Saint-Martin, village de Cul-de-Sac vu depuis l'îlet Pinel © Marie-Ange Ostré

Une fois que vous aurez profité des belles plages de l’île Saint-Martin vous aurez sans doute envie d’en sortir un peu. S’offrent alors à vous deux belles options :

L’îlet Pinel est l’une des excursions favorites des touristes en vacances sur l’île de Saint-Martin. On comprend aisément pourquoi en embarquant à bord du bateau au départ du bourg de Cul-de-Sac pour une traversée de deux minutes vers cet îlet dont les natifs se souviennent comme d’un Eden il y a quinze ou vingt ans. Depuis, cet îlet sert de cadre – superbe – à deux restaurants de plage.

Vous êtes accro aux vacances pieds dans l’eau avec mer et soleil toute la journée ? Choisissez donc l’excursion sur l’îlet Pinel. Ici, pas de chaussures, pas de complexe, tout se joue à la couleur de votre maillot de bain. Laissez-moi rectifier, à l’étroitesse (ou non) de votre bikini. Sirènes dorées à point ou jeunes gens au caleçon très bas sur les hanches se disputent la palme de l’exhib’ et jouent de la fesse (bien cuite ou non). Les photographes amateurs, plus ou moins discrets, apprécieront la bonne volonté de ces demoiselles à remonter le bikini sur le peu de peau blanche qui reste à couvrir lorsqu’elles émergent du lagon. Sur l’île de Saint-Martin les naturistes sont les bienvenus, je vous indiquerai dans quelques jours les plages sur lesquelles vous pourrez vous faire bronzer nu à loisir.

Mais sur l’îlet Pinel, cela fait partie du charme : un peu de glamour dans un univers plutôt bon enfant et familial qui permet à chacun d’y passer une excellente journée.

Fait-il trop chaud sous la paillote sous laquelle vous dégustez une assiette de poissons grillés ? Faites deux pas derrière vous et glissez-vous dans le lagon de moins de soixante centimètres de profondeur pour vous rafraîchir (bien que je ne sois pas persuadée de l’efficacité de la méthode puisque la température de l’eau évoque plutôt celle de votre bain du dimanche soir)…

Les enfants s’ébattent sur le sable, à quelques mètres de parents soucieux de s’amuser entre amis ou de se dévorer du regard sous la chaleur d’un soleil qui ne se dément pas.

Carib et Presidente, les deux bières de rigueur sur Saint-Martin, passent de main en main ou se brandissent au-dessus de l’eau quand ces messieurs trempent quelques minutes.

Pensez tout de même à votre crème solaire et à un chapeau pour les enfants fraîchement débarqués de métropole. Notez surtout qu’en dehors des deux petits restaurants il n’y a aucun coin d’ombre sur cet îlet.

Derrière la plage de sable fin vous pourrez faire un tour de l’autre côté de l’île, plus abrupte. Ne vous aventurez pas sur le chemin tracé dans l’herbe rase sans vos chaussures (des tongs suffisent) ou bien vous finirez en danseuse, comme moi hier, à sautiller d’un pied sur l’autre pour choisir entre les cailloux acérés ou la brûlure du sol poussiéreux.

La promenade permet d’apercevoir l’île de Saint-Barth au loin et quelques troncs d’arbres morts, blanchis par le sel, silhouettes fantomatiques qui se détachent sur le bleu Caraïbes. Une vision plutôt rafraîchissante sur fond de lande rase.

Saint-Martin, végétation de l'îlet Pinel © Marie-Ange Ostré

L’excursion sur l’îlet Pinel peut se faire en deux ou trois heures si vous souhaitez simplement vous baigner dans un lagon calme ou suivre le sentier sous-marin qui a été créé là dans cette Réserve Naturelle Nationale il y a deux ou trois ans par un passionné qui souhaite faire découvrir aux touristes mais surtout aux locaux, et aux enfants particulièrement, la beauté d’un récif habité par les poissons colorés.

Armé de gilet de sauvetage, masque, palme et tuba, le sentier est délimité par des couloirs dessinés sur l’eau par des bouées flottantes et votre enfant s’émerveillera des couleurs chatoyantes des poissons, en toute sécurité. A l’aide de fiches pédagogiques le guide saura ensuite donner un nom à ces poissons et vous indiquera aussi comment préserver cette richesse pour les générations à venir. Une initiative à saluer.

Je vous conseille de passer une bonne demie-journée sur l’îlet Pinel (avec ou sans votre pique-nique) pour vous détendre et prendre le temps.

Avant de partir, réservez donc une table sous une paillote du Karibuni, le plus ancien des deux restaurants. Pieds dans le sable savourez les ouassous grillés avant de commander une assiette de fruits (pantagruélique) plutôt que le mollasson gâteau au chocolat qui manque d’intérêt. Ma gourmandise ayant été cette fois punie j’ai bien du picorer la moitié de l’assiette d’un autre convive pour profiter de ces fruits sucrés et parfumés. Avez-vous déjà mangé meilleure banane ailleurs qu’aux Antilles ?…

Ensuite vous pourrez prendre un bain de soleil et jouer dans le lagon avant de remonter sur l’un des bateaux qui vous ramènera sur l’île de Saint-Martin en moins de deux minutes et pour 5 € l’aller-retour. Avouez qu’il serait dommage de vous en priver !…

Attention, le dernier bateau quitte l’îlet à 17h, ne soyez pas en retard sous peine de passer la nuit sur la plage à la belle étoile. Serait-ce une incitation de ma part ?…

😉

Envie d’en apprendre davantage sur mon voyage à Saint-Martin ? Voici quelques pistes à explorer :

Cet article a été publié une première fois en février 2010 sur mon blog de voyages Un Monde Ailleurs (2004-2014), blog qui n’est plus en ligne aujourd’hui. Les articles re-publiés sur ce site le sont s’ils présentent à mes yeux une valeur émotionnelle ou s’ils offrent un intérêt informatif pour mes lecteurs. Ils sont rassemblés sous le mot-clé « Un Monde Ailleurs ». Malheureusement il a été impossible de réintégrer les commentaires liés à cet article, seul le nombre de commentaires est resté indiqué.

Rédiger et illustrer un site web ou un blog représente des heures, des années de travail. Prélever sur Internet sans autorisation préalable des photos ou des textes (tout ou partie) est une violation des droits d’auteur. Des outils permettent de dénicher facilement les « emprunteurs » et de les poursuivre (dans le pire des cas), ce sont d’ailleurs souvent les lecteurs qui nous alertent. Si vous souhaitez utiliser un extrait d’article ou une photo n’hésitez pas à demander depuis la page Contact sur ce site. Merci pour votre compréhension.

N'hésitez pas à commenter ou à poser des questions, j'y réponds volontiers :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.