Bahamas, musée du Junkanoo à Nassau

Voici une capitale dont on ne parle que très peu, à mots rapides, puisqu’en général on ne s’y attarde pas. Suivez le guide !

Seulement quatre jours de vacances aux Bahamas, et j’ai pourtant l’impression d’en avoir vécu huit ! Je navigue d’île en île, découvrant îlots de sérénité et villes de tourisme à l’américaine, petits hôtels de charme et grand resort de 600 chambres. Mais cette fois je viens de passer une journée à Nassau avec ses bateaux de croisière hauts comme des buildings et son architecture coloniale dont il reste quelques exemples.

Bahamas, architecture à Nassau

Après deux jours de croisière en catamaran dans l’archipel d’Abaco, me voici cette fois sur l’île de New Providence et plus spécifiquement à Nassau, la capitale des Bahamas.

Après deux voyages dans ces îles, je me rends compte que j’étais loin d’en avoir tout vu : si l’île d’Andros me laisse un souvenir de bush et de trous bleus à explorer en plongée, si les îles de Bimini font partie des atolls de carte postale, les Abaco recèlent bien des secrets, et Nassau promet Paradise Island…

Aujourd’hui j’ai choisi un itinéraire culturel, et je n’en suis pas mécontente : visite du musée national d’art bahaméen, suivi d’une galerie d’artistes contemporains dont je vous reparlerai et visite d’un atelier de création de tissus peints à la main dans la tradition des Bahamas.

Bahamas, textiles aux motifs traditionnels

Puis rencontre avec la directrice d’un musée très attachant pour découvrir l’origine et le fonctionnement actuel du grand carnaval des Bahamas, le Junkanoo, qui se tient chaque année fin décembre.

Enfin, visite du Graycliff, hôtel de luxe au charme suranné dont je n’aurais jamais deviné l’existence au royaume du resort à l’américaine ! Un hôtel d’une grande réputation défiant les décennies, qui cache une cave de vins vénérables et qui produit ses propres cigares (aux portes de Cuba).

Bahamas, chambre de l'hôtel Graycliff

Ah, et puis j’ai dégusté, goûté, testé, bu, pour vous !

J’ai photographié un charmant jeune homme ravi de m’apprendre à préparer la salade de conques, le plat national des Bahamas. J’ai appris à décortiquer ce coquillage qu’on appelle aussi lambi dans les Antilles françaises (pas très appétissant nu mais tellement délicieux !). Et j’ai noté la composition des deux cocktails nationaux, et celle d’un autre dont je suis tombée raide amoureuse : le Sky Juice… Tout un programme !…

Vous pensiez les Bahamas sans intérêt ?… Attendez que je vous raconte dans le détail tout ce que j’ai vu, entendu, vécu !

Mais ne m’en veuillez pas, il est déjà 01:00 du matin ici, et presque 7:00 pour vous en France. Et je tombe de sommeil devant mon écran. Peut-être un peu trop de ce vin du Vatican que j’ai siroté au dessert ce midi avec des chocolats uniques et une coupe de mascarpone aux baies rouges et coulis de mangue passion ?… Ou bien le Goombay Smash de ce soir ?…

Mes yeux se ferment sur une journée bien chargée et je suis pourtant impatiente d’être à demain : je me suis promis de frapper à la porte de deux hôtels que j’ai très envie de découvrir, ici à Nassau. Un petit tour dans la démesure et un autre dans l’un des hôtels les plus tendances de l’année. Mais chut… je vous raconterai la semaine prochaine !

Envie d’en apprendre davantage sur mes voyages aux Bahamas ? Voici quelques pistes à explorer :

Cet article a été publié une première fois en juin 2009 sur mon blog de voyages Un Monde Ailleurs (2004-2014), blog qui n’est plus en ligne. Les articles re-publiés ici le sont s’ils présentent à mes yeux une valeur émotionnelle ou s’ils offrent un intérêt informatif pour mes lecteurs. Ils sont tous rassemblés sous le mot-clé « Un Monde Ailleurs ». J’ai ajouté davantage de photos à ces articles en les re-publiant mais malheureusement il a été impossible de réintégrer les commentaires liés à ces articles, seul le nombre de commentaires est resté indiqué.

N'hésitez pas à commenter ou à poser des questions, j'y réponds volontiers :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.