blog représente des heures, des années de travail. Prélever sur Internet sans autorisation préalable des photos ou des textes (tout ou partie) est une violation des droits d’auteur. Des outils permettent de dénicher facilement les « emprunteurs » et de les poursuivre (dans le pire des cas), ce sont d’ailleurs souvent les lecteurs qui nous alertent. Si vous souhaitez utiliser un extrait d’article ou une photo n’hésitez pas à demander depuis la page Contact sur ce site. Merci pour votre compréhension.

N'hésitez pas à commenter ou à poser des questions, j'y réponds volontiers :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.