Tandis qu’une belle et longue journée s’achève dans le cirque de Cilaos il est temps de s’attabler pour profiter des parfums de la cuisine réunionnaise.

Dans le cirque de Cilaos sur l’île de La Réunion il existe un restaurant agrippé sur les flancs du cirque, juste à la sortie du gros bourg de Cilaos en partant vers le village d’îlet à Cordes. Un restaurant quasi familial, dans lequel vous déjeunerez en toute simplicité dans une vaste salle sans décoration excessive ou bien – je vous le recommande – sur la terrasse extérieure, suspendue au-dessus d’une vue surplombant une partie du bourg et les montagnes environnantes.

La carte du restaurant est riche de spécialités gastronomiques réunionnaises. Vous y trouverez bien sûr l’incontournable rougail saucisses (l’une de mes spécialités, mes amis en raffolent) mais aussi tous les massalés locaux (cabri massalé, poulet massalé, etc…), plusieurs variantes de cari (cari porc, cari thon,…), ainsi que les plats de légumes produits sur l’île : gratin de chouchou (la christophine des Antilles), fricassée de brèdes ou gratin de songe (un étrange légume qui ressemble au navet dans sa forme), etc…

Voici quelques photos de cette cuisine réunionnaise :

Cuisine réunionnaise : plat de cabri massalé, cuisiné dans le mélange d’épices massalé (il s’agit d’un plat de chèvre).

Cuisine réunionnaise : le rougail. Contrairement aux idées reçues le rougail est en réalité cet accompagnement servi à côté d’un plat mijoté et non pas un plat à part entière. Le rougail est facile à préparer : tomates émondées, oignon frais, piment vert égrené, et n’oubliez pas un zeste de combava pour parfumer !

Pois du Cap accompagnant un plat de rougail réunionnais. N’importe quel plat de type rougail ou massalé est obligatoirement servi avec du riz, des brèdes (feuilles bouillies) et des « grains », qui peuvent être des lentilles ou des pois du Cap comme ci-dessus (haricots blancs plats et larges).

La Réunion, cuisine réunionnaise, Cilaos © Marie-Ange Ostré

Cuisine réunionnaise : poulet massalé présenté comme il se doit avec son riz blanc, des pois du Cap et une cuillerée de rougail pour pimenter le tout !

La Réunion, gâteau maïs et sa crème de marrons.

N’oubliez surtout pas de prendre un dessert. Pour ma part j’ai choisi un gâteau maïs, avec sa crème de marron (ci-dessus). Pas franchement sûre que la crème de marron soit locale mais faites semblant parce que l’alliance est délicieuse, et puis je raffole de la crème de marrons !

Sur l’île de La Réunion vous trouverez facilement à acheter trois types de gâteaux locaux : le gâteau maïs, le gâteau patate, et le gâteau manioc. Ces trois gâteaux rustiques manquent de légèreté je vous le concède. Pourtant je vous les recommande au petit déjeuner pour démarrer la journée en beauté ou avant une randonnée, plutôt qu’en fin de repas… Excellents, à accompagner de confiture d’ananas Victoria (le fruit star de La Réunion) par exemple.

Par ailleurs, savez-vous ce qu’est le massalé ? C’est un mélange d’épices finement broyées, typiquement réunionnais. Le massalé peut contenir coriandre, cumin, fénugrec, graines de moutarde, clous de girofle et curcuma. Les Réunionnaises préparent souvent leur propre mélange, et ce mélange a donné leur nom à de nombreux plats parfumés avec ce mélange. Chaque fois que je me rends sur La Réunion j’achète le massalé en boîtes rondes et plates, au supermarché local ou bien au marché. Je vous recommande d’acheter les deux versions, le massalé piment (idéal pour la recette du rougail saucisses par exemple), et le massalé non pimenté.

Je n’ai qu’un problème avec ce restaurant de Cilaos : j’y suis arrivée plutôt fatiguée, et j’ai bien pris quelques notes mais impossible de retrouver sur quel support ! Était-ce une simple feuille de papier ? Ou l’un de mes petits carnets ? Je me souviens fort bien avoir noté mes impressions pour vous les retranscrire ensuite, mais ce soir j’ai un trou de mémoire : je suis totalement incapable de vous donner ne serait-ce que le nom de ce restaurant. Honte à  moi !

Donc j’espère que l’un de mes lecteurs réunionnais viendra à ma rescousse et situera ce restaurant en lui donnant son nom : il est placé juste à l’entrée (ou la sortie, c’est selon) de la Départementale 242 qui mène de Cilaos vers Ilet à Cordes. Alors vite, aidez-moi à retrouver le nom de ce restaurant pour les prochains voyageurs qui se rendront dans ce cirque superbe de Cilaos, parce qu’ils pourront ainsi s’y régaler à leur tour des meilleures spécialités gourmandes de La Réunion.

Pour ceux qui aimeraient en savoir plus sur le cirque de Cilaos j’ai publié une petite vidéo à découvrir ici.

Quant à ceux qui ont déjà vécu l’expérience réunionnaise, sans doute avez-vous aussi des souvenirs gourmands à partager ici ?

Envie d’en apprendre davantage sur ma vie et mes nombreux voyages sur l’île de La Réunion ? Voici quelques pistes à explorer :

Cet article a été publié une première fois en octobre 2011 sur mon blog de voyages Un Monde Ailleurs (2004-2014), blog qui n’est plus en ligne à ce jour. Les articles re-publiés ici sont tous rassemblés sous le mot-clé « Un Monde Ailleurs ». J’ai ajouté davantage de photos à ces articles en les re-publiant mais malheureusement il a été impossible de réintégrer les commentaires liés à ces articles, seul le nombre de commentaires est resté indiqué.

Rédiger et illustrer un site web ou un blog représente des heures, des années de travail. Prélever sur Internet sans autorisation préalable des photos ou des textes (tout ou partie) est une violation des droits d’auteur. Des outils permettent de dénicher facilement les « emprunteurs » et de les poursuivre (dans le pire des cas), ce sont d’ailleurs souvent les lecteurs qui nous alertent. Si vous souhaitez utiliser un extrait d’article ou une photo n’hésitez pas à demander depuis la page Contact sur ce site. Merci pour votre compréhension.

N'hésitez pas à commenter ou à poser des questions, j'y réponds volontiers :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.